En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Capture d'écran twitter
Les grands esprits se rencontrent
Donald Trump et Kanye West se sont vus et ont discuté de "la vie"
Publié le 14 décembre 2016
Le rappeur, qui avait déclaré que la campagne de Trump était "absolument géniale", a rencontré le nouveau président américain à New York, ce mardi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le rappeur, qui avait déclaré que la campagne de Trump était "absolument géniale", a rencontré le nouveau président américain à New York, ce mardi.

C’est aussi ça l’Amérique: un show permanent et une frontière de plus en plus floue entre le monde politique et celui du show-business. Parfaite illustration ce mardi avec une rencontre qu’on aurait longtemps pu qualifier d’assez improbable. Sweat-shirt noir, baskets blanches, mains dans les poches : le rappeur Kanye West a fait une apparition surprise aux côtés de Donald Trump à New York, dans la fameuse "Trump Tower".

Kanye West was just seen at Trump Tower after a meeting with the President-elect https://t.co/Uaa7XsmFuY pic.twitter.com/Jk6fjzS6i8

— CBS News (@CBSNews) 13 décembre 2016

 

Suite à leur rencontre, le vainqueur de la dernière élection présidentielle américaine a affirmé qu’il était “ami depuis longtemps avec le rappeur”, “un homme super”, et qu’ils n’avaient fait que “discuter de la vie”. Hospitalisé fin novembre à Los Angeles pour une crise psychotique et rare personnalité du monde du spectacle à s'être prononcé pour le milliardaire, Kanye West est resté bras croisés avant de lâcher dans un sourire "n'être là que pour la photo". Les deux hommes se sont quittés avec une poignée de main, Donald Trump demandant à Kanye West de “prendre soin de lui” et lui disant “à bientôt”.

Plus tard, le musicien a expliqué en deux tweets avoir voulu voir Trump pour évoquer des "questions multiculturelles" comme "le harcèlement, le soutien aux professeurs et la violence à Chicago". "Je trouve qu’il est important d'avoir une ligne directe de communication avec notre prochain président si on veut vraiment du changement". En novembre, le mari de Kim Kardashian avait assuré que s’il avait voté, son bulletin serait allé au candidat républicain, soutenant qu’il avait trouvé sa campagne "absolument géniale".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
02.
Dick Rivers est décédé des suites d'un cancer
03.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
04.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
05.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
07.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ikaris
- 14/12/2016 - 13:15
En attendant Clooney ...
... West fera l'affaire ! "Trump en force" comme on dit dans le milieu. Notons le commentaire parfaitement de mauvaise fois : aux US, la frontière de plus en plus flou entre business et politique ... rappelez moi la profession de la première courtisane du président de la Ripoublique Française (alias le baiseur casqué) ? Et puis c'est pas chez nous que les poloticards se pressent chez Drucker, sur "confessions intimes" ou chez Paris Match pour nous donner des nouvelles de leur nombril ?
Deudeuche
- 14/12/2016 - 09:10
Le front Hollywoodarcenciel cloonesque
se fissure!