Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vidéo de l'Etat islamique : une réponse « de gauche » au djihadisme ? Je cherche encore...

Des types sont prêts à nous mitrailler, à nous décapiter, à nous éliminer purement et simplement et nous passons des heures à disserter sur les raisons profondes de leur mal-être, à nous interroger sur notre responsabilité collective dans leur processus de radicalisation.

Question pour un champion

Publié le - Mis à jour le 26 Janvier 2016
Vidéo de l'Etat islamique : une réponse « de gauche » au djihadisme ? Je cherche encore...

Je viens de voir un bout de la vidéo de l'EI, un tout petit bout d'ailleurs parce que c'est inregardable, et je me suis dit que c'était peut-être ça le problème : des types sont prêts à nous faire des choses que nous ne sommes même pas capables de visionner sur un écran d'ordinateur.

 

Des types sont prêts à nous mitrailler, à nous décapiter, à nous éliminer purement et simplement et nous passons des heures à disserter sur les raisons profondes de leur mal-être, à nous interroger sur notre responsabilité collective dans leur processus de radicalisation. Des types veulent faire sauter La Défense, le port de Marseille, l'aéroport de Toulouse et la tour Eiffel et nous nous demandons si un peu plus d'auto-critique, un peu moins d'arrogance occidentale, davantage de social et de tolérance à l'égard de leur vision des rapports hommes-femmes ne leur rendrait pas la joie de vivre dont nous les aurions privé.

 

Spontanément, je n'aime pas beaucoup le concept d'état d'urgence, les militaires dans la rue, les écoutes téléphoniques et les perquisitions au milieu de la nuit. Je n'aime pas non plus le flicage du Web, les interdictions de manifester, les procédures policières opaques, les déchéances de nationalité. Mais j'aime encore moins avoir la trouille de prendre le métro, d'aller au spectacle, de m'asseoir à une terrasse de café ou d'avoir l'air trop juif lorsque je me balade dans la rue.

 

La manière dont le gouvernement réagit à la menace, j'entends pourtant dire, serait liberticide, quasiment l'antichambre du fascisme et, de surcroît, totalement inefficace. Il y aurait, semble-t-il, d'autres réponses, à la fois plus respectueuses des libertés individuelles et plus susceptibles de ramener les brebis égarées dans le droit chemin. Des réponses authentiquement « de gauche » à la furie djihadiste.

 

OK. D'accord. Whatever works.

 

Le hic, c'est que ces fameuses réponses progressistes, ces solutions qui nous sauveraient la vie gentiment, éthiquement, déontologiquement, j'ai beau chercher, j'ai beau me taper toutes les tribunes, les notes de blog, les éditos et les discours de Mélenchon, Autain, Plenel, Liogier, qui vous voudrez en fait qui ne soit pas soupçonnable d'être à la solde de la CIA, des Illuminatis, du grand capital, du judéo-christianisme conquérant ou de l'ultra-libéralisme, elles ne me sautent toujours pas aux yeux.

 

Lutter ici, dans les mosquées radicales ? Vous n'y pensez pas ! Le salafisme serait même un rempart contre le passage à l'acte, bande d'ignorants ethnocentristes ! Se battre là-bas ? Vous êtes dingue ! C'est exactement ce qu'il ne faut pas faire, crétins néo-coloniaux !

 

Mais bon, j'ai peut-être loupé un truc majeur, un tweet éclairant de Cécile Duflot, un statut Facebook lumineux d'Esther Benbassa, le « bon sang mais c'est bien sûr ! » qui me permettrait de signer une pétition pour le retour à la démocratie confisquée par ces crapules vichystes de Valls, Hollande et Cazeneuve en toute bonne conscience. Bah, je vais continuer à chercher. Et si je trouve quelque chose à me mettre sous la dent dans le Monde Diplo ou sur Médiapart, je vous fais signe. C'est promis. Parole de progressiste en rupture de ban.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Alain Briens - 25/01/2016 - 16:42 - Signaler un abus Allons M. Serraf, ressaisissez-vous !

    Voilà un article qu'aurait pu facilement signer Eric Zemmour, pourtant qualifié naguère d'homme d'extrême-droite dans un de vos articles. Mais il est vrai que nous venons d'apprendre que Jean Birnbaum, grand manitou du Mondes des livres publiait un livre appelant à mettre fin à la culture de l'excuse concernant le terrorisme et l'antisémitisme. Un homme pourtant ancré dans le progressisme le plus échevelé, pourfendeur de Zemmour lui aussi, un vrai pilier du camp du bien que "Soumission" de Houellebecq avait rendu nauséeux. Comme quoi il ne faut jamais désespérer...

  • Par mymi - 25/01/2016 - 18:41 - Signaler un abus Bravo Mr Serraf

    Tout est dit

  • Par Semper Fi - 25/01/2016 - 20:27 - Signaler un abus Interrogation ???

    A la lecture de votre très bon billet, comme à la lecture de tout article traitant de ce sujet, je ne peux m'empêcher d'imaginer comment la "sphère bien-pensante" aurait considéré, en 1945, les français ayant choisi de rejoindre les rangs de la division Charlemagne. Avec une approche victimaire essayant de démontrer que c'était la faute de la société s'ils avaient choisi le mauvais camp ? J'en doute.

  • Par jurgio - 25/01/2016 - 23:26 - Signaler un abus La gauche française et la réponse molle

    On devine à travers ces tergiversations, que les socialistes retardent volontairement toute décision, cherchant des biais pour excuser les invités de la République, enfin, celle qui a leur préférence. Les Français seront donc réduits à subir la politique de la « motte de beurre »

  • Par fredibus - 26/01/2016 - 00:08 - Signaler un abus Bravo Hugues

    Tu penses comme moi et tu as l'avantage de savoir l'écrire. Merci ........................

  • Par pale rider - 26/01/2016 - 05:42 - Signaler un abus Excellent article ! Mais comme il faut bien un avocat ,

    je m'y colle : il faut avouer que dans la situation actuelle il n'y a pas de "bonne" solution . Il n'y en a que des mauvaises pas bisou : celle de certains adeptes de Gandhi ou du Christ :"laissons nous trucider pour le bien du monde/de nos âmes " ou autre possibilité : "cassons leur la gueule , jusque dans les ch***ttes " , perso je ne suis fan d'aucune. Qui l'une comme l'autre , promet pas mal d'oeufs cassés ...

  • Par tubixray - 26/01/2016 - 08:56 - Signaler un abus Excellent exercice de sarcasmes

    A l'encontre des bien pensants islamo gauchistes qui restent ancrés sur leur objectif de sape de notre civilisation judéo-chrétienne.

  • Par 2bout - 26/01/2016 - 09:24 - Signaler un abus Mais ce n'est pas parce que l'on a pas trouvé ...

    qu'il ne faut pas continuer à chercher, n'est-ce pas ?

  • Par zouk - 26/01/2016 - 09:33 - Signaler un abus Serraf

    Beaucoup de bon sens, voilà ce que je lis. Nous aurons beau trouver tous les arguments irréfragables, ils n'auront jamais aucune chance d'atteindre un seul de ces fanatiques meurtriers. Il est inutile de chercher à les réformer? Combattons les sans faiblesse.

  • Par superliberal - 26/01/2016 - 09:52 - Signaler un abus Intolérable...

    Il ne faut pas faire d'amalgame mais les nazis étaient minoritaires en 33. L'islamisation est en marche, si notre gouvernement ne réagit pas la jeune génération de Français Musulmans et la génération à naitre seront nos bourreaux. Va t'on devoir devenir fachos ? ce laxisme est parfaitement intolérable et criminel.

  • Par Kaliste - 26/01/2016 - 17:42 - Signaler un abus Il faut les comprendre, si

    Il faut les comprendre, pour les combattre ! savoir comment les contrer. comment contrer leurs arguments auprès des plus jeunes, de ceux qui ne sont pas encore engagés. Il faut comprendre le vide qu'ils comblent. D'après le rapport de Dounia Bouzard, 80% viennent de famille athée et une bonne partie de familles restructurées. C'est bien de taper dans le tas, de bombarder, de se donner l'impression d'agir. Mais quid des millions de jeunes qui ont le profil ? Qu'est ce qu'on fait pour éviter d'avoir autant d'ennemis ? La virilité, c'est pas que taper dans le tas. C'est aussi exercer une autorité paternelle bienveillante. Ah oui, j'oubliais, on a tué le père...

  • Par MIMINE 95 - 27/01/2016 - 16:02 - Signaler un abus 80% viennent de famille athée ??????

    Ah oui , d'après la grande prêtresse Dominique Bouzar.(maroco-algéro-corsico-italo ,(ben oui, c'est très tendance le coté métissage), tout s'explique. Heureusement, la réalité que les faits nous donnent à voir rétablit la vérité. C'est plutôt 99%, qui viennent de familles de culture musulmane plus ou moins "modérés", bien que je n'ai jamais compris ce que voulait dire "modéré" en Islam. la lecture sur le site de sa boite "dounia bouzar expertises" d'un article du monde de 2005 : dounia bouzar musulmane de France vous en dira long sur ses problèmes Oedipien qu'elle ferait bien de résoudre au lieu de s'accrocher à l'islam comme un "remède" au rejet de son père, d'elle et de sa mère du seul fait de leur origine Française. Encore une, dont le seul but est de dédouaner, d'excuser, de blanchir le coupable réel, en désignant doctement, l'autre en coupable inattendu !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste, écrivain et blogueur.

Il est notamment l'auteur de Ils sont fous ces juifs (Éditions du Moment, 2012), de L'anti-manuel du cycliste urbain (Berg International, 2010) et de Petites exceptions françaises (Albin Michel, 2008).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€