Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des chercheurs ont redonné vie au rein mort d'un rat.
©Reuters

Greffe

Etats-Unis : un rein recréé en laboratoire, une avancée majeure pour le don d'organes ?

Des chercheurs d'un hôpital de Boston ont réussi à recréer un rein fonctionnel chez le rat.

Bonne nouvelle pour toutes les personnes qui attendent une greffe de rein. Les médecins de l'hôpital général du Massachussetts aux Etats-Unis ont en effet réussi à recréer le fameux organe en laboratoire comme l'explique la revue Nature Medicine, par ailleurs citée par le quotidien américain le New York Times.

Pour se faire, les médecins ont eu recours à un rat. Les chercheurs ont en effet prélevé un rein sur un rongeur mort auquel ils ont alors greffé des cellules vivantes. Ils ont alors découvert au bout de deux semaines seulement un rein irrigué, grâce notamment aux cellules saines qui avaient réussi à se reproduire. Le rein recréé a alors été transplanté par les médecins sur un rat vivant pour des résultats plus que concluants.

Il a en effet dû attendre seulement deux semaines pour que l'organe transplanté sur le rat se remette à travailler et notamment à produire de l'urine sans saignements ni caillots. Cette découverte significative laisse entrevoir des possibilités sans nom pour la greffe d'organes et pourrait ainsi révolutionner les pratiques, à condition bien évidemment que les médecins puissent l'adapter à la taille humaine.

Les patients souffrant d'insuffisance rénale pourraient alors être greffé avec un organe provenant de leurs propres cellules. Les médecins à l'origine de l'expérience ont toutefois souligné que la performance du rein recréé était de loin inférieure à des organes en bonne santé. Ils estiment que cela pourrait venir d'une immaturité des cellules-souches utilisées.

Ainsi, ils pourraient probablement obtenir un organe plus fonctionnel en perfectionnant les types de cellules utilisées pour l'ensemencement et la maturation pendant la culture. 

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !