Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

No Borders, identitaires : le débat sur l’immigration est-il la propriété des extrémistes ?

La crise des migrants pourrait être l'occasion pour la France de revoir son rapport à son immigration et de s’extraire de la dialectique extrémiste. Ça n’arrivera pas mais rêvons un peu.

Science friction

Publié le
No Borders, identitaires : le débat sur l’immigration est-il la propriété des extrémistes ?

 Crédit Giovanni ISOLINO / AFP

En matière d’immigration, à la gauche de la gauche, ils ne seront jamais contents de toute manière. Les frontières, c’est fasciste. Le pognon, il y en a, il suffit de le prendre aux riches. Pour les logements et les jobs, on n’a qu’à réquisitionner les résidences secondaires et réduire le temps de travail jusqu’à la semaine de 25 minutes. Simple, efficace. Complètement crétin aussi.

 

Et à la droite de la droite, ils feront toujours la gueule aussi de toute façon. Les étrangers, ils ne sont pas comme nous.

La France, c’est le pays des Gaulois et du camembert. Le pognon, il n’y en a plus, il a déjà été bouffé par les impôts socialo-communistes. Quant au travail, c’est tous des fainéants, c’est dans leurs gènes et leurs religions. Carré, solide. Et totalement débile.

 

Donc, avec les premiers comme avec les seconds, pas la peine de s’épuiser. Autant pisser dans un violon troué. Mais avec tous les autres, avec vous, avec moi, qui sommes tout de même encore le gros de la troupe (espérons-le du moins), il y a peut-être moyen de faire quelque chose.

 

Les migrations, ça existe, c’est un phénomène historique et continu depuis quelques dizaines de milliers d’années. Même les Gaulois ont bien dû venir de quelque part avant de se fixer en Normandie pour y inventer le fromage qui pue. Mais les capacités d’accueil raisonnables et dignes, ça existe aussi. On ne fera jamais entrer quatre éléphants dans une 2CV, même en ouvrant la capote.

 

Ça pourrait faire consensus.

 

Depuis des années pourtant, d’une majorité à l’autre, on tourne autour du pot, on donne des gages aux radicaux. Un coup on lâche du lest et on laisse des pauvres s’entasser sur d’autres pauvres dans des taudis en attendant que ça pète ; un coup on joue les matamores, on organise des charters sans trop faire dans le détail et on envoie des flics démolir les tentes de ceux qui ont loupé l’avion.

 

Manifestement, ça ne marche pas. Ça aussi, ça pourrait faire consensus.

 

Faisons un rêve. Les vous, les moi (ça se met au pluriel, « moi » ?) et les gens pour lesquels nous votons —c’est-à-dire pas ceux pour lesquels votent les radicaux hémiplégiques— mettent enfin les cartes sur la table. On entérine que des nouveaux, il va y en avoir. Comme il fera froid en hiver et chaud en été. Et ils seront plus fréquemment Maliens que Suisses (du fromage, ils en ont déjà), ces nouveaux. On fait un « Grenelle » de l’immigration, des « états généraux », tout ce qu’on voudra… Un de ces gros débats folkloriques que le monde nous envie.

 

On en déduit exactement combien on peut en prendre chaque année en se montrant généreux. On leur fournit des visas pour leur éviter d’engraisser des passeurs en prenant le risque de couler sur un rafiot pourri et, à leur débarquement, on les accueille pour de vrai à l’israélienne (désolé pour la référence si politiquement incorrecte) avec cours de langue, de civilisation, de fonctionnement institutionnel, de culture commune dans les rapports hommes-femmes et sur la place du religieux dans une société laïque… On les forme s’il le faut, en priorité dans les domaines où les boîtes peinent à recruter. La droite de la droite va gueuler, c’est sûr, mais on a dit qu’on s’en battait les pieds.

 

Et pour les autres, ceux qu’on ne peut malheureusement pas accepter parce qu’on en est déjà à trois éléphants et demi dans la 2CV ? On est poli mais ferme pour de vrai. On dit que ça n’est pas encore pour cette année. Désolé. On cite Rocard. Et c’est légitime puisque c’est une décision qui a été prise consensuellement, démocratiquement, pragmatiquement, mais aussi humainement. La gauche de la gauche va hurler, pas de doute, mais on a dit qu’on s’en tamponnait le coquillard.

 

Alternativement, bien sûr, on peut toujours continuer comme avant. C’est tellement chouette.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par GP13 - 17/06/2018 - 11:55 - Signaler un abus D'accord, sauf que .....

    Il faudrait que la France soit souveraine, condition nécessaire à l'adoption et la mise en œuvre d'une politique de l'immigration.

  • Par calinou - 17/06/2018 - 13:49 - Signaler un abus Les éléphants

    Mais si on peut mettre 4 éléphants dans un 2CV à toit ouvrant, 2 derrière et 2 devant....c'est bien connu pourtant.

  • Par MIMINE 95 - 17/06/2018 - 14:45 - Signaler un abus VOUS POURREZ TOUJOURS LEUR OFFRIR des heures

    et des heures de cours de ["de civilisation, de fonctionnement institutionnel, de culture commune dans les rapports hommes-femmes et sur la place du religieux dans une société laïque"], la grande majorité du " meilleur des peuples"!! s'en tapera grave le coquillard.

  • Par Samuel5517 - 17/06/2018 - 15:32 - Signaler un abus Ce dont nous avons besoin en matière d'immigration

    L'islam n'est absolument pas compatible avec les valeurs de l'Occident et les musulmans doivent rentrer chez eux au sud de la Méditerranée où ils pourront vivre selon la Charia sans nous importuner. Si nous avons des besoins et de la place, cela doit être pour des immigrants que nous avons CHOISI, avec un non niveau d'étude, de vraies qualifications, assez facilement intégrables car ils acceptent d'emblée nos valeurs.

  • Par zelectron - 17/06/2018 - 16:19 - Signaler un abus la différence :

    ... on exporte des bac+7 et on importe des bac-7 ...

  • Par Montagne fm - 17/06/2018 - 16:53 - Signaler un abus Nunuche

    Article simplet, y a qu’à faut qu’on. Au Nigeria le pays le plus riche d’Afrique ils sont 100.000.000 à souhaiter émigrer. L’economie de tous les pays d’Afrique est en débandade. On va faire comment pour les empêcher d’arrivrer ?

  • Par kelenborn - 17/06/2018 - 17:00 - Signaler un abus Oh Serrafin

    Je m'étonne que Vangode et sa redoutable bande ne te soient pas déjà tombé dessus abraracourcix pour ton deuxième paragraphe! Ils sont aussi mous du poignet qu'ils le sont des neurones! Alors je vais me dévouer, sans pousser leurs cris et sans pisser partout! Je me doutais que Dorothée avait certainement bercé ton enfance avec Casimir et le gloubigoulba. Ce que tu racontes est très bien sauf qu'il faut inverser l'ordre des choses. En l'état, on remplit la 2CV , y en a même sur le toit et accrochés aux portières . Pourtant, ils font des efforts: le passager à la place du mort a même laissé flotter sa barbe à l'extérieur pour faire de la place et pas faire peur aux enfants.. et il y a tellement de monde que ....l'instituteur qui devait conduire tout ce beau monde à l'école pour y apprendre plein de belles choses.... n'arrive pas à démarrer la 2V!!! Merde alors! et Casimir qui n'arrive pas !!! Ils vont être obligés de squatter, sauf si.... on réquisitionne les bagnoles des gens du lotissement... D'ailleurs...quand ils s'en servent c'est pour polluer!!! Ca va toujours Serrafin?

  • Par winnie - 17/06/2018 - 19:29 - Signaler un abus Ouais, peut etre. ...

    mais a condition que celui qui vient soit reconnaissant, et ne nous chie pas dans lesbottes avec l assentiment des socialo gocho, qu il s integre, qu il ne demande pas a ce que le Francais se soumette a son mode de vie a sa religion. Mais pour que sa marche il faut un gouvernement avec des couilles pas un gouvernement de fiottes.

  • Par vangog - 17/06/2018 - 19:47 - Signaler un abus France gauchiste, redordman mondiale du chômage...

    et vous voulez encore plus de chômeurs? (sachant que les statistiques montrent que 85% des clandestins naturalisés n'auront pas trouvé de travail salarié après deux ans...). Vous ne seriez pas un peu maso, Serraf?...

  • Par Ilkaert - 17/06/2018 - 22:54 - Signaler un abus Compréhension,

    Chers amis français, que j'aime. Vous n'avez rien compris: nous rêvons d’être vous! Nous avons imaginé un monde ou il n'y plus aucune différence entre nous et vous! On veut être vous. Aidez nous, sinon vous nous condamner à être nous, et nous, on en veut pas. AIDEZ NOUS!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€