En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

05.

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

06.

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

07.

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Agir ensemble"
Création d’un 10e groupe politique, situé dans la majorité, à l’Assemblée nationale
il y a 1 min 5 sec
pépites > High-tech
Atout contre le virus
StopCovid : la Cnil autorise l’application de traçage pour lutter contre le coronavirus
il y a 1 heure 16 min
décryptage > France
Monde d'après

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

La BCE et la Cour de Karlsruhe

il y a 4 heures 21 min
décryptage > Economie
Disparition

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

il y a 5 heures 8 min
décryptage > France
Danger public

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

il y a 5 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les entreprises aspirent à plus de Made in France, moins de CO2... mais surtout pas à la décroissance

il y a 6 heures 25 min
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 17 heures 3 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 19 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 21 heures 15 min
pépites > Politique
Bataille pour Paris
LREM : Agnès Buzyn annonce qu'elle est toujours candidate pour le second tour des municipales à Paris
il y a 38 min 24 sec
pépite vidéo > International
Menace pour les récoltes
L’Inde fait face à une invasion de criquets
il y a 1 heure 46 min
décryptage > Economie
Politique industrielle

Les Etats moyens d’Asie, ces alliés "naturels" pour la France et l’Europe

il y a 3 heures 43 min
décryptage > Sport
Activité physique

L’avenir en demi-teinte pour le sport en ville par temps de pandémie

il y a 4 heures 38 min
décryptage > Economie
Génération Covid-19

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

il y a 5 heures 17 min
décryptage > International
Stratégie

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

il y a 6 heures 4 min
décryptage > Santé
Réforme

Ségur de la santé : voilà pourquoi l’argent seul ne réglera pas les problèmes des hôpitaux français

il y a 6 heures 54 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 17 heures 18 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 20 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 21 heures 29 min
© Mallaury Nataf, la descente aux enfers
© Mallaury Nataf, la descente aux enfers
Coup de gueule

Mallaury Nataf : "J’en suis à mon 74e jour dehors"

Publié le 18 octobre 2012
L'ancienne vedette de la série "Le miel et les abeilles" est venue à la rédaction de "20 Minutes" expliquer sa situation et son projet d'association.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancienne vedette de la série "Le miel et les abeilles" est venue à la rédaction de "20 Minutes" expliquer sa situation et son projet d'association.

Après avoir connu le succès dans les années 90 grâce à la série "Le miel et les abeilles", Mallaury Nataf est aujourd’hui dans le creux de la vague. La semaine dernière, l'ancienne star a été retrouvée en compagnie de son fils de 3 ans, Shiloh, en train de dormir dans la rue dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 octobre.

Mallaury Nataf a alors perdu, pour la seconde fois, la garde de son fils, placé dans un foyer. Marie Magrino, présidente de l'association Pause Café qui l'a aidée, avait alors tiré le signal d'alarme : "Elle n’a pas un centime sur elle. Ses droits à la Caisse d’Allocations Familiales sont coupés. Elle est dans la rue, perdue et à bout de forces. (…) il y a un risque qu’elle lâche prise et qu’elle décide d’en finir", avait-elle déclaré.

Ce mercredi, Mallaury Nataf s’est rendue à la rédaction du journal "20 Minutes" pour raconter son histoire et délivrer un message à l’attention des médias. Déjà, en février dernier, la jeune femme avait choisi la presse pour mettre en lumière sa situation difficile.

"L’urgence c’est de parler à la presse pour rétablir ce qui a été dit de faux, notamment répondre à ceux qui m’ont accusée d’avoir menti ou utilisé les médias pour me refaire une santé artistique et financière", a notamment déclaré Mallaury Nataf dans cette interview filmée. "L’autre urgence" c’est de "récupérer la garde de [son] fils". Mallaury Nataf a continué en expliquant : "J’en suis à mon 74e jour dehors".

Pourquoi avoir refusé l'assistance qui lui a été proposée la nuit du 7 octobre lorsqu'elle a été retrouvée avec son fils dont la garde lui a été retirée ? "Une femme absolument exécrable me dit qu'on va me trouver une place à Ivry-sur-Seine. Je ne peux pas faire 3 h 30 de transports pour faire plaisir à cette femme qui fait partie d'un système qui dysfonctionne." Ce système, Mallaury Nataf veut en dénoncer l'impuissance à travers son cas. Elle dit être "en train de monter une association, Les Maisons du Cœur, puisque l'Etat ne fait pas son travail" pour venir en aide aux mères qui se retrouvent à la rue.

Mallaury dénonce aussi le manque de solidarité des Français : "A partir du moment où vous n’avez plus d’argent dans ce pays vous êtes un pestiféré, les gens osent à peine vous serrer la main, des fois que ça s’attrape". "J’ai pris une petite semaine pour digérer le fait que mon fils m’a été enlevé pour la seconde fois" a rajouté la jeune femme. "Il est dans un palais avec seulement 24 enfants, mais dans lequel la mère ne peut voir son enfant qu’1h30 par semaine". 


Mallaury Nataf à la rédaction de 20 minutes le... par 20Minutes

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Skipie
- 19/10/2012 - 14:46
Manucure ...
Elle a les moyens de se payer une manucure mais pas un toit décent pour son fils ...
Elle s'étonne qu'on lui retire ce "petit bébé" de 3 ans. Elle devrait plutôt être contente qu'il ait un toit et ne dorme plus dehors.
Varois
- 19/10/2012 - 12:31
Elle l'a bien cherché
74 jours dehors ? Et alors ? Il y en a des plus mal lotis qui sont dehors depuis des années. Et sans avoir eu ni gaspiller le pognon qu'elle a eu. Et puis elle a encore de beaux restes une fois bien lavée, il y a moyen de gagner quelque argent avec ça.
Château Brillant
- 19/10/2012 - 10:25
Mallaury Nataf
J'étais amoureux de mallaury nataf quand j'étais petit !