En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© FRANCK FIFE / AFP
Polémique
Cyril Hanouna a fait retirer un article dans l'édition papier du journal "Le Parisien"
Publié le 09 avril 2019
Selon Libération, un article contenant des informations sur l'avenir des équipes de Cyril Hanouna a été retiré de l'édition dominicale du journal Le Parisien, suite à la pression exercée par l'animateur. Cet article, toujours en ligne, dévoile le déménagement à venir des équipes de Cyril Hanouna dans les locaux de C8. Certains salariés de la chaîne seraient inquiets.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon Libération, un article contenant des informations sur l'avenir des équipes de Cyril Hanouna a été retiré de l'édition dominicale du journal Le Parisien, suite à la pression exercée par l'animateur. Cet article, toujours en ligne, dévoile le déménagement à venir des équipes de Cyril Hanouna dans les locaux de C8. Certains salariés de la chaîne seraient inquiets.

L'animateur Cyril Hanouna est au cœur d'une nouvelle polémique. Selon des informations de Libération, l'animateur de C8 serait intervenu auprès de la rédaction du journal Le Parisien – Aujourd'hui en France pour se plaindre d'un papier qui a finalement été retiré de la publication pour l'édition dominicale. L'article en question, de Michaël Zoltobroda, a été publié samedi sur le site internet du Parisien

Selon les syndicats, le papier a été "déprogrammé" de l'édition dominicale du journal papier après l'intervention directe de Cyril Hanouna par SMS auprès de la rédaction en chef. 

La rédactrice en chef adjointe du Parisien dimanche, Maguelone Bonnaud, reconnaît dans les colonnes de Libération, ce mardi 9 avril, avoir été contactée par Cyril Hanouna afin de déprogrammer la parution d'un article prévu à son sujet dans l'édition du 7 avril. Elle a tenu à se défendre : 

"C'est un choix d'ordre professionnel et non de la censure. (…) Je trouvais que l'article n'était pas bon, qu'il n'était pas construit sur des faits. Pour moi, il n'avait pas sa place dans Le Parisien. Je suis contre le fait de se payer Hanouna gratuitement. Mais des articles non complaisants à son égard, quand ils étaient étayés, on en a publié plein". 

L'article est toujours accessible sur Internet. Il n’a pas été dépublié. Ce papier a été remplacé samedi soir par un article consacré à la chaîne RMC Découverte pour l'édition dominicale du journal papier. Les 140.000 lecteurs hebdomadaires du Parisien dimanche n’ont donc pas pu découvrir ce texte.

L'article dévoile la situation d'inquiétude des salariés de la chaîne C8 face au futur déménagement dans leurs locaux des équipes de Cyril Hanouna. 

Un représentant du personnel tient des propos assez durs à l'égard de Cyril Hanouna : 

"Plus ça va et plus Hanouna est gonflé d’arrogance. Le public voit son côté sympathique, mais en coulisses, il est autoritaire et cinglant. Le succès lui est monté à la tête et nous, ça va nous retomber dessus".

Le principe du contradictoire a pourtant été respecté dans l'article. Gérald-Brice Viret, directeur de Canal + et DG des Antennes du groupe, défend notamment Cyril Hanouna. 

Selon les syndicats cités par Libération, l'animateur de C8 aurait envoyé à la rédaction en chef du journal un SMS dans lequel il "menace de ne plus "rien faire avec le Parisien" et de "prévenir la famille propriétaire du canard (la famille de Bernard Arnault, le patron de LVMH) qui a toujours été cool avec lui". 

La société des journalistes (SDJ) du journal "dénonce avec la plus grande fermeté ce qui s'apparente à une atteinte inacceptable à notre indépendance éditoriale".

Selon Libération, "les syndicats semblent néanmoins penser que l’article a été déprogrammé pour de mauvaises raisons, qui n’ont rien à voir avec le journalisme". La société de production de Cyril Hanouna, H2O, a participé à la coproduction de la dernière soirée de cérémonie des Etoiles du Parisien sur C8

Cyril Hanouna a exprimé sa colère sur Twitter suite à la publication de l'article.   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
05.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
06.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires