En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Coup d'éclat

"On n'est pas couché" : Christine Angot quitte violemment le plateau

Publié le 29 septembre 2017
La chroniqueuse s'est emportée avant de partir vers sa loge "en hurlant et pleurant" affirme L'Express.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La chroniqueuse s'est emportée avant de partir vers sa loge "en hurlant et pleurant" affirme L'Express.

Christine Angot fait des débuts fracassants au sein de l'équipe d'On n'est pas couché. Mais pas forcément en bien. Selon l'Express, la chroniqueuse a violement quitté le plateau, ce jeudi soir, lors de l'enregistrement de l'émission de samedi, "balançant rageusement au passage ses feuilles et son verre." Toujours selon le journal, "la chroniqueuse s'est ensuite réfugiée dans sa loge, hurlant et pleurant." L'enregistrement a donc dû être interrompu, le temps que Christine Angot accepte de revenir sur le plateau.

L'origine de cette colère est une prise de bec avec Sandrine Rousseau, élue EELV, venue raconter l'agression sexuelle qu'elle a subi. "Je vous interdis de dire ce que vous dites!" a lancé Christine Angot. "Vous ne pouvez pas parler au nom de toutes les femmes, vous auriez dû dire 'je'. On ne peut parler que de son viol." Huée, elle a alors quitté le plateau.

"Cette émission, elle montre à quel point parler, c'est non seulement pas évident pas évident mais elle montre aussi que c'est absolument indispensable de faire évoluer la société sur ces sujets car on ne peut rester comme ça avec des femmes qui restent seules face à leurs problèmes. Pour moi, c'est impossible", a commenté Sandrine Rousseau, ce matin sur RTL.

Vu sur : Lu sur L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

02.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

03.

Finale de la CAN : cinquante nuances de troubles de la visibilité (identitaire) en France

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

06.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

07.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

01.

Cap sur 2011

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 27/11/2017 - 13:59
Ben
La place de cette pouffe n'est pas à "On n'est pas couché" car , dans cette bauge, elle risquerait d'attraper froid sur sa litière; elle est au service psy avec camisole de force!!
francoise34
- 25/11/2017 - 23:32
Vous êtes maso ?
Pourquoi perdre votre temps et vos petites cellules grises en la compagnie éphémère de cette "dame",
Elle n'est à son poste que parce que vous êtes devant le võtre
CasCochyme
- 02/10/2017 - 19:14
roulette
Rétrospectivement, Pugilatdas et ses boss de France 2 s'en sont bien tirés en la progammant pour dézinguer Fillon ce soir d'avril. Vu dans quel état grave elle erre, ce n'était pas garanti qu'elle fasse le job comme planifié contre Fillon. Ils ont tout de même pris le risque, étant prêts à tout. Enfin, content pour lui que Doc Gynéco soit resté (apparemment) intact. Il a eu chaud.