Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Des scientifiques ont recréé des souvenirs artificiels dans du tissu cérébral de rat, retenus pendant une dizaine de secondes.
©Diegodacal

Atlantico Sciences

Des souvenirs créés en laboratoire, une recharge sans fil pour les appareils mobiles, une technique pour connaître le poids de l'océan...

Et aussi : de l'argile martienne formée par les volcans et les émissions des gaz à effet de serre en baisse dans l'Union européenne.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Des souvenirs artificiels créés… en laboratoire

Même un cerveau mort peut avoir de la mémoire. Des scientifiques ont recréé des souvenirs artificiels dans du tissu cérébral de rat, retenus pendant une dizaine de secondes. De belles perspectives en vue ?

La mémoire est un processus très complexe qui se décline en de nombreuses facettes. Qu’elle soit à court ou à long terme, consciente ou inconsciente, elle n’implique pas les mêmes processus. Ainsi, il ne se passe pas la même chose dans le cerveau quand on le sollicite pour pédaler sur un vélo une fois qu’on maîtrise la technique ou bien lorsqu’on veut simplement retenir un numéro de téléphone le temps de le composer.

Lire la suite sur Futura sciences

Peser les océans, ce serait enfin possible... théoriquement !

Comment peser les océans ? Une mesure de pression en un seul point de la planète devrait suffire, démontrent des scientifiques. De quoi mieux comprendre l’augmentation du niveau des mers. Mais ce n'est pas simple à réaliser...

Le niveau des océans augmente pour le moment d’environ 3 mm par an. Cette élévation peut être liée à deux phénomènes importants. Tout d’abord, la planète se réchauffe à sa surface, ce qui provoque une dilatation thermique des eaux océaniques. Elles prennent donc plus de volume mais leur masse reste inchangée. Les mers montent également suite à l’arrivée d’eau provenant entre autres de la fonte des glaces. Dans ce cas, la masse des océans augmente.

Lire la suite sur Futura sciences

La recharge sans fil bientôt disponible pour les appareils mobiles

Intel planche depuis plusieurs années sur un système capable d'enclencher la charge de la batterie d’un appareil mobile ou d’un périphérique simplement approché d’un ordinateur. Les premières puces basées sur cette technologie arriveront en 2013. L’un des ingénieurs d’Intel qui a travaillé sur ce projet a répondu aux questions de Futura-Sciences.

Dans un avenir pas si lointain, nous pourrons recharger sans fil la batterie de notre téléphone mobile, de notre tablette, de nos claviers et souris en les plaçant simplement à côté de l’écran de notre ordinateur de bureau ou près de notre PC portable. « Pas de chargeur, pas de câble » promet Intel, à l’origine de cette technologie baptisée Wireless Charging Technology(WCT).

Lire la suite sur Futura sciences

Les argiles martiennes formées par les volcans et non par l’eau ?

La présence d'argiles dans l’hémisphère sud de Mars est souvent considérée comme une preuve que de l’eau liquide a coulé il y a plus de 4 milliards d’années. Mais les travaux d’une équipe franco-américaine révèlent de nombreuses similitudes entre ces argiles martiennes et celles, d’origine volcanique, de l’atoll de Mururoa. L’intérêt de la mission Curiosity est-il remis en cause ? Non car lerover se trouve sur un site où l’eau a pu couler… mais plus récemment.

Sur l’hémisphère sud de Mars se trouvent les roches les plus anciennes de la planète : la croûte de cette région s’est formée il y a entre 4,5 et 4 milliards d’années. C’est là qu’ont été découvertes par Mars Express, en 2005, des argiles riches en fer et en magnésium, et le rover Opportunityvient d'en repérer à son tour. La présence de ce type de minéraux, considérés comme issus de la décomposition de roches par l’action de l’eau liquide, laissait penser que cette dernière était présente sur la surface martienne dès cette époque reculée. Or, une équipe de chercheurs de l'Institut de chimie des milieux et matériaux de Poitiers (CNRS-Université de Poitiers) remettent en cause cette interprétation. Dans un article paru sur le site de la revue Nature Geosciences, ils montrent que ces argiles ont vraisemblablement une origine magmatique.

Lire la suite sur Futura sciences

Les émissions de gaz à effet de serre en baisse dans l'UE en 2011

En 2011, et contrairement à 2010, l'Union européenne a réduit de 2,5 % ses émissions de gaz à effet de serre. Grâce à un hiver doux et au développement des énergies renouvelables.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) sont reparties à la baisse en 2011 dans l'Union européenne, avec -2,5 %, après une année 2010 marquée par une hausse de 2,4 %, selon une estimation de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE). L'AEE précise que les 15 membres de l'UE les plus anciens, engagés dans le protocole de Kyoto, ont même enregistré une baisse de 3,5% de leurs émissions de GES.

Lire la suite sur Futura sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !