En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© ANSA
Découverte

Archéologie : les "amants de Pompéi" étaient deux hommes

Publié le 08 avril 2017
Les deux corps découverts dans la cité antique appartenaient à deux hommes de famille différentes, révèlent des analyses ADN.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les deux corps découverts dans la cité antique appartenaient à deux hommes de famille différentes, révèlent des analyses ADN.

Le 24 août de l'an 79, à midi, le Vésuve entre en éruption et engloutit Pompéi sous quinze mètres de pierre ponce et de cendres. Parmi les vestiges les plus poignants du site figurent les moulages de corps pétrifiés dans la mort de ceux qui furent piégés dans la ville, n'ayant pu fuir à temps. Modelées à partir des cavités laissées par les dépouilles dans la cendre solidifiée, ces vestiges mobilisent toujours les chercheurs, qui analysent au scanner les ossements emprisonnés dans le plâtre des moulages.

Une femme protégeant son enfant, un homme couché face contre terre, un autre recroquevillé se protégeant le visage... 1150 corps d’hommes de femmes et d’enfants sont parvenus jusqu’à nous grâce à la technique mise au point par Giuseppe Fiorelli à la fin du 19e siècle. Parmi eux, deux corps enlacés, découverts en 1914 et rapidement surnommés "Les amants". Si à l'époque, il était considéré qu'il s'agissait d'un homme et d'une femme, l'archéologue qui les avait découvert estimait qu'il pouvait s'agir d'une mère et de sa fille.

A l'occasion d'une exposition, Massimo Osanna, directeur des fouilles de Pompéi, a présenté récemment les résultats d’analyses génétiques réalisées à partir des restes organiques emprisonnés dans le moulage. Il s'avère que les hypothèses étaient fausses et que les deux corps étaient... des hommes. Ils avaient entre 18 et 20 ans et n'étaient pas de la même famille. 

"On ne peut pas affirmer que les deux personnages étaient amants, mais compte tenu de leur position, on peut le supposer. Cependant, il est difficile de le déterminer avec certitude", explique Massimo Osanna, cité par le Corriere del Mezzogiorno.

«Les amants» de Pompéi étaient deux hommes https://t.co/R9Y58Tmafw pic.twitter.com/sisJaN9kP9

— Magazine 360° (@magazine_360) 8 avril 2017
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 12/04/2017 - 19:36
Volcan Arc en Ciel
En pleine éruption !
Alain Proviste
- 12/04/2017 - 09:36
Propagande LGBT en effet
Ils sont tellement à l’œuvre partout en ce moment qu'ils seraient bien capable de voir leurs trucs là. La laideur est dans l’œil de celui qui regarde.
ikaris
- 11/04/2017 - 12:56
Propagande LGBT !!
On va bientôt nous faire croire qu'il y avait déjà des Trans à Pompei. Comme "cauchoise" j'imagine mal la scène de la gaterie de fin du monde !