En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Capture d'écran France 2
Malaise
"C'est une chiennasse" : des enregistrements gênants pour Tex dévoilés aux prud'hommes
Publié le 17 mai 2018
L'animateur réclame 1,2 million d'euros devant le tribunal des prud'hommes pour rupture abusive de contrat.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'animateur réclame 1,2 million d'euros devant le tribunal des prud'hommes pour rupture abusive de contrat.

Viré par France 2 après une blague sexiste, Tex a attaqué la chaîne et la société de production des Z'amours aux prud'hommes, réclamant 1,2 million d'euros pour rupture abusive de contrat. Mais lors de son audition mercredi 16 mai, l'avocate de la société de production Sony Pictures Televisiona a dévoilé d'autres dérapages (non-diffusés à la télévision) de l'animateur, rapporte Le Parisien.

"Ah, je t’ai pas encore baisée ?"

"C’est une chiennasse avec ses grosses loches", aurait lancé Tex à propos d'une des candidates, selon l'avocate de la défense. Selon des enregistrements sur lesquelles elle s'appuyait, elle a indiqué que le comique de 58 ans aurait également pratiqué "des 'mouvements suspects' alors qu’une autre participante lui confiait que sa sexualité n’était pas débordante", et insulté Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes.

En outre, l'avocate de Sony Pictures a fait part d'une conversation entre Tex et une collègue. "Ah, je t’ai pas encore baisée ? Parce que tu sais, je les prends par devant, par derrière, sur le côté", aurait lancé l'animateur à cette dernière. In fine, Tex aurait déclaré à propos de sa blague qui lui a coûté sa place dans l'émission : "Je l’ai fait pour le buzz. De toute façon, je savais ce que je faisais. C’était pour faire parler de moi".

Pour sa défense, le principal concerné a fustigé des méthodes "déloyales". "C’est dégueulasse", a-t-il lancé, selon Le Parisien. Et d'ajouter : "C’est de l’espionnage. On voudrait détruire ma réputation, on ne ferait pas mieux. Vous êtes là à vous faire insulter, et vous ne pouvez même pas répondre".

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
02.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
05.
Attention danger (politique) : les gilets jaunes, une crise pour rien ?
06.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
07.
Céline Dion a refait 2 fois sa vie... en même temps; Laura Smet, mariée & heureuse, Karine Le Marchand seule mais heureuse, Charlotte C.&Dimitri, ni seuls ni mariés; Gala nous dit tout sur la vie sexuelle de Houellebecq, Match sur le divorce de Jeff Bezos
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 19/05/2018 - 08:01
Des « mouvements suspects »?????
Pourriez-vous être plus explicite, Atlantico?...
jakem
- 19/05/2018 - 07:53
Tex est
un véritable connard.
assougoudrel
- 18/05/2018 - 08:55
Il s'est autobaisé
Parler comme ça dans un lieu où il y a tant de micros, n'est pas faire preuve de sagesse. mais il faut reconnaître qu'il à une belle qualité: il n'aime pas Schiappa.