Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers

Justice

Condamnée à payer 1500 euros pour avoir lu les emails de son mari sans permission

Pensant que son mari la trompe, une femme a décidé de consulter ses emails…

Elle pensait que son mari la trompe et elle n'avait pas tort. Pourtant, c'est elle qui a été punie… En Suisse, une femme a consulté les emails de son mari pour savoir s'il lui était fidèle. En trouvant le mot de passe du nouveau compte e-mail, elle a découvert que son mari entretenait une relation avec plusieurs femmes. Se sentant atteint dans sa sphère privée, son mari a porté plainte pour intrusion non autorisée.

Résultat : la femme a écopé en février 2017 d’une peine de 9900 francs suisses (environ 8300 euros) avec sursis ainsi que d’une amende de 4300 francs (3644 euros). Récemment, la peine a été diminuée à 1500 francs suisses (1270 euros) avec sursis et 300 francs (254 euros) d’amende. Le président du tribunal a rappelé que consulter les emails d’une personne sans permission est illégal, même entre époux. La Suisse n'est pas le seul pays qui applique cette loi. Il en est de même en Belgique, où tout individu a droit au respect de sa vie privée. 

Lu sur Le Soir

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !