En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© François Laplante-Delagrave / AFP
Indécent
Le Québec demande à Netflix de retirer du film Bird Box les images réelles d'une catastrophe ferroviaire
Publié le 20 janvier 2019
En juillet 2013, le déraillement et l'explosion d'un convoi de wagons-citernes avait fait 47 morts au Québec.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En juillet 2013, le déraillement et l'explosion d'un convoi de wagons-citernes avait fait 47 morts au Québec.

Enorme succès sur Netflix, le film Bird Box, dans lequel joue Sandra Bullock, est dans le collimateur de Julie Morin, la maire de la ville de Lac-Mégantic, ainsi que du gouvernement québécois, qui a exprimé sa "consternation" face à l’utilisation par la plateforme de streaming d'images réelles d'une catastrophe ayant endeuillé le pays il y a quelques années.

Le début du film montre le déraillement d'un train. Or, il s'agit d'images réelles de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, une des plus mortelles de l'histoire canadienne, qui a fait 47 morts en juillet 2013 lorsqu'un convoi de wagons-citernes chargés de pétrole a déraillé et explosé en plein centre de la ville de Lac-Mégantic.

La ministre québécoise de la Culture, Nathalie Roy, a estimé dans une lettre envoyée à Netflix qu’en utilisant  dans un cadre de fiction les images d’une "tragédie réelle dont les impacts sont toujours tangibles", Netflix et ses partenaires "ont franchi une dangereuse limite". Elle appelle Netflix a retirer ces images "dans les plus brefs délais" et appelle les géants du cinéma, de la télévision et d’internet à "s’interroger sur la nécessité de se doter d’un code d’éthique afin que de telles aberrations ne se reproduisent plus jamais".

"Il est déjà assez difficile pour nos citoyens de voir ces images quand elles sont utilisées normalement et avec respect dans les informations. Imaginez de les voir utilisées dans une fiction, comme si elles avaient été inventées", a de son côté expliqué Julie Morin sur CBC News.

La polémique est d'autant plus vive au Québec que Netflix avait déjà utilisé ces mêmes images dans la série du Canadien Brad Wright "Les Voyageurs du temps", au cours d'une scène où une bombe explose dans la ville de Londres. La société de production de cette série a présenté ses excuses, expliquant qu'elle avait trouvé les images dans une banque d'images et qu'elle allait les retirer de la série. Par contre, aucune décision n'a été prise concernant Bird Box. 

Vu sur : LCI
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Bird box, Netflix, Québec
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
La France, cette île perdue au milieu des océans ? Tout ce que révèle (aussi) ce dont Emmanuel Macron n’a PAS parlé
04.
Nous avons déjà obtenu de bons résultats : le vrai/ faux des déclarations d’Emmanuel Macron sur sa politique économique
05.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
06.
Emmanuel Macron : la conférence de presse dont on se souviendra parce qu’il... n’y avait rien de particulier à en retenir
07.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Etudiante, Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite
05.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires