En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© FRANCK FIFE / AFP
Polémique

Cyril Hanouna a fait retirer un article dans l'édition papier du journal "Le Parisien"

Publié le 09 avril 2019
Selon Libération, un article contenant des informations sur l'avenir des équipes de Cyril Hanouna a été retiré de l'édition dominicale du journal Le Parisien, suite à la pression exercée par l'animateur. Cet article, toujours en ligne, dévoile le déménagement à venir des équipes de Cyril Hanouna dans les locaux de C8. Certains salariés de la chaîne seraient inquiets.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon Libération, un article contenant des informations sur l'avenir des équipes de Cyril Hanouna a été retiré de l'édition dominicale du journal Le Parisien, suite à la pression exercée par l'animateur. Cet article, toujours en ligne, dévoile le déménagement à venir des équipes de Cyril Hanouna dans les locaux de C8. Certains salariés de la chaîne seraient inquiets.

L'animateur Cyril Hanouna est au cœur d'une nouvelle polémique. Selon des informations de Libération, l'animateur de C8 serait intervenu auprès de la rédaction du journal Le Parisien – Aujourd'hui en France pour se plaindre d'un papier qui a finalement été retiré de la publication pour l'édition dominicale. L'article en question, de Michaël Zoltobroda, a été publié samedi sur le site internet du Parisien

Selon les syndicats, le papier a été "déprogrammé" de l'édition dominicale du journal papier après l'intervention directe de Cyril Hanouna par SMS auprès de la rédaction en chef. 

La rédactrice en chef adjointe du Parisien dimanche, Maguelone Bonnaud, reconnaît dans les colonnes de Libération, ce mardi 9 avril, avoir été contactée par Cyril Hanouna afin de déprogrammer la parution d'un article prévu à son sujet dans l'édition du 7 avril. Elle a tenu à se défendre : 

"C'est un choix d'ordre professionnel et non de la censure. (…) Je trouvais que l'article n'était pas bon, qu'il n'était pas construit sur des faits. Pour moi, il n'avait pas sa place dans Le Parisien. Je suis contre le fait de se payer Hanouna gratuitement. Mais des articles non complaisants à son égard, quand ils étaient étayés, on en a publié plein". 

L'article est toujours accessible sur Internet. Il n’a pas été dépublié. Ce papier a été remplacé samedi soir par un article consacré à la chaîne RMC Découverte pour l'édition dominicale du journal papier. Les 140.000 lecteurs hebdomadaires du Parisien dimanche n’ont donc pas pu découvrir ce texte.

L'article dévoile la situation d'inquiétude des salariés de la chaîne C8 face au futur déménagement dans leurs locaux des équipes de Cyril Hanouna. 

Un représentant du personnel tient des propos assez durs à l'égard de Cyril Hanouna : 

"Plus ça va et plus Hanouna est gonflé d’arrogance. Le public voit son côté sympathique, mais en coulisses, il est autoritaire et cinglant. Le succès lui est monté à la tête et nous, ça va nous retomber dessus".

Le principe du contradictoire a pourtant été respecté dans l'article. Gérald-Brice Viret, directeur de Canal + et DG des Antennes du groupe, défend notamment Cyril Hanouna. 

Selon les syndicats cités par Libération, l'animateur de C8 aurait envoyé à la rédaction en chef du journal un SMS dans lequel il "menace de ne plus "rien faire avec le Parisien" et de "prévenir la famille propriétaire du canard (la famille de Bernard Arnault, le patron de LVMH) qui a toujours été cool avec lui". 

La société des journalistes (SDJ) du journal "dénonce avec la plus grande fermeté ce qui s'apparente à une atteinte inacceptable à notre indépendance éditoriale".

Selon Libération, "les syndicats semblent néanmoins penser que l’article a été déprogrammé pour de mauvaises raisons, qui n’ont rien à voir avec le journalisme". La société de production de Cyril Hanouna, H2O, a participé à la coproduction de la dernière soirée de cérémonie des Etoiles du Parisien sur C8

Cyril Hanouna a exprimé sa colère sur Twitter suite à la publication de l'article.   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

Au Yémen, les Emirats Arabes Unis défendent leurs intérêts... au détriment des Saoudiens

06.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

07.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires