En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Innovation et polémique
"Galactic Cap": découvrez le possible préservatif du futur
Publié le 04 juin 2014
Si la matière est la même que celle d'un préservatif traditionnel, la forme, elle, change et se veut plus discrète : le "Galactic Cap" ne recouvre pas entièrement le pénis, mais seulement son extrémité. Les utilisateurs doivent d'abord placer une bande adhésive en forme de U pour recouvrir le gland, puis poser par-dessus un petit chapeau qui sert de réservoir.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si la matière est la même que celle d'un préservatif traditionnel, la forme, elle, change et se veut plus discrète : le "Galactic Cap" ne recouvre pas entièrement le pénis, mais seulement son extrémité. Les utilisateurs doivent d'abord placer une bande adhésive en forme de U pour recouvrir le gland, puis poser par-dessus un petit chapeau qui sert de réservoir.

Ces dernières semaines vous avez peut-être entendu les mots "Galactic Cap" sans vraiment savoir de quoi il s’agissait. Le " Galactic Cap", conçu, développé et breveté par l’Américain Charlie Powell, est un préservatif d’un tout nouveau genre. Si la matière est la même que celle du préservatif traditionnel, la forme, elle, change et se veut plus discrète : le "Galactic Cap" ne recouvre pas entièrement le pénis, mais seulement son extrémité. Concrètement, les utilisateurs doivent d'abord placer une bande adhésive en forme de U pour recouvrir le gland, puis poser par-dessus un petit chapeau qui fait office de réservoir. Charlie Powell vient de lancer un appel au don sur la plateforme de financement participatif Indiegogo, où il présente son projet : "Le Galactic Cap élargirait considérablement l'utilisation de cette protection (le préservatif, nldr) car il améliore le plaisir sexuel peau à peau", se vante-il. 

Toutefois, malgré ses divers attraits, ce dispositif n'est pas encore approuvé par la Food and Drugs Administration (FDA), l’agence qui gère aux Etats-Unis la mise sur le marché de médicaments et dispositifs médicaux. Charlie Powell ne précise même pas s'il sera examiné un jour. Par ailleurs, le chercheur rappelle que son préservatif ne peut être utilisé que sur "une peau seine". "La plupart des hommes savent s'ils ont une plaie ou une abrasion sur leur peau. Si c'est le cas, ils doivent adopter le préservatif traditionnel". Car la majeure partie des maladies sexuellement transmissibles s’attrapent par le fameux contact "peau à peau".

De plus, contrairement au préservatif actuel, on ne sait pas encore si le "Galactic Cap" est efficace contre l'herpès génital ou le papillomavirus humain, responsable, entre autres, du cancer du col de l'utérus. Ce à quoi Charlie Powell répond que dans tous les cas, aucun préservatif n'offre une protection à 100 %. Il va sans doute lui falloir être plus convaincant pour réunir les 100 000 dollars qu'il espère tant... 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
05.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
06.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
07.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Tous addicts à la polémique : votez-vous encore pour ce que les candidats se proposent de faire ou uniquement pour ce qu’ils sont ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires