Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
La famille royale thaïlandaise est protégée par l'une des lois les plus restrictives de la planète.
La famille royale thaïlandaise est protégée par l'une des lois les plus restrictives de la planète.
©

Coercitif

Thaïlande : un homme en prison pour avoir insulté le chien du roi

La justice thaïlandaise reproche à un ouvrier de 27 ans d'avoir publié sur son compte Facebook "un commentaire tournant en dérision le chien du roi", explique son avocate.

Accusé d'avoir manqué de respect au chien du roi, un internaute Thaïlandais âgé de 27 ans est détenu en prison depuis la semaine dernière. La justice reproche à cet ouvrier de l'industrie automobile d'avoir publié sur son compte Facebook "un commentaire tournant en dérision le chien du roi", explique son avocate Pawinee Chumsri de Thai Layers for Human Rights, une ONG engagés dans des affaires sensibles.

La famille royale thaïlandaise est protégée par l'une des lois les plus restrictives de la planète. Toute personne offensant le roi Bhumibol Adulyadej, âgé 88 ans, la reine, son héritier ou le régent risque 15 ans d'emprisonnement pour chaque délit. Le tribunal militaire de Bangkok en charge de l'affaire s'est refusé à tout commentaire.

Tongdaeng, le chien du roi, a déjà été utilisé par le souverain pour diffuser ses conseils à la Nation et a même fait l'objet d'un film d'animation, à l'affiche depuis début décembre dans les cinémas thaïlandais. Le roi a lui-même publié un livre sur son chien en 2002.

 
Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !