En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters Pictures
Pas de laxisme
Charlotte Gainsbourg sur son enfance : "Je rêvais qu’on me fixe des règles"
Publié le 22 août 2015
La fille de Serge Gainsbourg et Jane Birkin explique, dans un entretien au Figaro Madame, qu'elle mentait à ses amis pour leur faire croire qu'elle avait une vie normale.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La fille de Serge Gainsbourg et Jane Birkin explique, dans un entretien au Figaro Madame, qu'elle mentait à ses amis pour leur faire croire qu'elle avait une vie normale.

Dans une interview au Figaro Madame, l'actrice Charlotte Gainsbourg fait quelques confidences sur son enfance. Et être la fille de Serge Gainsbourg et Jane Birkin n'a pas été facile. "Je rêvais qu’on me fixe des règles, que mes parents m’imposent des horaires de coucher, qu’ils me demandent si j’avais fait mes devoirs", témoigne l'actrice, qui ajoute : "Je mentais (à mes amis) pour faire croire que j’avais une vie de famille normale. Tous les enfants rêvent d’avoir une vie normale, non ? Chez nous, ce n’était pas tout à fait normal !".

Elle revient sur un épisode en particulier : le baccalauréat. "Mon père me répétait : « Passe ton bac ! » Mais c’était une blague. Moi, j’avais mis un point d’honneur à le passer", explique-t-elle. "Et puis, aller à l’école toute l’année, cela me donnait une excuse pour ne pas faire de promotion pour les films que j’aimais tourner pendant les vacances."

Mère de trois enfants, elle essaye de leur donner aujourd'hui une culture familiale forte, sans commettre les mêmes erreurs que ses propres parents. 

"J’ai été beaucoup photographiée enfant avec mes parents, je m’en fichais, c’était normal, et puis, quand ils se sont séparés, ç’a été un cauchemar. Tout s’est retourné contre eux, contre nous, on nous l’a fait payer avec des paparazzis cachés devant chez nous en permanence", explique-t-elle.

Par conséquent, "je me suis dit que ma vie privée était à préserver coûte que coûte. Donc, quand les enfants sont nés, avec Yvan [Attal], on a tout fait pour les cacher. J’ai déjà tourné avec mon fils, mais c’était presque clandestin. Alice, elle, en avait envie. On en a parlé."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
04.
Tensions grandissantes en Algérie : Bouteflika n’est plus là, mais les généraux, si
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
"Les nationalistes stupides aiment leur pays… et n'aiment pas ceux qui viennent de loin" (Jean-Claude Juncker)
07.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 24/08/2015 - 07:36
Plus moche c'est difficile
Si elle ne s'appelait pas Gainsbourg, elle n'aurait jamais été choisie dans un casting. Il y a tellement de jolie actrice en France qui ont beaucoup plus de talent et qui font font des carrières minables, car elle n'ont pas les bonnes origines....
Djib
- 23/08/2015 - 17:10
@Prifar
Oui mais quid alors de Verlaine et Rimbaud, dont on regrette qu'ils ne soient plus lus par nos décérébrés de banlieue à qui on propose en remplacement culturel, de rédiger un tract sur le développement durable ou l'économie solidaire? Pourtant ils étaient alcooliques, drogués et homosexuels. Ils ont même alimenté le rubrique des faits divers, à l'instar d'une Nabila, quand Verlaine a tiré un coup de pétard sur son amant. Aujourd'hui on ne retient que le bateau ivre et on rappelle que Rimbaud était un latiniste doublé d'un helléniste distingués.
kiles
- 23/08/2015 - 14:37
OUBLI
Elle a peut être du talent, mais restera toujours une pistonnée.