Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Crédits Photo: Reuters/Charles Platiau

Le deuxième effet Macron ?

Selon une étude de l'Insee, de plus en plus de femmes sont plus âgées que leurs conjoints

Le schéma plus "traditionnel" (femme plus jeune que l’homme) restent cependant largement majoritaire.

Serait-ce le deuxième effet Macron ? Selon une étude de l'Insee Première parue hier et relayée par Le Figaro Madame, les couples où la femme est plus âgée sont de plus en plus nombreux. 16% des couples hétérosexuels formés dans les années 2000, encore ensemble en 2011, suivaient cette configuration. Ils n'étaient que 10% pour les couples formés dans les années 1960.

Les couples où Monsieur est plus jeune ne représentent toutefois que 14% des ménages. Dans presque un tiers des autres ménages (30%), les deux conjoints ont le même âge ou à peine un an d'écart. Le schéma plus "traditionnel" (femme plus jeune que l’homme) restent largement majoritaire et concernent 56% des couples.

Par ailleurs, les écarts d’âge restent cependant relativement faibles. Dans plus de la moitié des couples où la femme est la plus âgée, l'homme a moins de quatre ans d'écart avec sa partenaire. Pour les écarts de 10 ans, on atteint à peine les 10%. Et concernant les unions avec plus de quinze ans d'écart en faveur de Madame, à l'instar d'Emmanuel Macron (38 ans) et Brigitte Trogneux (56 ans), elles sont encore bien plus rares et ne forment que 2% des couples, précise l'étude.  Enfin, plus le niveau de diplôme est élevé, plus il y a de chances que les conjoints aient le même âge.

Lu sur Le Figaro Madame

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !