Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Vladimir Poutine a récemment admis que ses nombreuses apparitions en pleine nature étaient souvent mises en scène.
Vladimir Poutine a récemment admis que ses nombreuses apparitions en pleine nature étaient souvent mises en scène.
©Reuters

Je suis une légende

Les exploits virils de Vladimir Poutine : c'est du chiqué !

Le président russe Vladimir Poutine a admis que la plupart des reportages mettant en avant ses prouesses et son physique étaient en fait soigneusement mis en scène.

On s'en doutait un peu, mais on en a à présent la confirmation : Vladimir Poutine lui-même a admis que la plupart de ses apparitions médiatiques au beau milieu de la nature sauvage étaient en réalité de la pure mise en scène. "Bien sûr que c’était une mise en scène", a déclaré Poutine à une journaliste russe cette semaine à propos de son aventure de plongée au fond de la Mer noire de laquelle il est revenu avec un vase de la Grèce antique. 

Poutine torse nu, Poutine nageant avec des dauphins, Poutine chassant le tigre sauvage avec un pistolet tranquillisant, Poutine qui coupe du bois pour faire du feu... Le dirigeant russe n'a jamais été avare de reportages mettant en avant ses biceps et sa mâle virilité.

Toutes ces démonstrations aux accents très machistes lui ont permis de se façonner une image d'homme d'action, mais lui ont aussi valu de nombreuses moqueries, qui font un parallèle entre ses shows et la propagande soviétique. Ce fut notamment le cas au début du mois, au moment de son vol en deltaplane en compagnie de grues de Sibérie.

“Bien sûr, il y a eu des excès. Et cela me rend furieux, a-t-il d'ailleurs confié à la journaliste d’opposition Macha Gessen. Tout ce que je fais dans ce domaine (la préservation de la nature) ne devrait avoir aucun lien avec la politique. Mais pour un homme dans ma position, c’est très difficile.”

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !