Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 30 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mises en examen ou condamnation d'hommes politiques : les Français sont-ils devenus insensibles aux "affaires" ?

Ce mardi 16 février au soir, Nicolas Sarkozy a été mis en examen dans l'affaire Bygmalion. Pour autant comme pour Alain Juppé, perçu par les Français comme un présidentiable crédible, les affaires ne semblent pas toujours avoir un impact dans le vote des Français... Enfin, tout dépend du type d'affaire.

Politico Scanner

Publié le
Mises en examen ou condamnation d'hommes politiques : les Français sont-ils devenus insensibles aux "affaires" ?

Atlantico : Le rapport des Français aux affaires dans lesquelles les politiques sont impliquées a-t-il évolué ? Ces affaires ont-elles un impact dans le vote des Français ? Peut-on parler d'un point de bascule dans l'indifférence ou alors dans la sensibilité ?

Erwan Lestrohan : Ce que l'on observe tout d'abord c'est une progression de l'intérêt pour ces affaires, certes, mais sur fond d'information en continu et d'hyperconnectivité à l'actualité. Les feuilletons judiciaires impliquant des politiques existaient déjà par le passé. Jacques Chirac ou encore François Mitterrand ont été touchés par des affaires. Mais aujourd'hui, peut-être qu'avec cette information en continu, ces feuilletons ont un peu plus d'épaisseur qu'auparavant notamment par le biais de la multiplication des canaux d'information.

L'autre changement notable, c'est que le traitement de l'actualité s'étend à la vie privée des hommes politiques. C'est une tendance relativement nouvelle. Les politiques sont de plus en plus scrutés sous toutes les coutures. Si la confiance des Français dans les hommes politiques est très limitée, de l'ordre de 29% selon un sondage publié en 2013 par BVA, pour autant eux se fixent l'exemplarité pour objectif. C'est d'ailleurs ce sur quoi s'engageait François Hollande en 2012.

Evidemment le développement des feuilletons judiciaires impliquant des politiques renforce un climat de suspicion. Leur manque d'irréprochabilité est constaté par les Français. Mais c'est aussi parce qu'il y a une forte demande pour que les politiciens soient des justiciables comme les autres que ces affaires prennent de l'ampleur. 

En ce qui concerne l'impact sur le vote, il faut noter que pour les Français, tous les délits ne sont pas comparables. L'impact d'un délit sexuel n'est pas le même que celui d'une fraude fiscale ou d'un dérogement à la règle de financement des partis politiques ou encore de la tenue de propos injurieux. Selon le délit, mais aussi la condamnation morale qu'en font les Français, l'impact est plus ou moins fort sur la popularité des hommes politiques.

Sarkozy a été mis en examen pour la deuxième fois. Pourtant on n'a pas l'impression que sa côte de popularité souffre de ses affaires ? Pourquoi ?

Pour Nicolas Sarkozy, le fait qu'il soit entouré d'un climat de suspicion – comme il l'indique lui-même, il a été le président le plus étudié sous toutes les coutures - il n'en pâtit pas significativement. Concrètement, le soutien vis-à-vis d'un homme politique va s'effriter lorsque les faits qui lui sont reprochés renvoient à des domaines sur lesquels il peut faire office d'autorité en tant qu'élu. C'est le cas de l'ancien ministre des Finances, Jérôme Cahuzac, en ce qui concerne la fraude fiscale. Dominique Strauss Kahn aussi était dans cette même case dans le sens où, en tant que président, il aurait été amené à parler du droit des femmes, ce qui n'aurait pas été facilement conciliable avec son passé judiciaire. On peut enfin donner pour exemples celui de Brice Hortefeux qui a tenu des propos déplacés à une Université d'été de l'UMP alors qu'il etait ministre de l'Intérieur. En somme, quand les faits sont en lien direct avec la fonction ou son domaine de compétence, on est alors face à un effritement de la confiance.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 17/02/2016 - 10:48 - Signaler un abus Comment être sensibles lorsqu'on lit que c'est le MEME Juge

    TOURNAIRE qui est aux manettes.....le même qui en 2013 avait mis Sarko sous écoutes (à rallonges)...... la limite de l'exercice s'arrête quand ? car il rejuge quelque chose qui a déjà été jugé !!! Maintenant, avec cette mise en examen, ils vont pouvoir, enfin, avoir accès au dossier et faire APPEL auprès de la chambre d'instruction

  • Par Ganesha - 17/02/2016 - 11:08 - Signaler un abus Pourquoi je ne voterai pas Sarko (face à Marine)

    Globalement d'accord avec cet article. Il y a-t-il beaucoup de français qui pensent que Sarko est innocent ? S'il était vraiment comme ''Blanche-Neige'', cela signifierait qu'il est, comme cette dame, un imbécile. Un patron qui signe des comptes sans prendre la peine de les vérifier. Ce qui est décisif pour les électeurs, c'est que le but premier de l'opération Bygmalion n'était pas''l'enrichissement personnel''. Il y a certainement quelques millions qui ont abouti dans quelques poches, y compris dans celles de Sarko : un collier de diamants pour Carla ? Mais le but premier était de soutenir une action politique. Les vraies raisons de ne pas remettre le petit Nicolas au pouvoir en 2017, c'est qu'il n'a pas eu le courage en 2008, de sauver la partie ''dépôt des particuliers'' des banques, mais de laisser leur partie ''spéculation'' tomber en faillite. Et qu'il n'a pas su organiser un front de pays européens qui s'oppose à la démentielle ''politique d'Austérité'' d'Angela Merkel. Accessoirement, il a fait tuer Kadhafi comme un chien dans une bouche d'égout, espérant ainsi effacer cette autre source de financement de ses campagnes électorales...

  • Par raslacoiffe - 17/02/2016 - 14:12 - Signaler un abus L'auteur directeur à BVA!!!

    Pourquoi pas Cayrol aussi ? Toiut est dit, p

  • Par raslacoiffe - 17/02/2016 - 14:12 - Signaler un abus L'auteur directeur à BVA!!!

    Pourquoi pas Cayrol aussi ? Toiut est dit, p

  • Par Vincennes - 17/02/2016 - 15:36 - Signaler un abus Comment peut on écrire que : " les Français reconnaissaient à

    Hollande "une forme d'honnêteté" !!! REPONSE : parce qu'on ne nous dit pas tout, les médias étant "aux ordres" pour mieux préserver la niche fiscale attribuée par Hollande, dès son arrivée, pour mieux asservir les journalistes qui, par exemple, ont très peu relayés les comptes de campagnes d'Hollande suspectés par la CNCCFP pour : "absence de communications de pièces justificatives indispensables et d'explications/précisions nécessaires à l'authentification des factures car incertitude quant au caractère électoral " bizarrement sans retombée médiatique……..les journalistes étant très peu curieux dès qu’il s’agit d’ Hollande mais en font des tonnes quand cela concerne Sarko Pourquoi R.Elkrieff n’a-t-elle jamais communiqué sur J.J. AUGIER, Trésorier de campagne d’Hollande, suffisamment organisé pour avoir, lui, deux comptes aux iles Caïman sans que cela n’interpelle les médias/complices. Hollande ne vient il pas de nommer Baylet , pourtant POTENTAT de presse……ça aide, là encore !!

  • Par Vincennes - 17/02/2016 - 15:47 - Signaler un abus "la forme d'honnêteté d'Hollande" comme lu dans l'article

    devrait faire que les FRANCAIS soient tenus au courant du Patrimoine EXACT de "leur" Président, si mauvais soit il......Pourquoi LUCET (fr2) ne fait elle pas un "Cash investigations" sur le sujet, car on lit tellement de choses comme des SCI en France mais aussi en Angleterre qu'il devient indispensable de faire UN POINT TRES PRECIS sur Hollande.......plutôt que de s'acharner sur Sarko

  • Par Vincennes - 17/02/2016 - 17:02 - Signaler un abus @ ERWAN LESTROBAN sur Nathalie LEVY BFMTV

    Si vous avez qq influences sur BFMTV pourriez svp surveiller de très près cette Journaliste (voir la remplacer) qui anime "news et Cie"...... follette "excitée comme une puce" qui dit tout et son contraire en avalant ses mots, en bafouillant en ricanant et le plus triste : ne connait pas ses dossiers et ne pense qu'à mettre de l'huile sur le feu......pas mieux pour NEUMANN (venant de Mariane). Un bon coup de balai serait nécessaire car BFMTV dite "première chaine PS d France aux ordres" devient le repaire des Sarkophobes

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Erwan Lestrohan

Erwan Lestrohan est directeur d'études à l'Institut BVA.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€