En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Miracle Planet
C'était chaud

Il y a 3,2 milliards d'années, une chute d'astéroïdes a fait bouillir les océans durant plus d'un an

Publié le 23 mai 2015
A la suite des impacts, la température atmosphérique aurait également augmenté de manière dramatique, atteignant 500 degrés.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A la suite des impacts, la température atmosphérique aurait également augmenté de manière dramatique, atteignant 500 degrés.

Pas très fun la vie sur Terre il y a 3,2 milliards d'années. Durant l'Hadéen, période correspondant à la petite enfance ce la terre, notre bonne vielle planète était en effet un endroit particulièrement propice aux dangers (Hadéen provient d'ailleurs de Hadès, dieux grec des Enfers). Conditions climatiques extrêmes ou immense éruption volcaniques étaient notamment le lot quotidien à la surface du globe.

Une étude de l'université de Stanford, et publiée dans le journal Geology, s'est intéressée à cette période et aux conséquences de la chute de deux astéroïdes, mesurant entre 50 et 100 kilomètres chacun. La catastrophe aurait eu plusieurs conséquences. La température aurait d'abord augmenté de manière dramatique, atteignant…500 degrés. Puis les eaux des océans se seraient alors mises à bouillir durant une année. L'évaporation de l'océan résultant en une chute brutale du niveau des mers et en l'érosion des fonds marins.

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs, menés par le professeur de géologie Donald Lowe, ont étudié "la ceinture de roches vertes", une formation géologique unique au monde, en Afrique du Sud. A cet endroit, une partie très vieille de la croûte terrestre a survécu. Ils ont ainsi pu déterminer que ces événements avaient largement affecté les espèces microbiennes et le développement de la croute terrestre. Difficile en effet  pour la vie de se faire une place au soleil, dans ces conditions. Les espèces étaient constamment balayées par des événements destructeurs.

Des bactéries très résistantes à a chaleur auraient cependant survécu, tout comme certaines créatures des fonds marins. Mais d'autres auraient impitoyablement été éliminées. Ces événements auraient considérablement affecté l'évolution de la vie sur notre planète. "Vous pouvez imaginer ces astéroïdes comme une débroussailleuse géante, coupant des branches de l'arbre de l'évolution", souligne d'ailleurs Kevin Zahnle, scientifique de la Nasa.

Il convient cependant d'être particulièrement mesuré avec ces données. Les scientifiques appellent eux-mêmes à la prudence, étant donné le peu d'échantillon Dans l'une de ses précédents études, Donald Lowe avançait déjà que l'impact d'un astéroïde géant avait secoué le squelette de la durant plus d'une demi-journée. Qui sait quelles misères subies par la Terre va-t-il encore découvrir?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

07.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Steph BZH
- 22/05/2015 - 20:37
Grosses erreurs de traduction
En effet, il vaut mieux lire l'article source pour avoir une datation correcte des événements décrits.
julepa
- 22/05/2015 - 16:39
et maintenant les fautes d'orthographe numérique!
Les événements décrits dans cet article n'ont pas eu lieu il y a "600" millions d'années (Ma). L'Hadéen, la période en question, s'étale de 4600 à 4000 Ma, soit juste après la formation de la Terre. Les conditions étaient très, très différentes il y a 600 Ma.
Atlantico est déjà renommé pour ses fautes d'orthographe parfois ahurissantes. Elles touchent maintenant les chiffres...