En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© CARL DE SOUZA / AFP
Polémique

"Ces enfants étaient ravis d'être avec lui" : Barbra Streisand critiquée après ses propos sur les victimes présumées de Michael Jackson

Publié le 23 mars 2019
La chanteuse explique que les besoins sexuels de Michael Jackson "étaient ce qu'ils étaient".
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La chanteuse explique que les besoins sexuels de Michael Jackson "étaient ce qu'ils étaient".

10 ans après la mort du Roi de la pop, la chaîne HBO a diffusé un documentaire, "Leaving Neverland", affirmant que le chanteur aurait commis des agressions sexuelles sur mineurs. Il donne notamment la parole à deux hommes, James Safechuck et Wade Robson, qui accusent le chanteur de pédophilie.

Ce documentaire a suscité une énorme controverse, et la chanteuse Barbra Streisand pourrait bien avoir mis de l'huile sur le feu. Interrogée par The Times sur le documentaire, la chanteuse de 76 ans dit croire "absolument" les témoignages de Wade Robson et James Safechuck, mais met en doute le traumatisme subi : "Vous pouvez utiliser le terme 'd'agression sexuelle'. Mais ces enfants, comme ils le disent dans le documentaire, étaient ravis d'être avec lui. Aujourd'hui ils sont tous les deux mariés et ont des enfants, donc ça ne les a pas tués", a déclaré la chanteuse.

Elle semble aussi trouver des excuses à Michael Jackson : "Ses besoins sexuels étaient ce qu'ils étaient, que ce soit à cause de son enfance ou de son ADN. (...) Je me sens mal pour eux. Je me sens mal pour lui. Je pense que c'est de la faute des parents, qui ont laissé leurs enfants dormir avec lui. Pourquoi Michael Jackson aurait-il eu besoin d'avoir avec lui ces petits enfants habillés comme lui, avec les mêmes chaussures, les mêmes chapeaux, qui dansent comme lui?"

La chaîne TF1 a annoncé de son côté qu'elle allait bientôt diffuser un documentaire sur la star, réalisé par Gilles Ganzmann. Ce documentaire sera "tout l’inverse" de Leaving Neverland, explique le réalisateur. "On va montrer que Michael a été beaucoup manipulé, qu'on lui a soutiré beaucoup d'argent tout au long de sa vie. On va faire parler une nièce de Michael, Brandi Jackson, qui a été la petite amie de Wade Robson pendant la période où il prétend avoir été abusé... et qui nous explique comment il profitait de la générosité de la star", révèle-t-il.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

Au Yémen, les Emirats Arabes Unis défendent leurs intérêts... au détriment des Saoudiens

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pale rider
- 26/03/2019 - 11:28
pathetique cette streisand
"ça ne les a pas tués" ... ça en dit long sur cette femme , qui dit mot pour mot ce que disent les violeurs et les pédophiles décomplexés. Alors peur elle, une victime doit le rester à vie pour être "crédible" . Quelle monstre décérébré que cette femme .
AZKA
- 23/03/2019 - 19:25
Mort ou pas mort
Un connard de la pop, pervers narcissique pseudo libéré. La vieille aridelle post 68arde de Streisand remet une louche dans le style libertaire donc pédophile, cul centrée. Ces ordures sont comme les vieux nazis ou communistes; ils n'ont jamais de remords. Qu'elle aille encore manifester contre la guerre du Vietnam...avec Cohn Bendit.
Anouman
- 23/03/2019 - 17:51
Jackson
Comme il est mort on ne va pas lu faire un nouveau procès. Donc le but de la manœuvre est uniquement de tirer un peu (ou beaucoup) d'argent dans un procès civil contre la société gérant ses droits.