Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Réparation

Les victimes de prêtres pédophiles belges indemnisées

L'Eglise catholique se dit prête à payer.

"Les évêques de Belgique et les supérieurs des ordres religieux de l’Eglise catholique belge s’engagent à indemniser les victimes de prêtres pédophiles." signale le quotidien belge Le Soir.

"Même si certains prélats s’étaient déclarés en faveur de cet engagement, c’est la première fois que les principales autorités catholiques du Royaume s’accordent sur une position commune, s’estimant « conscients de leur responsabilité morale » dans les scandales qui ont secoué le pays depuis un an. L’Eglise accepte de contribuer à la mise sur pied d’un tribunal arbitral (non judiciaire), pour répondre aux centaines de cas prescrits sur le plan pénal." ajoute Le Soir.

Le communiqué publié par la Conférence épiscopale de Belgique est clair : "Les Évêques et les Supérieurs religieux" sont "profondément touchés et expriment leur consternation devant les faits graves qui ont été commis par des membres du clergé et des communautés religieuses. Ces actes ont entraîné souffrances et traumatismes pour les victimes, souvent pendant de longues années. Ils le déplorent très sincèrement, tout en saluant le courage des victimes qui ont témoigné des faits douloureux."

"Les Évêques et les Supérieurs religieux reconnaissent sans détour que ces faits sont d’autant plus pénibles que leurs auteurs sont des membres de l’Église revêtus d’une autorité morale, qui auraient dû être exemplaires, par respect pour la confiance déposée en eux. Conscients de leur responsabilité morale et de l’attente de la société à leur égard, les Évêques et les Supérieurs religieux s’engagent à assurer une reconnaissance des victimes et adopter des mesures réparatrices de leur souffrance. Ainsi sont-ils déterminés à rétablir les victimes dans leur dignité et à leur procurer des indemnités financières selon leurs besoins."

Lu sur le site de la Conférence episcopale de Belgique

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !