Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le bras d'honneur de Collomb à Macron ; la photo mystère de Wauquiez ; l'Obs dissèque le Schiappa circus ; Anne Hidalgo s'autocélèbre dans Le Point ; Fraude : Bercy resserre l'étreinte

Sans oublier Le Point qui a trouvé "Le penseur le plus important du monde" ; Franz-Olivier Giesbert qui défend Zemmour ; Valls qui revit en Espagne

Revue de presse des hebdos

Publié le

Ministre Collomb ou inspecteur Columbo ?

"Il a quelques lettres de différence avec l’inspecteur Columbo, mais un point de ressemblance affleure quand on se penche sur le cas Collomb : avec ses manières de chien dans un jeu de quilles, le « premier flic de France » semble parfois user à dessein de faux airs de benêt pour tracer un sillon politique fort utile à Emmanuel Macron." remarque l'Express, mais pourtant, malgré l'optimisme de l'hebdo, l'annonce anticipée de la prochaine démission du ministre pour se consacrer à sa ville de Lyon, paraît plus nuisible qu'utile à Emmanuel Macron.

En tout cas, il faut reconnaître que "dans un exercice de critique peu commun en Macronie, il avertit : « Il ne faut pas charger la barque » des retraités ». Souvent moqué pour ses déclarations enamourées envers le président, le vieux briscard de la politique est peut-être l’un de ceux qui lui parlent le plus librement. Voilà qui rend cette interview encore plus intéressante." Et surtout semble marquer son divorce avec le président. Est-ce pour autant la panique dans la com de l'Ekysée comme le titre Marianne ? Pas sûr...

A propos de l'Italien Salvini, longuement évoqué dans Valeurs Actuelles, Collomb dit : "Nous avons eu une discussion lors du sommet européen d’Innsbruck, en juin, et à Vienne, la semaine dernière. Nous ne faisons clairement pas partie du même camp politique, mais, lorsque nous sommes en tête à tête, il est beaucoup moins provocateur que dans ses tweets". Bref, Collomb semble prendre le contre-pied de Macron qui a une position nettement plus martiale face à Salvini. 

Concernant les déboutés du droit d'asile, Collomb estime qu'il faut les renvoyer chez eux, ce qui est plus facile quand ce sont des pays du continent européen : "nous avons passé un accord avec l’Albanie. Aujourd’hui, la demande d’asile de ses ressortissants reste la deuxième en France, mais elle a diminué de 43 %. Je vais faire la même chose avec la Géorgie : depuis qu’ils n’ont plus besoin de visa pour venir en France, on observe une augmentation de la demande d’asile géorgienne de 306 %."

Au passage Collomb tacle Anne Hidalgo : "quand vous dites, comme la maire de Paris, « oui, on veut accueillir largement », « welcome », ce discours est assez vite entendu. "

 Quand aux expulsions d'agitateurs : "Sous mon impulsion, les services ont mené un travail extrêmement important pour parvenir à éloigner les étrangers radicalisés et inscrits au FSPRT [fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste]. 300 ont été éloignés depuis 2017."

Wauquiez muet

Laurent Wauquiez a envoyé à toutes les fédérations LR "une photo de lui, bras croisés, sans aucun message" remarque Le Point. Chez les militants certains ironisent. Cela reflèterait "l'état du parti" car "On n'a rien à dire mais au moins on a un chef."

Le Schiappa circus

"Talk-shows en tout genre, interviews à gogo ou émissions de divertissemenet... La sécrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes est omniprésente dans les médias. Une stratégie de saturation inédite" analysée sur 3 pages dans l'Obs.

Hidalgo et les berges de la Seine

Dans un livre dont Le Point publie des extraits (4 pages + 4 pages de réactions : Pécresse, Griveaux et deux autres), Anne Hidalgo défend son bilan : "« Si les berges de Seine sont devenues un champ de bataille, ce n’est pas parce que nous leur avons rendu leur visage de toujours ; c’est parce que certains s’attachent à défendre un demi-siècle de monopole automobile qu’ils assimilent à une ère de liberté. (…) Ce n’est pas parce que les voitures n’y sont plus et n’y seront plus jamais que les voies sur berge ne restent pas des axes de circulation. Elles sont même devenues le moyen le plus rapide de traverser Paris. A pied, à vélo, à rollers, à trottinette ou tout autre moyen de circulation doux et non polluant, c’est une véritable autoroute ! » 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Danielle Franceschin - 20/09/2018 - 14:26 - Signaler un abus Danielle du 29

    Très bon article, Zemmour adore être détesté, rien n'y fait, j'ai 75 ans, et une chose est sûre je l'apprécie au plus haut point tout comme Michel Onfray et Alain Finkielkraut, ce sont des pointures autres que ce pauvre Ruquier !!!

  • Par assougoudrel - 20/09/2018 - 18:11 - Signaler un abus Wauquiez

    Si il a croisé les bras sur la photo, c'est qu'il venait de marquer un but à la M'Bappé.

  • Par Ex abrupto - 21/09/2018 - 11:50 - Signaler un abus Harari

    ...le sucre tue plus que le terrorisme... Supprimons donc le sucre et gardons le terrorisme! Harari est-il un philosophe? Il a trouvé un filon et il l'exploite. Quand je vois ceux qui l'aiment......

  • Par Ex abrupto - 21/09/2018 - 11:53 - Signaler un abus Suite

    ... des gens qui s'enthousiasment pour la dernière mode intellectuelle qui passe, avec une absence d'esprit critique et de distance dont je pense qu'elle sera temporaire...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles Klein

Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995.

Débuts à Libération une demi-douzaine d’années, puis balade sur le globe, photojournaliste pour l’agence Sipa Press. Ensuite, responsable de la rubrique Multimedia de ELLE, avant d’écrire sur les médias à Arrêt sur Images et de collaborer avec Atlantico. Par ailleurs fut blogueur, Le Phare depuis 2005. Est utilisateur quotidien de Twitter depuis 2007.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€