Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

62% des Français sont opposés à l'accueil des réfugiés sur le territoire français, un plus haut depuis le pic de la crise des migrants de l’été 2015

Selon un sondage exclusif Ifop pour Atlantico, 62% des Français sont aujourd'hui opposés à l'accueil de migrants sur notre territoire. Ce taux de rejet, en nette hausse par rapport à avril dernier, se rapproche de son niveau le plus haut de l'été 2015.

Info Atlantico

Publié le
Info Atlantico
62% des Français sont opposés à l'accueil des réfugiés sur le territoire français, un plus haut depuis le pic de la crise des migrants de l’été 2015

Atlantico : Quel est le selon vous le principal enseignement de ce sondage ?

Jérôme Fourquet : Nous constatons dans les résultats de cette enquête un nouvel affaissement assez net de l'adhésion des Français à l'accueil de migrants (38% y sont favorables, soit une baisse de 8 points par rapport au printemps dernier). Nous sommes aujourd'hui quasiment aux niveaux les plus faibles observés, à la mi-novembre 2015. À cette époque, on savait qu'un certain nombre des membres du commando des attentats du 13 novembre avaient infiltré les flux de réfugiés et de migrants pour venir en Europe. Nous sommes donc sur une adhésion en nette baisse par rapport au mois d'avril dernier.

A lire également sur notre site : Plan sur les migrants : le gouvernement dans l'impasse intellectuelle de sa politique de "générosité"

 

Comment expliquer cette baisse ?

Il y a tout d'abord ce que l'on appelle en statistique un effet de base. La base de comparaison était en effet plutôt favorable (46% de Français favorables en avril 2016), notamment en raison du déplacement du Pape François à Lesbos. Les naufrages à répétition en Méditerranée avaient également eu à l'époque un effet assez net dans l'opinion publique, d'où cette remontée de la propension à accepter les migrants.

Depuis, nous avons constaté une recrudescence de l'actualité anxiogène des migrants.

Il y a tout d'abord ce qu'il se passe autour de la jungle de Calais, qui apparaît plus que jamais hors de contrôle pour nos concitoyens. Jamais il n'y a eu autant de migrants à Calais, avec de nombreux problèmes sécuritaires, sanitaires et humains.

Il y a ensuite tout ce qu'il se passe en région parisienne et dans certains quartiers de l'Est parisien, où des opérations d'évacuation et de démantèlement de campements de migrants se sont succédées quasiment toutes les semaines en juillet et en août, avec en point d'orgue l'annonce par la mairie de Paris de la création d'une structure d'accueil provisoire porte de la Chapelle pour faire face à un afflux perçu comme hors de contrôle.

Enfin, la frontière franco-italienne est également touchée par le phénomène, sur un modèle inversé par rapport à la situation calaisienne : des migrants voulant rentrer en France (pas forcément pour s'y installer) sont refoulés par des policiers français et italiens. Là aussi, on constate une multiplication de franchissements de frontières et de reportages montrant que la situation humanitaire se dégrade à vue d'œil, ainsi qu'un nombre sans cesse croissant de migrants qui s'accumulent sur cette portion de la frontière.

La situation aux frontières extérieures de l'Europe apparaît relativement sous contrôle entre la Turquie et la Grèce suite aux accords du mois de mars. Mais les traversées de la Méditerranée entre la Libye et l'Italie n'ont pas cessé, avec un nombre sans cesse croissant de victimes et de naufragés. Pour autant, l'opinion publique française devient de plus en plus réfractaire à cette politique d'accueil, alors même que les drames se multiplient en mer, en raison du caractère de plus en plus ingérable de la situation dans plusieurs points du territoire national.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lafronde - 14/09/2016 - 09:46 - Signaler un abus Qui paye pour "l'accueil" des "migrants" ?

    Quelles seraient les réponses de nos concitoyens s'il leur était demandé de payer eux même pour les frais occasionné par les migrants ? Pour l'instant c'est l'Etat, donc la responsabilité pécuniaire est diluée. Certains peuvent être généreux avec l'argent des autres. Nos concitoyens sont-ils d'accord pour accorder un passeport français à tous ces migrants ? Et tout les droits sociaux qui suivent ? Attendu que les trois quart des migrants voient leur statut de réfugié refusé faute de preuve, mais restant en France comme clandestin. Bref selon l'organisation du questionnaire, le sondé pourra nuancer ses réponses.

  • Par tubixray - 14/09/2016 - 10:42 - Signaler un abus 38 % favorables ???

    Tous des clones de Mme Merkel je suppose ? Des bobos bien pensants ? Des altermondialistes ? Des intermittents du spectacle activistes à mi temps ?... Nous avons appris hier que les migrants de calais seraient répartis dans les régions à l'exception de l'Ile de France et la Corse mais toutefois avec une préférence pour Auvergne Rhône Alpes et grande Aquitaine .... L'occupation de la France par les migrants islamistes est ainsi bien orchestrée par nos gouvernants qui se moquent totalement de la sécurité des citoyens .... Intolérable.

  • Par YNENOUDISEPATOU - 14/09/2016 - 10:49 - Signaler un abus le savoir-vivre ....

    Le savoir vivre est absent de cette religion pratiquée par les musulmans. il n’y a qu’à voir les problèmes posés par tous ces illégaux à Calais, en Allemagne et partout où ils se regroupent ...en effet le savoir-vivre se définit par l'observation des convenances en usage chez les gens qui vivent en société ; politesse, courtoisie. il se définit également par la qualité de quelqu'un, de son comportement qui est correct, respecte les bienséances, la morale et l'éducation qui sont la connaissance et la pratique des bonnes manières, des usages de la société avec le sentiment délicat de la mesure, des nuances, des convenances dans les relations avec autrui, toutes qualités qu'il convient d'appliquer dans nos sociétés occidentales. Sans ce savoir-vivre, pas de vivre ensemble possible. Bizarre de la part de médecins, chirurgiens et autre avocats comme l’on voudrait bien nous le faire croire alors qu’ils n’ont aucun savoir-vivre.

  • Par Mario - 14/09/2016 - 12:15 - Signaler un abus Majorité de français contre l

    Majorité de français contre l'immigration en France ? Ça change quelque chose?

  • Par lasenorita - 14/09/2016 - 13:41 - Signaler un abus Sondages...

    Sondage IPSOS (Le Monde janvier 2013):74% des Français pensent que l'islam est incompatible avec nos valeurs,70% des Français pensent qu'il y a trop d'immigrés en France...nos gauchos-collabos-islamophobes continuent à donner les sous des contribuables français aux terroristes musulmans qu'ils attirent dans notre pays!...

  • Par Geolion - 14/09/2016 - 14:59 - Signaler un abus Cazeneuve responsable !

    Cazeneuve ne fait pas son travail ! En effet, 96% des immigrés clandestins qui devraient être expulsés, car ne remplissant pas les critères du droit d'asile, ne sont pas expulsés ! C'est un scandale ! Parmi eux il y a beaucoup de terroristes qui se sont glissés parmi les clandestins pacifiques. Ça permet à Cazeneuve, en fatigant énormément les services de police et de renseignements, de se vanter et passer à la télé à chaque fois qu'un terroriste, qui était sur le point de commettre un attentat, est arrêté ! De plus, il sert, ainsi, Hollande pour sa candidature à sa réélection ! Il faut dénoncer cette pratique scandaleuse ! Qu'attend-t-il pour exécuter la directive annoncée par Hollande lui-même : "Les clandestins économiques n'ont pas vocation à rester sur le territoire français" ? Et donc qu'attend-il pour faire le tri entre les immigrés au lieu d'envisager de les disperser sur tout le territoire ?? Il faut que quelqu'un l'arrête à tout prix ! Ce ministre de l'intérieur devrait être poursuivi pour atteinte à la sécurité des français et du territoire national ! Il y en a marre à la fin !

  • Par lasenorita - 14/09/2016 - 15:42 - Signaler un abus Les gauchos-collabos sont islamophiles.

    Le père de Bernard Cazeneuve était ''porteur de valise'' du F.L.N. c'est-à-dire qu'il a ''aidé'' les fellouzes à acheter des armes pour tuer des ''civils innocents''...maintenant que les musulmans ont obtenu ''l'indépendance'' de ''leur'' pays les gauchos-collabos doivent dire aux musulmans: ''RESTEZ chez vous puisque vous êtes si heureux dans ''votre'' pays depuis que vous en avez chassé TOUS les non-musulmans''...

  • Par Jasmin84 - 14/09/2016 - 16:21 - Signaler un abus Je suis d'accord avec Geoliô.

    Je suis d'accord avec Geoliô. Ce qui se passe est totalement inadmissible. Là gouvernement SAIT que les francais ne veulent pas que ces gens s'installent alors il pond une circulaire pour dire que l'installation se fera SANS concertation. C'est une honte. Ce midi sur RMC le représentant de la Cimade a été très clair en expliquant qu'il était normal que les déboutés du droit d'asile ne soient pas expulsés !!! Donc nos lois ne servent à rien. Que feront ces jeunes hommes desoeuvrés dans nos villages. Vous pensez qu'ils regarderont sagement la télé toute la journée. La solution des incompétents et malfaisants qui gouvernent ce pays est d'étendre partout la chienlit qui régnait à Calais, les trafics, la saleté, les règlements de compte, les viois, les agressions, les cambriolages. ON A LE DROIT DE NE PAS ETRE ´ACCORD ET DE LE DIRE Messieurs les ministres allez vous installer à Calais avec votre famille pendant un mois et ensuite on reparlera de charité, d'accueil et de solidarité. La charité sur le dos des autres c'est trop facile.

  • Par Jean-Benoist - 14/09/2016 - 18:12 - Signaler un abus expulsion des migrants vers leur

    Pays, la grande bretagne, ou les pays musulmans. . stop a l'invasion qui menace notre cultre et civilisation.. les contribuables paient leur dernier tiers et cet argent, sera distribué aux associations qui attirent les migrants au lieu daider les travailleurs pauvres francais.. que les francais se lèvent pour protester

  • Par Deudeuche - 14/09/2016 - 22:16 - Signaler un abus @jasmin84

    La Cimade est devenue depuis 30 ans un avatar gauchiste représentatif du protestantisme LIBÉRAL, ce machin arc en ciel et islamophile (au nom de la fraternité, bien sûr. )

  • Par edac44 - 15/09/2016 - 11:07 - Signaler un abus 100% des français contre l'immigration musulmane, c'est demain !

    La religion musulmane, c'est une gangrène mortelle pour nos valeurs démocratiques. Encore quelques attentats bien ciblés, style carnage dans nos maternelles ou hécatombe dans les transports en commun et l'on verra s'amorcer une haine incontrôlable qui aboutira fatalement à la guerre civile que plus rien ne pourra contenir. La valise ou le cercueil, comme en Algérie en 56, il faudra choisir !...

  • Par Anouman - 15/09/2016 - 21:19 - Signaler un abus 65% contre les réfugiés

    Mais alors pourquoi votent-ils toujours pour des gens qui y sont favorables? Il aurait aussi fallu leur poser la question. Par ailleurs les soit-disant réfugiés sont loin d'être tous des réfugiés...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€