Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La difficile équation personnelle de Laurent Wauquiez face à l’opinion

Pouvoir d'achat, retraités, immigration… autant de sujet en tête de liste des préoccupations des Français que le leader des républicains aborde régulièrement, mais sans impact réel auprès de la population.

Politico Scanner

Publié le
La difficile équation personnelle de Laurent Wauquiez face à l’opinion

 Crédit PHILIPPE DESMAZES / AFP

Atlantico : Dans un sondage Ifop pour le journal du Dimanche, Wauquiez, n’apparaît qu’en septième position des personnalités incarnant le mieux la droite aux yeux des Français, loin derrière Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Comment expliquer qu'en termes de stratégie politique Laurent Wauquiez soit plutôt validé par l'opinion mais sans que cela ne se traduise en popularité ou en intentions de vote ?

 
Aurélien Preud'homme : Le premier handicap est celui de l'identification politique : dans notre dernier sondage pour Libération fin août, il y avait toujours 28 % des Français qui n'avaient pas d'opinion - ni négative ni positive - à son égard.
Il est donc indéniablement moins connu que des poids lourds historiques de la droite comme le sont Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, fortement présents sur le plan national depuis les années 1990, au moins. A l'inverse, Laurent Wauquiez n'a jamais eu de rôle de premier plan dans la vie politique nationale, comme un ministère régalien ou une candidature à l'élection présidentielle. Ce n'est pas nécessairement un problème en soi car cela permet d'incarner un certain renouvellement, mais il lui faudra aussi du temps pour être mieux identifié. C'est la raison pour laquelle il a souhaité prendre les rênes de LR dès 2017 : cela lui laisse presque 5 ans pour s'imposer d'ici 2022.
 
Sur ce point, on pourrait presque comparer Laurent Wauquiez au François Hollande d'avant 2012, même s'ils ont peu de choses à voir sur le plan des idées. François Hollande était alors essentiellement connu pour son implantation locale en Corrèze et son rôle de premier secrétaire du PS jusqu'en 2008 : il avait alors mené un travail de longue haleine pour incarner une stature d'Homme d'Etat, qui lui avait permis de s'imposer aux primaires en 2011 puis à l'élection présidentielle en 2012. Et pour cela, diriger un parti ne suffit pas : si celui-ci apporte une structure, des moyens et une certaine légitimité auprès des militants, ce n'est pas suffisant pour s'imposer dans l'opinion publique.

 

Doit-on mettre cette faible popularité sur le compte de la personnalité même de Laurent Wauquiez ou comme le symptôme d'une droite "éclatée" ?

 
Les deux sont en cause, sans doute. Indéniablement Laurent Wauquiez a encore un problème d'image : dans notre étude, 56% des personnes interrogées n'ont pas une bonne opinion de lui, contre seulement 16% de bonnes opinions. Et ces chiffres évoluent peu depuis un an. Les multiples critiques  à son égard - notamment issues de son camp - peuvent expliquer en partie ce chiffre, mais pas uniquement : beaucoup de Français disent douter de sa sincérité, ou le perçoivent comme opportuniste dans son positionnement politique très à droite pour attirer les électeurs de Marine Le Pen. D'autant que ce positionnement est relativement nouveau : lorsqu'il était au sein du gouvernement de François Fillon, Laurent Wauquiez n'était pas spécialement connu pour ses positions très dures sur l'immigration ou pour son penchant euro-sceptique, contrairement à d'autre figures de la droite de l'époque.
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Frangipanier123Paris - 12/09/2018 - 12:26 - Signaler un abus Pour l'homme de droite que je suis ...

    ... (cocktail 2/3 LR Wauquiez + 1/6 DLF + 1/6 RN), j'ai beaucoup de mal à comprendre comment les Français qui se disent de droite (ET TOUT PARTICULIEREMENT les retraités !) peuvent encore croire aux fariboles de Sarko et Juppé qui se disent de droite mais ont PRESQUE TOUJOURS agi en hommes de gauche: - Juppé qui recommande de voter Macron au 2ème tour de la présidentielle et place son homme-lige à Matignon; - le matamore Naboléon qui promet monts et merveilles pendant la campagne de 2007 ... et s'empresse - sitôt élu - d'égarer les clés du Kärcher et donc de poursuivre allègrement la politique pro-immigrationniste de ses prédécesseurs ... Quelque chose m'échappe: expliquez-moi svp ! Merci

  • Par Thierry27 - 12/09/2018 - 12:28 - Signaler un abus Les médias en vase clos

    Les médias sont extraordinaires ! Les Français ont forcément d'une personnalité politique nationale une vision biaisée par le prisme médiatique. C'est ce qui a tué François Fillon, cible d'un lynchage sans précédent entre fin janvier et fin mars 2017 (deux petits mois !!). C'est aussi ce qui a entièrement créé Macron en 2016-2017 : sans le support des médias, il ne serait "rien" aujourd'hui. De même, Laurent Wauquiez est perçu par l'opinion à travers ce que les médias, et ses concurrents politiques, disent de lui. Or ils ont depuis un an adopté une attitude particulièrement sévère, souvent outrancière à son égard. Et maintenant, les articles fleurissent nous disant que "Wauquiez a un problème avec l'opinion" ! Mais ce problème, c'est vous les médias qui l'avez créé ! Encore dimanche dernier ce sondage surréaliste Ifop / JDD où LW était mis en concurrence pour "incarner la droite" avec Juppé, Sarkozy, Bertrand et Philippe, qui ont de fait quitté la politique ou la droite. LW est en réalité très bien placé, ces "rivaux" artificiels mis à part. Quand va-t-on enfin s'intéresser au FOND ? Quand les médias feront-ils leur travail ?!?

  • Par Vincennes - 12/09/2018 - 12:47 - Signaler un abus Pourquoi parler de "faible popularité" alors que, selon FOURQUET

    il est à égalité avec PECRESSE !! soit 41% !!! alors que le traitement des Médias envers l'un et l'autre est TRES DIFFERENT (preuve en est encore ce jour)!!! ........même s'il est vrai que SARKO est à 83% et JUPPE 68% ce que ZAPPENT "les chacals" de la 5", bande menée par les "potelés" COHEN/LEMOINE qui n'évoquent JAMAIS les sondages de SARKO......car supérieurs à ceux de leur "POULAIN HOLLANDE" qu'ils ont même invité à diner et dont ils continuent à faire la promo de son bouquin (pratiquement tous les jours) !!!! ….….QUELLE CLIQUE qui trouve absolument formidable les 100.000 bouquins vendus par Hollande (parlant de très grand succès de librairie) oubliant, BIEN SUR, les 220.OOO bouquins vendus par SARKO …... CAYROL ayant même trouvé que c'était peu pour un Président !!! alors que les 100.000 vendus par Hollande et un succès considérable !!!! que ce vieux journaleux prenne ENFIN sa retraite car trop présent partout !!!!!

  • Par KOUTOUBIA56 - 12/09/2018 - 19:48 - Signaler un abus la propagande de Libération

    la propagande de Libération on connait!!!!!!!! Wauquiez est reconnu comme le meilleur gestionnaire de région (baisse du fonctionnement et augmentation de l'investissement). Pour connaitre des gens qui y travaillent au C.R. la chasse aux portables par exemple a été sévère (se ballader dans les couloirs le telephone à l'oreille pour faire semblant d'être occupé c'est fini). Wauquiez aidera les pme les artisans et les boites de 50 salariés. n'est ce pas la que se trouvent les gisements d'emplois

  • Par Anouman - 13/09/2018 - 19:38 - Signaler un abus Wauquiez

    Le problème de Wauquiez ce sont tous les cloportes de son parti qui au lieu de faire bloc derrière lui passent leur temps à le critiquer. On a bien vu avec Fillon, les gens de son parti l'on descendu bien plus que son opposition.

  • Par A M A - 14/09/2018 - 16:57 - Signaler un abus Ah, cette droite qui au

    Ah, cette droite qui au pouvoir n'a jamais abrogé une loi de gauche qu'elle désignait comme inique ou immorale!!! Des Tartuffes...

  • Par Vincennes - 15/09/2018 - 15:55 - Signaler un abus mais SURTOUT et AVANT TOUT face à la Presse et aux

    journaleux qui ne cessent de le tacler comme les "CHACALS" de la 5 comme ROUX (très axée sur elle même) que la clique LEMOINE/COHEN/LESCURE/SWITTEX qui mettent Wauquier systématiquement à leur "programme" pour le tacler, interrogeant même leurs invités afin de leur demander ce qu'il en pense !!! sans oublier, non plus, de faire la promo , chaque jour, pour **le bouquin d'Hollande……**.des amours d'Hollande…..**des amours de son fils ** la promo de "la fiancée".........allant jusqu'à faire la promo de Paris Match en montrant les photos de ces "glandus"!!!! QUELLE CLIQUE

  • Par Nicolas V - 16/09/2018 - 12:42 - Signaler un abus Ms quel est le programme de Wauquiez ?

    « Wauquiez n’est qu’un leurre « , ms ça me regarde. Il sera intéressant de voir 1 liste juppeiste pour comparer les scores Permettrait à LW de faire le ménage et la scission salvatrice, s’il était sincère, ce dt je « doute » fortement Que la gauche retourne à la gauche Que les très nantis votent LREM Le choix de Barnier tête de liste, démontre pour qui il roule. Pas un ami de la France Sa conviction ? En a-t’il une ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Aurélien Preud’homme

Aurélien Preud'homme est directeur des études à l'institut Viavoice, spécialisé notamment sur les analyses politiques, économiques et liées aux évolutions de société.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€