En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© WAKIL KOHSAR / AFP
Etonnant

Avis aux voyageurs : des diplomates recommandent de ne pas faire de "couchsurfing" en Afghanistan

Publié le 20 janvier 2019
Loger chez l'habitant en Afghanistan est "naïf et inconscient", selon un diplomate qui prévient : "Vous pouvez finir chez un taliban".
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loger chez l'habitant en Afghanistan est "naïf et inconscient", selon un diplomate qui prévient : "Vous pouvez finir chez un taliban".

Etape obligée sur la route de Katmandou pour les hippies des années 1960 et 1970, l'Afghanistan n'est plus vraiment une destination touristique à la mode depuis l'invasion soviétique de 1973 et la guerre quasi-continue que connaît le pays depuis cette époque. Cela n'empêche pas des occidentaux de tenter l'expérience chaque année, au grand dam des ambassades occidentales qui alertent sur le danger qui guette les voyageurs. 

Pour une expérience "au plus près" des habitants, certains choisissent de pratiquer le couchsurfing, c'est-à-dire d'être logés gratuitement par des Afghans. Près de 2 000 personnes, très majoritairement des hommes, proposent leur domicile sur cette plateforme qui met en relations voyageurs et gens du cru prêts à les héberger gratuitement. " Loger chez des gens et s’habiller de manière à passer inaperçu permet de voyager en Afghanistan sans prendre trop de risques", affirme un touriste néerlandais interrogé par Reuters. Mais dans un pays où les étrangers sont une cible de choix pour les enlèvements, ce n'est pas l'avis des autorités occidentales : "Vous pouvez finir chez un taliban", avertit un diplomate en poste à Kaboul, impliqué dans la libération de victimes de kidnappings. "C’est naïf et inconscient."

Le Norvégien Jørn Bjørn Augestad, qui veut visiter tous les pays du monde avant de fêter ses 30 ans, estime, lui, que "être en contact avec quelqu'un du cru est la meilleure manière d'être en sécurité" et que "cela fait partie de l'expérience culturelle de voir comment les gens vivent, d'écouter leurs histoires et de comprendre le pays dans lequel on se trouve."

Vu sur : La Libre.be
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Afghanistan, tourisme
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

04.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

05.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

06.

Pourquoi le sectarisme flambe

07.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Insécurité : la sombre réalité française dans le match des criminalités européennes

04.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

05.

L’insécurité, grenade dégoupillée pour la fin du quinquennat Macron ?

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 24/01/2019 - 16:49
Encore un article tendancieux
L'Afghanistan est un pays musulman. L'Islam est une religion d'amour et de paix, de liberté, d'égalité, de fraternité et de progrès ( n'oubliez pas le progrès, Emmanuel Macron et notre bon pape François en seraient chagrinés).
AZKA
- 23/01/2019 - 19:34
Ou bien ils se contrefoutent
De la veuve du soldat occidental qui lui ira les rechercher au prix de sa vie. Sales cons alternatifs!
Anouman
- 20/01/2019 - 20:51
Touristes
Il faut en tenir une couche pour faire du tourisme en Afghanistan. Mais s'ils sont enlevés par des Talibans ils pleureront pour que leur gouvernement paye la rançon.