En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Capture
Règlement de compte
Flavie Flament : "Elle entremêle des faits réels et des passages complètement romancés" assure son frère
Publié le 26 octobre 2016
Dans un livre, l'animatrice raconte le viol qu'elle a subi à 13 ans et lance des reproches à sa famille.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un livre, l'animatrice raconte le viol qu'elle a subi à 13 ans et lance des reproches à sa famille.

En moins d'une semaine, c'est une véritable polémique qui a secoué Flavie Flamant. L'animatrice raconte, dans un livre, le viol qu'elle a subi à 13 ans par un photographe célèbre, dont le nom a rapidement circulé. Désormais, c'est une affaire de famille qui a pris le relai puisque le propre frère de Flavie Flament a réagi aux propos de cette dernière, qui estimait avoir été abandonnée à son sort par ses parents. "C'est pour nous totalement hallucinant ! Elle entremêle des faits réels et des passages complètement romancés' explique Olivier Lecanu dans Gala. "Contrairement à ce qu'elle dit, tout cela ne lui est pas revenu subitement, on en parle dans la famille depuis longtemps. On savait qu'il s'était passé quelque chose. Elle évoque aujourd'hui un viol. À l'époque, Flavie s'est plainte de gestes déplacés à ma mère et mes parents ont aussitôt interrompu les séances chez ce photographe."

Selon lui, c'est un conflit personnel entre l'animatrice et sa mère qui resurgit. "Flavie m'a dit ouvertement qu'elle voulait s'attaquer à notre mère, qu'elle souhaitait qu'elle se foute en l'air. Alors, l'excuse de la mémoire traumatique... Je ne sais pas si ma sœur suit un traitement, mais à l'évidence, elle ne va pas bien."

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 27/10/2016 - 13:48
Gestes déplacés...un viol! pas d'amalgames!
C'est mépriser les femmes qui se font vraiment violer et en subissent les séquelles toute leur vie que d'assimiler des gestes déplacés à un viol, selon la bonne vieille idéologie féminisante et amalgamatique gauchiste! Selon ce qu'on sait dorénavant, flavie Flamant a été approchée d'un peu trop près par un pédophile, et sa famille a eu le bon réflexe. Mais le cerveau de la nymphette a reniflé l'odeur du fric, au seuil de la mort du pervers...