Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Born again syndicalisme : la conversion express de l’Unef au voile islamique

Longtemps hostile au voile, l’Unef s’est dotée d’une présidente de section en hidjab et c’est son droit. On s’étonne tout de même d’un changement aussi radical que rapide de sa doctrine sur la question.

Fonts baptismaux

Publié le
Born again syndicalisme : la conversion express de l’Unef au voile islamique

Il y a tout juste cinq ans, lorsqu'on demandait à l’Unef son point de vue sur le port du voile islamique à l’université, l’organisation étudiante n’y allait pas par quatre chemins : il convenait de l’interdire purement et simplement, au motif qu’il s’agissait d’un vêtement « enfermant les femmes dans une situation de soumission par rapport aux hommes ».

Mieux (ou pire, c’est selon), l’Unef s’insurgeait également contre la possibilité, pour des étudiants souhaitant pratiquer leur culte entre deux cours, d’obtenir des locaux où prier. Et elle allait même, bizarrement, jusqu’à réclamer une « laïcisation des programmes universitaires » dont on ne savait pas qu'elle était si nécessaire...

 

Ces temps semblent révolus et, désormais, c’est Maryam Pougetoux, sa présidente à Paris IV que le syndicat croit devoir défendre contre le « racisme, le sexisme et l’islamophobie » dont elle serait victime depuis qu’elle est apparue coiffée d’un hidjab à la télévision.

 

Que d’authentiques racistes, sexistes et islamophobes soient montés dans le wagon du buzz critique à cette occasion ne fait d'ailleurs aucun doute. Mais que des laïques parfaitement honorables --- et eux mêmes opposés sans ambiguité à l’interdiction faite à des adultes de s’habiller comme ils le souhaitent à la fac ---, leur aient été amalgamés par complaisance grotesque est tout aussi évident.

 

Après tout, il n’est pas illégitime de demander dans quelles circonstances une organisation marquée à gauche, laïque, théoriquement féministe et, on l’a vu, autrefois hostile au simple voile, en est venue à se doter d'une cadre affublée d’un accessoire plus objectivement politique que banalement religieux. Et comment ce symbole de valeurs a priori très éloignées de celles de l’Unef sur la place de la femme dans la société s’est transformé en étendard de la liberté académique.

 

Pour certains cyniques, ce revirement serait d’ailleurs lié à la catastrophique perte d’influence de l’Unef et au rapprochement avec l’EMF (Étudiants Musulmans de France, un syndicat lié aux Frères musulmans) récemment opéré pour y remédier. On ne les suivra pas nécessairement dans ce procès d’intention, d’autres explications restant envisageables, comme, par exemple, l’émergence d’une nouvelle façon de porter le hidjab sans aucune référence religieuse par des fashion victims d’un genre nouveau. Il y a bien des allergiques au sport en baskets et des compositeurs sourds qui écrivent des symphonies...

 

On ne les suivra pas, donc, mais, du coup, on restera un peu perdu tout de même. Le voile, ça soumet encore ou ça ne soumet plus ?

---------------

PS : Il doit y avoir, à l’Unef, des gens que cette inversion doctrinale perturbe tout de même, le communiqué anti-voile de 2013 venant d’être remplacé par une magnifique « erreur 404 ». L’URL reste toutefois valide pour les amateurs de mauvaises blagues.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 20/05/2018 - 10:24 - Signaler un abus Dévoilons... les objectifs des idéologies

    Les idéologies sont des instrument de pouvoir, pas des convictions pour le bonheur de l'humanité: elles s'adaptent tactiquement aux besoins de ceux qui veulent endoctriner à seule fin de conquérir ou conserver le pouvoir et des privilèges, quitte à renier les précédents engagements. L'UNEF avait raison de dénoncer le voile islamique, mais on voit bien que cela ne correspondait pas à la volonté de libérer les femmes, mais de les soumettre à sa propre cause. Et ça tombe bien de rejoindre l'islam, religion-idéologie de soumission, des hommes à ceux qui disent parler au nom d'Allah, et des femmes aux hommes.

  • Par Ganesha - 20/05/2018 - 10:26 - Signaler un abus Prince Harry

    Cette dame me fait penser au prince Harry d'Angleterre, qui est allé à un bal costumé, en portant un uniforme d'officier nazi, avec un brassard à svastika : il pouvait se le permettre, parce que son pays a vaincu le nazisme. Il est probablement un peu prématuré de considérer que nous avons terrassé cette perversion.

  • Par Atlante13 - 20/05/2018 - 12:19 - Signaler un abus Pauvre France,

    cette fois fois je pense vraiment qu'elle est foutue. Dans 5 ou 10, toutes les femmes porteront le voile, tous les hommes feront les prières rituelles du coran, tous les lieux de culte chrétien seront islamisés, les week end seront le vendredi et samedi, et le dimanche on ira bosser. Bon, j'exagère peut-être un peu, il faudra je pense attendre les années 30. Mais aujourd'hui, en Grande-Bretagne, pratiquement 30 % des jeunes de moins de 15 ans sont déjà issus de l'immigration. En France, il est interdit de parler de cela. Tartuffes et les autruches.

  • Par cloette - 20/05/2018 - 13:31 - Signaler un abus Lamentable

    Pathétique, triste, et ce ne sont pas notre clergé catho, ni nos pasteurs protestants, ni nos rabbins qui peuvent y faire quelque chose, la "soumission" a pris le pas sur la résistance .

  • Par Liberdom - 20/05/2018 - 14:34 - Signaler un abus Islamo-gauchisme

    La boucle est bouclée la racaille gauchiste de l'Unef se soumet à son tour aux obscurantistes qui ont juré la perte de la civilisation européenne... Defend Europe !

  • Par excalibur2016 - 20/05/2018 - 14:45 - Signaler un abus Philippe de Villiers

    Je pense a Philippe de Villiers qui nous alerte depuis plus de 10 ans au sujet de la menace que fait peser sur le France tous ces « musulmans bien sur eux » mais qui infiltrent de maniere silencieuse nos aeroports, nos administrations, nos syndicats et notre police avec lobjectif de frapper plus facilement. Restons tres vigilants sur notre entourage, combien de fichiers S en liberté que nos lois epargnent car inadaptees a ce type de situation. Restons vigilants....

  • Par vangog - 20/05/2018 - 14:46 - Signaler un abus La France pourrit par la gauche...

    mais renaîtra par la droite ( la vraie!)...

  • Par assougoudrel - 20/05/2018 - 14:57 - Signaler un abus J'ai encore confiance, car

    les lâches et les soumis sont en gros plan, mais la majorité silencieuse veille, tous comme, j'en suis certain, le Haut Commandement Militaire. Un jour, les saloperies, "paille en cul, le feu dedans" retourneront d'où ils viennent, car la lâcheté est dans leur cœur; pour preuve, combien sont-ils pour taper à mort sut un malheureux. Face à un bon canon, ils ne font pas les caïds.

  • Par kidu - 20/05/2018 - 15:05 - Signaler un abus Attendez les municipales...

    Le meilleur du pire est à venir :-( La charia et autres réjouissances du genre devraient commencer à fleurir dans le programme de ces décérébrés !!

  • Par jurgio - 20/05/2018 - 18:06 - Signaler un abus Commment faire survivre des idéologies ?

    En faisant flèche de tout bois, même celle qui percera la main.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 20/05/2018 - 19:42 - Signaler un abus Il y a un moment où les

    Il y a un moment où les peuples sont tellement las d'être gouvernés par des couilles molles qu'ils sont prêts à accepter, voir à espérer un pouvoir fort ! ..........depuis que les gourdhaas organisent la chasse aux mâles en balançant leurs porcs, certains hommes meurent d'envie de les remettre à leur place (aux fourneaux) et d'aucuns ne verraient t peut-être pas d'un si mauvais oeil l'avènement d'un pouvoir religieux ...

  • Par Benvoyons - 21/05/2018 - 13:41 - Signaler un abus Mais enfin elle se présente en tant que Religieuse

    Mais enfin elle se présente en tant que Religieuse Présidente UNEF! Elle fait passer sa Foi avant toutes paroles syndicales&ses paroles syndicales ne peuvent aller contre sa Foi ! Donc totalement contraire au Syndicalisme Étudiant qui doit s'exprimer pour toutes ses composantes

  • Par jurgio - 21/05/2018 - 13:46 - Signaler un abus En vertu de quelle foi ?

    Si c'est celle qui a le vent en poupe, c'est un contrat de féodalité.

  • Par cloette - 21/05/2018 - 16:57 - Signaler un abus J’en rajoute une couche

    Je viens de prendre le métro ( champ d’observation pour moi qui suis une ethnologue refoulée ) ; eh bien j’y ai vu une française de souche ´ bien foulardée mais son visage était bien visible ; elle lisait un ouvrage qui semblait passionnant «  le jeûne ramadan » ( de circonstance; ce devait être une « nouvelle » dans le club !)

  • Par kelenborn - 21/05/2018 - 20:06 - Signaler un abus Cloette

    Absolument: ce qui me frappe quand je vais faire mes courses et que je vois des corbeaux, c'est qu'une grande partie d'entre elles sont des gauloises...Voila le résultat de décennies de féminisme

  • Par cloette - 21/05/2018 - 21:11 - Signaler un abus Pourquoi s'étonner ?

    mondialisme s'allie avec islam (isme) . la passivité des Français fera le reste : la submersion . Macron aura été le fossoyeur de la France . Benoit Rayski fait ce qu'il peut avec son arme ( sa plume) , mais il ne sert qu'à consoler par le rire ,sans efficacité réelle : Le pays change de peuple .

  • Par GPM - 21/05/2018 - 22:53 - Signaler un abus L'UNEF se soumet au voile islamique

    Au delà du choix individuel de Myryam, c'est bien l'incapacité de L'UNEF à réagir sur ce signe de soumission des femmes qui pose problème. Comment oublier l'obligation du voile en Iran, sous Daech ... Cette capitulation d'un bastion de la gauche est un révélateur de son incapacité à s'opposer à cette poussée du radicalisme islamique.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 22/05/2018 - 00:22 - Signaler un abus L'avantage de cette nouvelle

    L'avantage de cette nouvelle mixité sociale est qu'elle offre des opportunités aux plus moches. Celles qui n'auraient jamais pu se caser retrouvent ainsi l'espoir d'une vie presque normale avec un mari et six enfants ..car les standards ne sont pas les mêmes chez les musulmans

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€