En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© DOMINICK REUTER / AFP
Prédateur
Bill Cosby assigné à résidence en attendant de connaître sa peine
Publié le 28 avril 2018
Jugé coupable jeudi d’agression sexuelle, l’ex-vedette de la télévision américaine Bill Cosby est assigné à résidence, près de Philadelphie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jugé coupable jeudi d’agression sexuelle, l’ex-vedette de la télévision américaine Bill Cosby est assigné à résidence, près de Philadelphie.

Au terme de l'un des premiers procès de l’ère #MeToo, l'ex-star de la télévision américaine Bill Cosby a été jugé, jeudi 26 avril par un jury populaire de Pennsylvanie, coupable d’agression sexuelle sur la basketeuse Andrea Constand. Le comédien de 80 ans encourt jusqu’à trente ans de prison.

Le créateur de la série télévisée « The Cosby Show » (1984-1992), légende de la télévision américaine, connaîtra sa peine dans plusieurs semaines. D'ici là, il est assigné à résidence, a ordonné vendredi le juge Steve O'Neill. Le comédien de 80 ans "ne pourra pas quitter son domicile" de Cheltenham, près de Philadelphie, sauf pour "des consultations médicales ou avec ses avocats", moyennant autorisation. Il devra être muni d'un bracelet électronique.

L'ex-vedette du "Cosby Show" va aussi devoir se soumettre à une évaluation sur la menace qu'il peut représenter en tant que prédateur sexuel, a ordonné le juge. Au total, Bill Cosby a en effet été accusé d’agression sexuelle par plus de soixante femmes, allégations qui étaient toutes prescrites sauf celle concernant Andrea Constand.

L'avocat de Cosby a affirmé jeudi qu'il allait faire appel du jugement, ce qui pourrait repousser son incarcération de 5 à 10 ans, selon plusieurs spécialistes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
04.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
05.
L’affaire Benalla, ou la preuve qu’Emmanuel Macron est lui-même son pire ennemi politique
06.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait salle à cause du réchauffement climatique
07.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
02.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires