En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Thomas SAMSON / AFP
Cinéma
Cérémonie des César : "Jusqu'à la garde" et "Les Frères Sisters" raflent 8 trophées
Publié le 23 février 2019
"Le Grand Bain", nommé dix fois, est reparti avec seulement une statuette.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Le Grand Bain", nommé dix fois, est reparti avec seulement une statuette.

La 44e édition de la cérémonie des César se tenait le vendredi 22 février à Paris. La grand fête du cinéma français n'a, une fois encore, pas fait la part belle aux comédies :  "Le Grand Bain" et "En liberté!" ont été boudés, tandis que l'académie récompensait les drames "Les Chatouilles" et "Jusqu'à la garde". Le western de Jacques Audiard, "Les Frères Sisters", figure aussi parmi les grands gagnants. Il a remporté notamment le trophée du meilleur réalisateur ; troisième récompense de ce type pour Jacques Audiard, déjà couronné meilleur réalisateur pour "De battre mon cœur s'est arrêté" et "Un prophète".

Le palmarès complet :

Meilleur film : "Jusqu'à la garde" (Xavier Legrand).
Meilleure réalisation : Jacques Audiard ("Les Frères Sisters").
Meilleure actrice : Léa Drucker ("Jusqu'à la garde").
Meilleur acteur : Alex Lutz ("Guy).
Meilleure actrice dans un second rôle : Karin Viard ("Les Chatouilles").
Meilleur acteur dans un second rôle : Philippe Katerine ("Le Grand Bain").
Meilleur espoir féminin : Kenza Fortas ("Shéhérazade").
Meilleur espoir masculin : Dylan Robert ("Shéhérazade").
Meilleur premier film ": Shéhérazade" (Jean-Bernard Marlin).
Meilleur scénario original : "Jusqu'à la garde" (Xavier Legrand).
Meilleure adaptation : "Les Chatouilles" (Andréa Bescond et Éric Métayer).
Meilleur film étranger : "Une affaire de famille" (Hirokazu Kore-eda).
Meilleur film documentaire : "Ni juge, ni soumise" (Jean Libon et Yves Hinant).
Meilleure musique originale : "Guy" (Vincent Blanchard et Romain Greffe).
Meilleure photographie : "Les Frères Sisters" (Benoît Debie).
Meilleurs costumes : "Mademoiselle de Joncquières" (Pierre-Jean Larroque).
Meilleurs décors : "Les Frères Sisters" (Michel Barthélémy).
Meilleur son : "Les Frères Sisters" (Brigitte Taillandier, Valérie de Loof et Cyril Holtz).
Meilleur montage : "Jusqu'à la garde" (Yorgos Lamprinos).
Meilleur court métrage : "Les Petites Mains" (Rémi Allier).
Meilleur film d'animation : "Dilili à Paris" de Michel Ocelot.
Meilleur court métrage d'animation : "Vilaine Fille" d'Ayce Kartal.
César d'honneur : Robert Redford.
César du public : "Les Tuches 3".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 23/02/2019 - 15:05
"Jusqu'à la garde"
Encore une nouvelle affaire Benalla et l'Elysée?