Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 27 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ivre de liberté : Celine Dion rattrapée par le démon de midi ?; Kim Kardashian maltraite coutures et boutons de ses tenues; Stefano, le nouveau bébé princier de Monaco; Johnny Hallyday ne veut pas "qu'on les lui casse"

Et aussi : Jenifer dévastée après l'accident de voiture qui a fait deux morts à son retour de Bruxelles ; le mari de Scarlett Johansson veut la garde de leur fille de 2 ans.

Revue de presse people

Publié le

On a appris ce vendredi que la police avait interpelé un "hacker" - maître chanteur. C'est fréquent, mais là, il s'agit du personnage qui a mis la France sens dessus dessous en piratant le compte Facebook de Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye, afin de publier une information "hénorme"... Une bombe, qui a conduit Closer, magazine people de référence, à avancer son jour de parution parce que ce post venait confirmer une rumeur selon laquelle Johnny Hallyday serait actuellement soigné pour un cancer. Laura Smet écrivait qu'elle "vient de passer une semaine à Los Angeles auprès de son père" et que "hélas les nouvelles ne sont pas bonnes". Information intégralement reprise par le mag qui parle de "tumeur particulièrement agressive"... et apporte d'autres détails : " Juste après les fêtes de fin d'année, Johnny subissait donc le premier des cinq protocoles qui avaient été décidés par les spécialistes en oncologie...Tous les autres traitements ont eu lieu ensuite à son domicile où une infirmière se rend très régulièrement.

Au début certes, les protocoles ont bien fonctionné, mais ces dernières semaines des métastases ont envahi son foie et son estomac, de quoi le rendre difficilement opérable... Le mois dernier, il a d'ailleurs fait venir le professeur David Khayat qu'il connait depuis longtemps. Resté 48h à son chevet, ce grand spécialiste, chef du service d'oncologie de l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, lui confirmait la gravité de son état... De très sombres perspectives dont le chanteur de 73 ans pensait s'être affranchi, après les problèmes de santé qui l'avaient terrassé en 2009". L'information a mis la France sens dessus-dessous. Mais on apprenait très vite que le compte de Laura Smet avait été piraté... Pire, qu'elle était victime d'un maitre chanteur qui, selon le site de Gala cette fois, aurait proposé à sa victime de lui rendre le contrôle de son compte Facebook en échange d'une somme d'argent. Laura Smet aurait alors décidé de porter plainte pour "usurpation d'iden­tité ". La police et la justice, n'ont pas ménagé leurs peines pour mettre la main sur le hackeur en un temps record. Laura Smet a publié un message de remerciements : "merci à ceux qui respectent le silence dont ma famille a besoin.

Ne pas les casser à Johnny...

De leur coté Johnny et son entourage multiplient les signaux d'apaisement. L'idole des jeunes, qui reconnait être soigné pour combattre "des cellules cancéreuses", a publié un communiqué sur son site officiel, dans lequel il s'indigne contre "l'affluence de mensonges" qui circulent sur son état : "je vais très bien et suis en bonne forme physique... Mes jours ne sont aujourd'hui pas en danger". A Paris, son ami Claude Lellouch croit savoir qu'il a "déjà fait recu­ler la mala­die". Et à Los Angeles Johnny s'est affiché au volant d'un cabriolet en compagnie du chanteur Yodelice, dans un des restaurants les plus en vue de Malibu où il a retrouvé Laetitia qu'il a embrassée fougueusement avant de lancer aux paparazzis qui le poursuivent qu'ils seraient bien avisés de "ne pas les lui casser ". Public qui a également eu vent de l'information se montre plus prudent que Closer dans le numéro de cette semaine. "Info ou intox "?, écrit-il en revenant sur l'affaire... au conditionnel.

Béatrice et Eugènie, victimes du déficit d'image d'Andrew et Sarah

A la Cour d'Angleterre, il y a la Reine, le prince Charles, sa soeur Anne et ses deux frères, Andrew et Edward ainsi que leur descendance. En vedette, le prince William, futur roi, son épouse Kate, et leurs deux enfants, George et Charlotte, véritables stars du haut de leurs trois et un an. Et puis il y a le prince Harry, frère de William, actuellement sous les feux des projecteurs en raison de sa liaison avec l'actrice américaine Meghan Markle, héroïne de la série Suits. Gala classe Harry dans la catégorie des "princes rebelles". Il semble pourtant sur le point de se ranger, ce qui ne va pas sans provoquer quelques remous...

Dans ce royal tableau royal, il y a aussi les deux filles d'Andrew et Sarah Ferguson, les princesses Eugénie et Béatrice. Point de Vue vole au secours de ces deux princesses "toujours pimpantes, coquettes, juchées sur d'improbables talons aiguilles" qui ont pourtant subi un affront "en étant évincées de la redistribution des parrainages caritatifs auxquels la Reine Elisabeth II, 90 ans, a récemment choisi de renoncer". D'après le mag, Beatrice et Eugénie seraient victimes du "déficit d'image de leurs parents", qui ont jadis défrayé la chronique, Sarah à cause de ses liaisons, Andrew a cause de "ses accointances avec des relations pas toujours recommandables". Mais "les deux princesses se retrouvent écartées du nouveau scénario que l'on sent se dessiner pour la monarchie" parce que "le prince Charles impose peu à peu sa vision, celle d'une institution resserrée autour du souverain en exercice et de ses descendants directs, qu'il estime davantage en phase avec les attentes des Britanniques".

Dans ce contexte, quelle place pour Meghan ? D'après Match qui publie moult photos du prince Harry et de sa belle en Jamaïque pour assister au mariage d'un de leurs amis, l'arrivée de cette jeune femme à la peau ambrée américaine dans une famille royale "qui se croyait éternelle", mais qui "se découvre soumise aux lois du marché, contrainte de séduire toujours plus et de rester au top sous peine de ses retrouver à la benne des produits périmés", serait tout à fait bienvenue. "Avec ce coup de foudre qui fait le pied de nez aux conventions, la monarchie britannique change de dimension. C'est l'aristocratie du Vieux Monde qui s'unit avec celle du Nouveau, Hollywood, ses princesses à strass et ses rois du box office... Meghan est une fille d'aujourd'hui... Elle possède un blog où elle parle, dans le désordre, cuisine, mode, politique ainsi qu'un compte Instagram... Indépendante, elle n'envisage pas (pour l'instant) d'abandonner son job... A 35 elle a déjà connu un premier mariage. Mais ce qui était hier une marque d'infamie est aujourd'hui un signe de maturité...". Voilà qui est rudement bien pensé. Et rien à voir avec le profil des deux princesses incarnant la tradition du Vieux Monde même si elles ont un job et un petit ami...

Stefano, en hommage à son grand père disparu

Les Monégasques sont heureux, le cercle de la famille princière s'agrandit ; Béatrice et Pierre Casiraghi (le deuxième fils de la princesse Caroline), qui forment un couple très glamour, viennent d'avoir leur premier enfant, un petit garçon prénommé Stefano, plus précisément Stefano, Ercole, Carlo. Le prénom de Stéfano a été choisi en hommage à Stéfano Casiraghi, le mari de Caroline, disparu prématurément en 1990 dans un tragique accident de la mer. L'enfant est né à la "maternité Princesse Grace, dans la fameuse aile occupée avant Beatrice par Charlène, mais aussi Charlotte". Si Pierre a repris les affaires de son père, Béatrice Borroméo, est journaliste et réalise des documentaires. "Elle va terminer " Bambini Mai", une enquête délicate consacrée aux mariages forcés d'enfants...des histoires que les gens ne veulent pas vraiment entendre", a-t-elle expliqué au magazine américain Glamour.

Jenifer, vraiment sous le choc de l'accident ?

Jenifer: "Dévastée", pour Voici, "Elle vit l'enfer" pour Public. La chanteuse est en couverture des deux mags qui reviennent longuement sur l'accident dont elle a été victime au retour de son concert à Bruxelles. Le choc a fait deux morts et un blessé grave... Jenifer dormait à l'arrière du van qui a percuté un véhicule sur l'autoroute A1. Les versions varient. Pour les uns, le véhicule dont deux passagers sont décédés était à l'arrêt sur l'autoroute ; pour les autres le véhicule roulait à très faible allure, mais toujours est-il que le van transportant Jenifer n'a pu l'éviter... La chanteuse n'a été que très légèrement blessée et le lendemain elle a publié un tweet : "nous avons eu une chance inouïe. Toutes mes pensées vont aux victimes et à leur famille". Mais, écrit Public "la bonne intention de départ s'est retournée contre elle. D'abord parce qu'elle commence son texte par "nous avons eu une chance inouïe", ce que les proches des victimes n'ont que moyennement apprécié. Ensuite, parce que son émoji "bisou" a été jugé "choquant et peu approprié".

Céline Dion, seconde jeunesse après le deuil de René 

Céline Dion va bien, très bien même. En témoigne le repartage que lui consacre Gala où elle est en couverture... "Maintenant elle ose tout" titre le mag qui nous met l'eau à la bouche. On constate qu' en matière de chevelure après le blond peroxydé, la star est passée au blond vénitien tirant sur le roux. Elle a changé de styliste, "et fait appel à Law Roach, ex-styliste de Kanye West et grand favori de la chanteuse Ariana Grande". Le mag note " son nouveau goût pour les couleurs et une appétence pour les jupes courtes qui mettent en valeur ses jolies jambes et sa fine silhouette d'1,71mètre. Mais ce n'est pas tout : Céline Dion qui signe une ligne de bagages et d'accessoires, a "changé dans son attitude, son apparence, mais aussi ses propos. Comme si la cinquantaine approchant, elle était passée dans une autre dimension. Elle parait plutôt grisée par une sorte d'ivresse de la liberté, une seconde jeunesse. Bref, le deuil de son époux et manager, disparu le 14 janvier 2106, semble toucher à sa fin"... Aujourd'hui Céline Dion se sent " plus forte " et dit "avoir fait un pas en avant". Dans quelle direction ? Mystère, on n'en saura pas plus. Tout juste lit-on que la chanteuse "profite pleinement de son aura de phénomène révélé dans les années quatre-vingt dix  et qu'elle assiste, sourire aux lèvres, à ce revirement en sa faveur, accueillant à bras ouverts, tous ceux qui la moquaient, et qui dorénavant, lui tressent une couronne"...

Dans la famille Kardashian, un rôle sur mesure pour Kim

Pas de scandale signé Kanye West, mais une info de Public qui nous annonce que Kim " a hérité d'un rôle sur mesure pour ses premiers pas au cinéma. Kim et sa soeur Kendall, joueront des célébrités présentes au Met Gala lors d'un braquage pour le vol d'un somptueux collier ". Sûr qu'elle n'aura pas besoin de répéter le scénario après sa mésaventure parisienne... Le mag qui publie une photo de la starlette vêtue (si l'on peut dire), d'une robe totalement transparente, explique qu'elle a pu piocher sans on dressing pour rendre son personnage plus crédible ". Etait-ce bien nécessaire ? La même Kim a montré qu'elle a le gout du risque ou de l'exhibition... en allant diner dans un restaurant vêtue d'une "brassière qui a failli exploser une bonne douzaine de fois, et d'une robe à rayures qui ne "doit son salut qu'à trois boutons très résistants". Kim Kardashian avait sans doute anticipé ses achats dans la perspective de son amincissement car on apprend dans Gala qu'elle est fan de "HIT", la dernière tendance fitness dont" la planète people de Hollywood est accro". Il s'agit " d'une méthode globale qui enchaine des activités intenses pratiquées sur des laps de temps courts, avec des moments de récupération active". Sa soeur Khloé aurait perdu 18 kilos en pratiquant cette méthode....

En bref

Voici raconte longuement la nouvelle vie de Paris Jackson, la fille de Michael, qui se lance avec succès dans le mannequinat après avoir envoyé son petit ami sur les roses... Public nous promet un divorce à épisodes pour Scarlett Johansson et Romain Dauriac, son futur ex mari français. La star a déposé sa demande devant la cour suprême de Manhattan en demandant la garde exclusive de Rose Dorothy (2ans et demi). Mais l'avocat de Monsieur explique que son client "aimerait emménager en France avec sa fille... Fin du premier acte. A suivre.

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€