En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

04.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

05.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

06.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 19 min 56 sec
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 17 heures 9 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 17 heures 56 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 19 heures 23 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 21 heures 54 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 23 heures 32 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 1 jour 8 min
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 17 heures 21 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 18 heures 24 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 20 heures 13 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 22 heures 30 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 23 heures 49 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 1 jour 29 min
© Saul MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
© Saul MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Retour à l'envoyeur

Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique

Publié le 31 mai 2020
"Le trampoline fonctionne", a ironisé Elon Musk après la réussite du vol habité de la capsule Crew Dragon.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Le trampoline fonctionne", a ironisé Elon Musk après la réussite du vol habité de la capsule Crew Dragon.

Cette fois, la compétition a bien repris. En envoyant vers l'ISS deux astronautes américains, et en rendant ainsi aux Etats-Unis la capacité d'envoyer des hommes dans l'espace - qu'elle avait perdu en 2011 avec la mise à la retraite de la navette spatiale -, Elon Musk a déterré la hache de guerre avec Roscosmos, l'agence spatiale russe.

SpaceX a réussi samedi 30 mai son pari d'envoyer des hommes dans l'espace. Avec quelques jours de retard, du fait d'une météo capricieuse, les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken se sont envolé vers la Station spatiale internationale (ISS) à bord d'une capsule Crew Dragon, propulsée par une fusée Falcon 9, depuis Cap Canaveral en Floride.

"Le trampoline fonctionne", a plaisanté dimanche Elon Musk lors d'une conférence de presse au côté de l'administrateur de la Nasa, Jim Bridenstine, après ce succès. Cette phrase fait référence à des propos de Dmitri Rogozine, le patron de l'agence spatiale russe, qui s'était moqué en 2014 de l'incapacité des Etats-Unis à envoyer des hommes dans l'espace. Il avait déclaré que les astronautes pourraient bien avoir besoin d'un "trampoline" pour rejoindre l'ISS. 

Après cette sortie d'Elon Musk, et alors que Dmitri Rogozine était tourné en dérision sur les réseaux sociaux russes, le porte-parole de Roscosmos, Vladimir Oustimenko, a écrit sur Twitter : "Nous avons du mal à comprendre l'hystérie déclenchée par le lancement réussi de la capsule Crew Dragon. Ce qui aurait dû arriver il y a longtemps est arrivé". Il a ajouté : "Désormais, ce ne sont pas seulement les Russes qui pourront voler vers l'ISS, mais aussi les Américains. Et c'est super !" Le porte-parole a ensuite souligné l'intérêt d'avoir deux systèmes de lancement vers la station, en cas de problème sur l'un d'eux. Néanmoins, on a vu plus chaleureux comme message...

La raison de cette passe d'armes est assez claire : la Nasa devait depuis plusieurs années acheter des billets sur les capsules Soyouz pour envoyer ses astronautes dans l'ISS. Un aller-retour facturé 80 millions de dollars par siège... Un prix bien plus élevé que celui d'un lancement d'une fusée de SpaceX, qui est en moyenne de 57 millions de dollars (pour un vol non-habité). Avec la fin de ces transactions, Roscosmos pourrait perdre jusqu'à 10% de son budget annuel. En avril, Dmitri Rogozine avait d'ailleurs annoncé son intention de réduire les coûts de Roscosmos de 30% pour pouvoir lutter contre SpaceX sur le terrain du prix. Le patron de l'agence spatiale russe, entièrement financée par l'Etat, s'était même plaint des subventions reçues par SpaceX de la part de la Nasa.

Pour l'anecdote, cette rivalité entre SpaceX et la Russie remonte aux origines de l'entreprise. En 2001, Elon Musk s'est rendu à Moscou avec pour objectif d'acheter des anciens missiles, qu'il voulait transformer en fusées à bas coûts. Le manque d'enthousiasme des Russes pour son projet - et, pour le dire clairement, le mépris avec lequel ils ont reçu ce jeune homme qui n'était même pas dans l'industrie spatiale - a incité Elon Musk, qui venait d'avoir 30 ans, a créé sa propre entreprise et à fabriquer ses fusées de A à Z aux Etats-Unis.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 05/06/2020 - 11:02
Hé oui....
qu'il soit d'un côté ou de l'autre, le mépris ne sert à rien.!. je suis assez étonné que, vis-à-vis d'un sujet aussi gigantesque que l'espace, le genre humain ne comprenne pas qu'il n'arrivera à rien avec le mépris des autres.!; Aucune nation n'est assez puissante et n'aura jamais assez de puissance pour créer à elle seule un avenir pour l'humanité en dehors de la planète Terre. Mais il y a des dirigeants assez cons pour le croire, en Russie comme aux Etats-Unis, comme en Chine.!. Ils pensent tous comme aux 20ème siècle. Des ânes.!.