En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Team Depardieu Vs Team Torreton
Exil fiscal de Gérard Depardieu : quand les people s'écharpent...
Publié le 24 décembre 2012
Les artistes se succèdent pour prendre position dans l'affaire de l'exil fiscal de Gérard Depardieu.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les artistes se succèdent pour prendre position dans l'affaire de l'exil fiscal de Gérard Depardieu.

Décidément, tout le monde se sent obligé de donner son avis dans l'affaire de l'exil fiscal de Gérard Depardieu. Entre ceux qui sont pour et ceux qui sont contre, les artistes français ne se sont jamais autant sentis concernés.

Torreton, Morel et Porte à l'offensive

Chef de file des anti-Depardieu, Philippe Torreton a utilisé le quotidien Libération pour durement critiquer l'exil fiscal de l'acteur. Conseillant à la star "de la fermer" et de "de prendre son oseille" avant de "se tirer", ce dernier s'est livré à une attaque en règle. "Tu voudrais avoir l’exil fiscal peinard, qu’on te laisse avoir le beurre et l’argent du beurre et le cul de la crémière qui tient le cinéma français... Tu voudrais qu’on te laisse t’empiffrer tranquille avec ton pinard, tes poulets, tes conserves, tes cars-loges, tes cantines, tes restos, tes bars". Dans le sillage de Torreton, François Morel a estimé que "quand on peut s’offrir un hôtel particulier rue du Cherche-Midi, on n’a pas à se plaindre". Quant à l'humoriste Didier Porte, il a défendu Philippe Torreton sur son compte Twitter : "contrairement à ce qu'affirme la bande de lèche-culs qui couinent en faveur de Gégé, Torreton a une très belle filmographie. Plus des couilles".

Deneuve, Luchini et Elmaleh à la défense

Répondant coup pour coup à Torreton, Catherine Deneuve s'est laissée aller. "Ce n’est pas tant Gérard Depardieu que je viens défendre, mais plutôt vous que je voudrais interroger. Vous en prendre à son physique ! A son talent ! "Ce gâchis" dont vous parlez… De quel droit, de quel souci démocratique semblez-vous animer votre vindicte salissante ?", a-t-elle critiqué. Plus étonnant, Gad Elmaleh n'a également pas apprécié les propos anti-Depardieu. "Philippe Torreton. C'est pas en tapant sur les grands qu'on rentre dans leur cour. Je comprends ton mal de notoriété. Mais tu es si petit...", a-t-il écrit sur Twitter. De son côté, Fabrice Luchini avait fustigé ceux qui s'en prenaient à Depardieu "surtout s'ils sont acteurs, ils devraient juger aussi leur filmographie. Quand on attaque Depardieu, il faut avoir une filmographie solide". On peut également citer Arthur dans l'équipe des pro-Gégé.

Week-end de Noel à Londres, ici tout le monde connait G.Depardieu personne ne connait P.Torreton. Un peu Comme en France...

— Arthur (@Arthur_Officiel) Décembre 22, 2012

Elie Semoun au milieu

S'il y a le clan des "pour" et celui des "contre", on peut également citer les neutres. Ainsi, Elie Semoun s'est interrogé : "Qu'est-ce qui est le plus choquant ? Depardieu qui part ou tous les courtisans qui le soutiennent ou ceux qui le critiquent pour exister ?".

A qui le tour ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
kalixte
- 28/12/2012 - 10:59
Socialos
Tout simplement, les socialos et leurs clairons, ne supportent déjà plus d'être confrontés à leur propres aberrations : prendre le plus possible aux riches (qui ne voteront jamais pour eux) pour acheter les voix des autres.
Puisque c'est la solution, pourquoi ne pas tout prendre d'un coup ?
Il y avait une troupe de comiques par le passé, les "Robins des bois".
Notre gouvernement en est le digne héritier, l'humour en moins ...
kalixte
- 28/12/2012 - 10:48
les pour, les contre, pfff ...
la vraie question est, pourquoi part-il ?
Qui, dans la même situation fiscale, resterait ou partirait ?
Pas fan de M. Semoun, mais bien du bon sens dans son opinion.
anonymus
- 25/12/2012 - 23:01
@le Gône
arrêtez de dégoner vous n'êtes même pas drôle