En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Coronavirus : Il y en a certains (et c’est déjà beaucoup trop) qui croient que c’est le Mossad !

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 9 heures 32 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 13 heures 51 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 15 heures 17 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 16 heures 44 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 17 heures 1 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 17 heures 33 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 17 heures 55 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 23 heures 24 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 1 jour 5 heures
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 12 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 14 heures 46 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 16 heures 37 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 16 heures 52 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 17 heures 17 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 18 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 23 heures 47 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 1 jour 6 heures
Quand votre coeur fait Boon

Cinéma des villes contre cinéma des champs

Publié le 29 mars 2011
Le film de Dany Boon "Rien à déclarer", comme son ainé " Bienvenu chez les ch’tis", surfe sur le clivage de la société française. Un succès modéré à Paris mais important en province malgré la vétusté de certaines salles.
Denis Parent est réalisateur, scénariste et journaliste.Il tient pour Atlantico la rubrique "Les bras m'en tombent" où il raconte sur un ton très personnel l'actualité de notre époque à travers son quotidien. Passionné de cinéma, il a travaillé pour la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Parent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Parent est réalisateur, scénariste et journaliste.Il tient pour Atlantico la rubrique "Les bras m'en tombent" où il raconte sur un ton très personnel l'actualité de notre époque à travers son quotidien. Passionné de cinéma, il a travaillé pour la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le film de Dany Boon "Rien à déclarer", comme son ainé " Bienvenu chez les ch’tis", surfe sur le clivage de la société française. Un succès modéré à Paris mais important en province malgré la vétusté de certaines salles.

On me dit que le film de Dany Boon Rien à déclarer qui est un grand succès dit « populaire » a marché très fort en province et modérément à Paris. Ce fait est modérément étonnant.

Un statisticien vous dirait que c’est tendanciel dans l’histoire du cinéma français, un analyste politique au contraire que c'eût été intriguant. Même si l’on a une légitime défiance à l’endroit des statisticiens et des analystes politiques, ce film aurait pu être produit au siècle dernier sans que le scénario en soit réellement affecté. De quoi s’agit-il ? De l’affrontement entre deux fonctionnaires dont la francitude de l’un n’a d’égal que la belgitude de l’autre, vu sous l’angle bien sûr de l’imagerie d’Epinal.

Poelvoorde fait le belge avec le talent que l’on sait et Boon fait le beauf avec l’énergie qu’on lui concède. C’est drôle. Aussi drôle que l’était Bienvenu chez les ch’tis. Je le dis sans ironie mais avec le désarroi d’un homme qui est né et a passé six ans dans les jupes de sa grand-mère à Cambrai.

Rien à déclarer bon an, mal an fera dix million d'entrée avec la holà habituelle de la région Nord-Pas-de-Calais, ce qui est un moindre succès comparé au chiffre historique des « Ch’tis » qui culminent à plus de vingt millions. Ce dernier film est devenu devant La grande vadrouille de Gérard Oury le n°1 du cinéma français toutes époques confondues.

France des villes vs France des champs

Laissons le statisticien à ses pensums et revenons à nos douaniers. Il existe un supposé clivage entre la France des villes et la France des champs. La France profonde, d’en-bas, du terroir, comme on voudra, plébiscite depuis toujours un cinéma identitaire, sorte de diaporama qui, de génération en génération s’enquiert de la pérennité des mythes que sont le calendos, le clocher, la 2CV, le bon sens paysan, les honnêtes gens et les canailles, qui vérifie que les gens du nord sont toujours au nord et ceux du sud toujours au soleil.

La morale est toujours que ce pays brinqueballé à hue et à dia par ses régionalismes, ses accents, sa lutte des classes, ses intellos et ses bourrins s’en tire toujours dans une apothéose de bonheur et de tolérance, de mariage sans enterrements et de réconciliation néo-républicaine au moment du générique de fin. A une époque où la perspective d’annexer, en dépit de leur plein gré, nos amis wallons et francophones dénués de tous gouvernements depuis des lustres, n’est pas totalement une vue de l’esprit, ce film plait parce qu’il est gaulois. Et Boon est l’héritier putatif d’un Marseillais, Fernandel, d’un Normand Bourvil, d’un émigré espagnol né à Courbevoie, de Funès, ce dernier ayant beaucoup lui aussi honoré le képi en incarnant pour l’éternité le gendarme à la française. Pour le cinéphile de passage on rappellera ainsi que, déjà, en 1958 sur le front sud, le gendarme Fernandel tentait d’endiguer les manigances contrebandières de l’italien Toto dans le film de Christian-Jaque La loi c’est la loi.

Mais aujourd’hui la France des provinces se voit plus française que la France des villes. Elle regarde le pays quand le citadin regarde le monde. Elle passe encore son certificat d’études quand l’urbain est en master UCLA. C’est Raffarin contre DSK. Le pot de terre contre le pot de fer. Le rat des villes contre le rat des champs. C’est une vieille lune et comme toutes les lunes elle n’est qu’à moitié vraie.

Cinéma de province : le parent pauvre

Pour moi qui vit en province, dans « la plus proche des iles lointaines » comme on appelle plaisamment la Corse quand on ne la traite pas « d’Ile de beauté », le cinéma en salle est un voyage spatio-temporel. Il n’y a plus à Ajaccio que deux salles où les programmations sont aléatoires et systématiquement en VF. Les horaires sont fantaisistes et les projections calamiteuses quand au son, il fait regretter le cinéma muet. C’est le cas dans un grand nombre de villes de moyenne importance.

Même si l’on ne peut désormais (presque) tout voir en DVD, en streaming, en téléchargeant légalement ou pas, tout le monde sait que le cinéma c’est un grand écran, une salle et des dizaines de gens qui lèvent les yeux sur un faisceau de lumière. Or une grande majorité des gens dans ce pays n’ont plus accès à des salles dignes de ce nom. Peu d’offre, plus de choix. Et donc perte d’habitude, de culture et d’exigence.

Ainsi perdure et triomphe un cinéma d’ancienne facture qui relate une France d’avant-hier qui fait semblant d’être aujourd’hui. Je ne dis pas que c’est mal, je pense que c’est insuffisant. Même s’il se trouvera toujours à La Motte-Beuvron des cinéphiles fous pour montrer Tim Burton, Christopher Nolan ou Pedro Almodovar à leurs grands-mères. Alors en attendant l’enseignement du cinéma dans les lycées, ou d’hypothétiques salles modernes,  les gens de province vont continuer de rigoler dans un cinoche comme il leur arrive de guincher au bal.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Coronavirus : Il y en a certains (et c’est déjà beaucoup trop) qui croient que c’est le Mossad !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
le Gône
- 30/03/2011 - 22:33
Faut quand même pas pousser...
La Corse je sais pas..mais dans mon village du Rhône (69) et dans d'autres autour, les films sont recents,et parfosi en vant premiere; le son est au minimum Dolby, et généralement numérqiue..et les VO sont toutes le séances du Mardi..alors faut vous calmer Monsieur Parent, il n'y a pas que la Corse en France,et statistiquement parlant votre démonstration en devient nulle.