En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© HO / NASA / AFP
Nouvelles révélations
La sonde Cassini livre les derniers secrets des anneaux de Saturne
Publié le 18 janvier 2019
Les données scientifiques collectées par la sonde Cassini ont permis de découvrir de nouveaux éléments sur Saturne.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les données scientifiques collectées par la sonde Cassini ont permis de découvrir de nouveaux éléments sur Saturne.

Depuis la Terre, les anneaux de Saturne semblent solides. De près ce sont des bandes translucides composées d'innombrables particules, principalement de la glace et de la roche. Certaines ne sont pas plus grosses qu'un grain de sucre, d'autres sont aussi imposantes que des montagnes. 

Les anneaux sont maintenus en place par un équilibre délicat entre la gravité de Saturne et leur vitesse en orbite qui les attire vers l'espace. 

Les scientifiques ont pu obtenir le meilleur aperçu de la planète en utilisant la sonde de la NASA appelée Casini. L'appareil en question a passé treize ans à faire une boucle autour de Saturne. Cassini s'est écrasée délibérément sur Saturne en 2017 selon la volonté des ingénieurs une fois que la sonde était à court de carburant. Cassini a effectué 22 orbites entre Saturne et ses anneaux. La sonde s'est rapprochée de la planète comme jamais auparavant. 

Les scientifiques continuent d'utiliser et de trier les données des derniers instants de Cassini afin de pouvoir percer les ultimes mystères de la planète Saturne. Les dernières découvertes ont été publiées jeudi dans une étude dans la revue Science. La sonde a été perturbée par la gravité des bandes des anneaux de Saturne ainsi que par des vents puissants en provenance des profondeurs de l'atmosphère de la planète. 

Les scientifiques ont utilisé les données générées par ces effets pour calculer la masse des anneaux. La masse représenterait environ 40% de celle de Mimas, une lune de Saturne, qui est environ 2.000 fois plus petite que la lune de la Terre. 

Les anneaux représentent environ la moitié de la banquise antarctique. Ils sont répartis sur une surface 80 fois supérieure à celle de la Terre. 

Les dernières recherches ont permis également d'affiner l'âge des anneaux de Saturne. La nouvelle étude suggère que les anneaux sont moins massifs que ce que les scientifiques soupçonnaient. Ils seraient donc plus jeunes que les principales estimations dévoilées jusqu'alors. Selon leur nouvelle estimation, les chercheurs considèrent que les anneaux dateraient d'une période estimée entre 10 et 100 millions d'années. Selon les chercheurs, la planète Saturne aurait donc vécu pendant la quasi-totalité de son existence sans ces anneaux.

Les scientifiques considèrent que les anneaux sont les fragments d'un intrus cosmique. Une lune, une comète ou un astéroïde a dû s'égarer trop près de la planète. Pris au piège, l'objet se serait brisé en éclats. Au fil du temps, les morceaux et les débris se sont aplatis pour former un disque. Les anneaux de Saturne perdent constamment de la matière. Ils pourraient disparaître d'ici 300 millions d'années. 

Les scientifiques pourraient percer les origines des anneaux avec une autre sonde Cassini. 

 

Vu sur : The Atlantic
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
05.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
06.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
07.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires