Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 17 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Divas en furie : Céline Dion coupe les têtes en série dans son entourage, Mariah Carey celle de son toy boy ; Jenifer rumine en Corse ; Michael Youn : sa femme le quitte...pour une autre ; Kate Moss sort de désintox, une bouteille en main

Et aussi : Charlotte Casiraghi et Dimitri Rassam, le grand amour à la Jamaïque...

Revue de presse people

Publié le

Gala veut positiver quand le mag  écrit à propos de Jenifer : " Comment elle se reconstruit", ce qui sous entend que la chanteuse est "démolie" ;  en lisant l'article que le journal consacre à la chanteuse on comprend que  la partie  contre sa grosse déprime n'est pas  gagnée et qu'elle a encore besoin de temps pour reprendre le dessus."Elle a mal. Elle pleure." Le ton (larmoyant) est donné d'emblée. C'est que Jenifer a craqué après le tragique accident de la route dans lequel elle est indirectement impliquée.

Début mars, alors qu'elle dormait à l'arrière d'un van, qui la ramenait de Bruxelles à Paris après un concert, ce véhicule a heurté une autre voiture sur l'autoroute A1, à la hauteur de Senlis. Cette collision a coûté a couté la vie de deux personnes qui se trouvaient dans le véhicule  accidenté. L'artiste a été bouleversée et "a reporté l'ensemble de sa tournée une date indéfinie". Elle a pris la direction d'Ajaccio où elle possède un appartement, et où vit son amoureux... "un restaurateur et un notable respecté sur l'ile. Passionné de football, pilote de rallye, il aime l'action, les sensations fortes... Engagé, il défend cette langue et cette culture avec lesquelles Jenifer se sent de plus en plus en phase". Elle revient certes à Paris "avec son petit Joseph, agé de deux ans et demi, né de sa relation avec l'acteur Thierry Neuvic, pour s'occuper de son grand, Aaron, son grand de treize ans"...

Mais c'est à Ajaccio que Jen "peut marcher sans les passants ne la harcèlent. Pas de demande d'autographe, ni de selfie, mais des gestes affectueux et des marques de soutien. Depuis qu'elle vit avec son amoureux, elle se sent encore plus chez elle sur l'île de Beauté". Certes, mais, poursuit Gala "A trente-quatre ans, le temps est venu de se livrer à un exercice auquel son caractère pétillant et extraverti se prête mal : l'introspection. Marquer une pause. Hiérarchiser ses priorités afin de mieux se reconstruire"...  Car cet accident est survenu à un moment où sa carrière marquait le pas : "malgré  la réussite artistique de  Paradis Secret, (son dernier album),  les chiffres plafonnent à un peu plus de 35.000 galettes écoulées. Ce n'est déjà pas si mal, mais après quatre ans de silence, on attendait mieux d'une chanteuse qui a longtemps été parmi les grosses vendeuses de disques de sa génération. A force de trop changer de son style, passant de la variété à l'électro, le funk, la soul, Jennifer a brouillé son image et un peu déboussolé ceux qui, par le passé, ont travaillé avec elle, de M à Calogero "...Et ce n'est pas tout : "Aujourd'hui, l'audacieuse aimerait percer au cinéma. Mais après le raté de son dernier film ("Faut pas lui dire" de Solange Cicurel), il lui manque toujours ce je ne sais quoi pour s'imposer"... Bon, mais comme conclut Gala, "Du moment que son amoureux est là pour lui tenir la main".

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€