Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 20 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Extrême droite libérale" et "djihadistes verts" : le ton du débat monte mais pas le niveau !

Xavier Beulin, le président de la FNSEA, a traité de "djihadistes verts" les activistes du barrage de Sivens, où un jeune manifestant est mort. Jean-Vincent Placé, sénateur EELV, a exigé des excuses. Mais ce dernier, qui a traité "d'extrême droite libérale" la pensée de François Fillon, n'est pas en reste.

Restons calmes

Publié le
"Extrême droite libérale" et "djihadistes verts" : le ton du débat monte mais pas le niveau !

Jean-Vincent Placé, sénateur EELV de l'Essone. Crédit Reuters

Que la polémique, même tempétueuse, renaisse n’est pas en soi regrettable : elle fut longtemps à l’honneur dans le débat public et notamment parlementaire français, avant d’être étouffée par une certaine « political correctness ». Il reste que le débordement verbal de Xavier Beulin, traitant de « djihadistes verts » les activistes de Sivens et plus encore l’expression d’ « extrême droite libérale » utilisée par Jean-Vincent Placé contre François Fillon pose quelques sérieux problèmes ;

D’abord un problème de cohérence lorsque le même Jean-François Placé ne trouve pas de mots assez durs pour qualifier les mots de Xavier Beulin, exigeant même des excuses publiques. Ensuite un problème de dissymétrie dans le traitement médiatique des deux incidents : alors que les réactions indignées se multiplient contre le patron de la FNSEA, pas un mot pour contester ceux du sénateur écologiste.

Il est vrai qu’une telle dissymétrie est constante dans notre PAF : tout écart de la droite suscite des cris d’orfraie ; tout dérapage de la gauche se voit minimisé, voire pardonné.

Mais le plus grave est ailleurs : il n’est pas sain que des responsables publics de premier plan chargés « d’éclairer la volonté générale », comme disait Rousseau, fassent tout pour l’obscurcir. Notamment en disant n’importe quoi.

Ainsi pour les « Djihadistes verts » : l’expression est d’autant plus mal choisie que le vert est justement la couleur de l’Islam (longtemps !) avant d’être celles des écolos. Et elle est d’autant plus trompeuse que toute comparaison de ce genre dans le contexte actuel ne peut que renvoyer aux exactions de Daesh. Or, aussi agités que soient les activistes de Sievens, aussi vraie soit la présence en leur sein d’adeptes de la violence politique, on ne sache pas qu’ils égorgent les forces de l’ordre. Et c’est un manifestant qui a trouvé la mort.

Mais, justement, Xavier Beulin n’a tenté qu’une analogie (déplorable).Il n’a jamais prétendu que Daesh avaient caché turbans et tuniques dans les sacs à dos des militants de Sivens ! Le propos de J.V Placé se veut lui une définition du positionnement de l’adversaire.

Or cette définition ne représente rien moins qu’un triple contre-sens ; sur le libéralisme, sur l’extrême droite et… sur François Fillon lui-même.

L’ignorance des caractéristiques élémentaires du libéralisme, pour être courante en France au point que cette inculture devient un véritable trait de culture nationale, n’en est pas moins agaçante. D’abord parce que l’ignorance crasse ou la mauvaise foi intégrale ne sont pas plus recommandables l’une que l’autre ; ensuite et surtout parce que c’est oublier un pan entier et glorieux de notre propre histoire. Comment jeter en effet, comme une insulte, à la tête de l’adversaire, la référence à un mouvement philosophique auquel on doit les 3 grandes révolutions émancipatrices de l’Occident, l’anglaise, l’américaine et la française ? Il serait peut-être temps que « la Patrie des droits de l’homme » s’avise enfin qu’elle doit sa sacro-sainte déclaration à l’héritage combiné des deux fondateurs du libéralisme politique, John Locke et Montesquieu; comme elle doit son instruction publique à Guizot et Ferry, encore deux libéraux ; sans parler de l’émancipation féminine, théorisée par un penseur libéral John Stuart Mill, et toujours promue en France par le camp libéral contre la droite conservatrice et la gauche radicale et proudhonienne.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par TMIT - 02/11/2014 - 10:12 - Signaler un abus François Fillon = Gorbatchev?

    c'est la question que je ne me pose plus en lisant cet interressant article François Fillon pense comme peut préserver le système français (comme Gorbatchev l'URSS) en le "réformant" à la marge mais en préservant la philosophie qui le sous tend et JV Placé montre par ces idées que nous sommes allés trop loin pour réformer quoi que ce soit, parce que c'est justement l'idée de base du système poussé jusqu'au bout de sa logique qui le tue le système français va s'écrouler et la France repartira de l'avant ensuite

  • Par Jean Bart - 02/11/2014 - 10:46 - Signaler un abus On leur passe tout

    En effet on pardonne tout aux verts. J'aimerai bien connaître la vérité sur la mort du jeune écolo. Pour que la police lui tire dessus il ne devait pas forcément être en train de ramasser des paquerettes ni d'envoyer des bisous aux forces de l'ordre. Le fait déjà d'être là ...

  • Par sandhom - 02/11/2014 - 11:07 - Signaler un abus Bah

    Fachos verts, noirs ou rouges : Les mêmes.

  • Par Pourquoi-pas31 - 02/11/2014 - 12:06 - Signaler un abus Placé

    Si j'avais le niveau de civisme et d'honnêteté de ce monsieur, je me ferais tout petit et silencieux. On peut se poser la question pour savoir quel est le haut fait glorieux qui lui a valu l'octroi de la décoration de l'Ordre National du Mérite institué par le Général de Gaulle, cette décoration qui se classe tout de suite après la Légion d'Honneur.

  • Par vangog - 02/11/2014 - 12:16 - Signaler un abus Ceci prouve bien que le FN est bien l'extrême-centre de gravité

    de la vie politique française, puisque tout s'articule autour de nous, l'usage des mots, les anathèmes, les fantasmes... Et ceci pouve aussi que ceux qui se livrent à ces anathèmes puériles, qu'ils soient écolo-archaïques ou de droite-archaïque sont plus exaspérés par leur perte d'influence que par de quelconques convictions. Je n'ai jamais entendu ni lu Placé défendre l'Ecologie, la vraie, celle des terroirs et de ceux qui contribuent à la défendre sur le terrain, sans violence ni battage médiatique. j'ai cité: les agriculteurs, marins, sylviculteurs, ostréiculteurs etc... Et je n'ai jamais entendu ni lu Fillon défendre le Libéralisme, le vrai, "contrainte minimale de l'état pour une optimisation économique maximale" (car l'usage du mot "libéralisme" est, aujourd'hui, plus économique que philosophique!). Par un recentrage et une optimisation des fonctions régaliennes, et par un rôle accru de l''Ecologie de terrain au détriment de l"écologisme de salon", seul le FN sera capable de restituer leur véritable fonction à l'institution étatique et aux acteurs de terrain. Ainsi, l'opportunité du barrage de Sivens, ne sera plus décidée par des écologistes de salon, ni par des technocrates

  • Par Hugues001001 - 02/11/2014 - 15:34 - Signaler un abus Pauvre Jean-Vincent

    Pauvre Jean-Vincent, il ne connaît pas grand chose mais il parle. S'il avait deux neurones d'intelligence, il saurait que "extrême droite" et "libéral" ne sont pas des concepts qui peuvent être mis dans la même phrase. Par définition, en France, et pour Placé, l'extrême droite est associée au FN. Or, le programme économique de ce dernier est loin, très loin du libéralisme, et bien plus proche de la gauche de la gauche. Des frondeurs par exemple... Leur conception du rôle de l'État, tout puissant, qui impulse, dirige, contrôle, façonne, commande, et finalement écrase l'individu qui doit se plier à la conception que l'État se fait de la société est le parfait contraire du libéralisme. Le pauvre Jean-Vincent n'a pas encore compris que la ligne de fracture, en France, ne se situait plus entre gauche et droite, mais entre étatistes, toujours prêts à étendre la sphère de l'État dans tous les domaines de la vie et à s'en servir comme d'un outil de modification des comportements individuels, et libéraux, qui entendent le faire refluer car il constitue une menace pour les libertés et l'individu. Liberté...Un mot que beaucoup à gauche exècrent.

  • Par ELLENEUQ - 02/11/2014 - 16:18 - Signaler un abus Pauvre "Jean Vincent"

    Il a beau camoufler sa francité sous des prénoms d'emprunt, il n'en reste pas moins un Kim Jong il au petit pied, un Mao qui s'ignore et un Pol Pot en devenir ! En tous cas, cet ET de contrebande ferait mieux de la boucler plutôt que de débiter des imbécillités qui prouvent son inculture totale, son arrogance déplacée, et son étrangeté. Gavé de propagande Sciences Potesque, il est devenu la caricature de ce que donne une assimilation à coup de propagande socialiste plaquée sur une ignorance affligeante.

  • Par Ganesha - 02/11/2014 - 16:27 - Signaler un abus A l'auteur, mr de Voogd

    Venir défendre François Fillon sur Atlantico est un exercice courageux ! Si vous connaissez un peu ce site, vous savez qu'un grand nombre de commentateurs sont des adorateurs frénétiques du grand Nicolas Sarkozy, qui ont juste un peu honte de l'avouer ! Jusqu'à quelques semaines de cela, ils étaient aussi fans d'Angela Merkel, mais c'est devenu plus difficile depuis que l'un des deux économistes maison, mr Goetzmann, n'a désormais plus de mots assez durs pour qualifier l'action de cette Fraulein. Personnellement, je prends beaucoup de plaisir à leur démontrer toute l'absurdité de leurs propos. Mais je me garde bien de vouloir les convaincre : ce sont des ''Idiots Utiles'' qui, en venant quotidiennement ici pour nous abreuver de leurs âneries, sont excellents pour motiver ceux qui recherchent vraiment des solutions réalistes pour la France !

  • Par Ganesha - 02/11/2014 - 16:35 - Signaler un abus Un sondage IFOP pour Le Journal du Dimanche.

    A la question, «parmi les personnalités suivantes de droite, laquelle s’oppose le plus selon vous dans ses propos et ses actions à François Hollande?», 60% des Français ont choisi Marine Le Pen, 21% Nicolas Sarkozy, 8% Alain Juppé, 4% François Bayrou et François Fillon. Parmi les sympathisants de l’UMP, ils sont 59% à avoir cité Marine Le Pen, 25% Nicolas Sarkozy et 10% Alain Juppé.

  • Par Benvoyons - 02/11/2014 - 18:18 - Signaler un abus Ganesha - 02/11/2014 - 16:35 En effet mais tu oublis la question

    Pensez-vous MLP capable de gouverner et bien 65% disent NON. Pensez-vous que le programme économique du FN est bon pour la France et bien 72% disent NON.

  • Par toupoilu - 02/11/2014 - 19:47 - Signaler un abus vangog, ta copine, elle a rien de liberal, ou alors,

    c'est qu'elle nous ment. (et ganesha se fait baiser dans les grandes largeurs.). Mais il est aussi possible qu'elle soit sincère, que ganesha ait raison de la soutenir, qu'elle maintiendrait les services publics, les avantages sociaux, etc. (mais alors, c'est toi qui te fait baiser). Le plus probable, quand meme, c'est la stratégie du grand ecart, offrant a chacun ce qu'il desire voir, sachant que chez ses electeurs, le simple fait d'avoir la certitude que quelque chose de serieux se passera sur l'immigration suffit a passer sur les doutes sur le programme economique. Fillon liberal, pas assez liberal ?. A chacun de juger, mais au dela du serieux budgetaire et autres, ce qu'il dit sur ce dont la France a vraiment besoin peut servir d'indice. Respirer. Et de la liberté.

  • Par Benvoyons - 02/11/2014 - 20:23 - Signaler un abus toupoilu 02/11/2014 - 19:47 Mais ganesha est d'extrême gauche

    une bonne Marxiste, mais elle vote FN MLP car le programme est le même. Retraite à 60 ans, nationalisations, plus d’État toujours plus d’État et le peuple doit lui obéir sans critique aucune. Elle rêve d'un revenue universel , c'est à dire avec travail ou sans travail, avec 10 h de travail avec 35 heures avec 50 heures par semaine et bien le salaire est le même.

  • Par vangog - 02/11/2014 - 20:30 - Signaler un abus Marine Le Pen est pragmatique et réactive...

    ...deux des qualités qui sont les plus nécessaires à la philosophie libérale-car c'est bien d'une doctrine philosophique qu'il s'agit, n'est-ce-pas?-deux des qualités qui manquent le plus aux politiciens de gauche et de droite archaïque! L'absence de sectarisme et la tolérance est une des autres caractéristiques de cette philosophie libérale. Ceci permet à Marine Le Pen d'affirmer que l'extreme-gauche à parfois de bons diagnostics, ce qui est vrai! Elle n'a pas évoqué les solutions de l'extrême-gauche, mais ses diagnostics...et c'est encore ce qui la différencie du manichéisme un peu bébête qui a prévalu depuis quarante ans dans notre politique franchouillarde bipolaire, qui impose aux politiciens de critiquer le bord d'en face comme des malades avant l'alternance, pour, ensuite, se ranger à cette même politique...

  • Par ISABLEUE - 05/11/2014 - 14:41 - Signaler un abus placé

    mais pas gagnant.. Dans les oubliettes...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Christophe de Voogd

Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017).

Spécialiste des Pays-Bas, il est l'auteur de Histoire des Pays-Bas des origines à nos jours, chez Fayard. Il est aussi l'un des auteurs de l'ouvrage collectif, 50 matinales pour réveiller la France.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€