Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Big Data : pourquoi c'est un gadget pour la plupart des entreprises

C'est la nouvelle idée à la mode : les (grandes) entreprises qui sauront se mettre à l'heure du Big Data découvriront énormément de choses et pourront être beaucoup plus rentables.

Le Nettoyeur

Publié le

Arnaud Montebourg a créé une “équipe de France de la Nouvelle France industrielle” : 19 patrons qui devront mettre en œuvre 34 “plans” de “reconquête industrielle.”

On pourrait dire toutes les choses évidentes : que ce genre de colbertisme à l'arrache n'a jamais marché et ne marchera jamais ; qu'il ne s'agit pas juste d'un gâchis d'argent mais d'un détournement de fonds publics au profit d'intérêts privés (pourquoi ces patrons se sont-ils prêtés au jeu ?) ; on pourrait se moquer de la pomposité du champ lexical et de la bancalité de la rhétorique (“équipe de France de la Nouvelle France”).

Mais ça serait hurler dans un ouragan. Plus intéressant : quels sont les secteurs que la pensée unique actuelle (qui est la source des décisions de ce gouvernement, comme du précédent) voit comme prometteurs ?

Par exemple, un des chantiers principaux est le “Big Data”.

De quoi s'agit-il ?

L'idée du “Big Data” part du fait que l'activité économique, notamment des entreprises, génère énormément de données (Jean Dupont a acheté telle lame de rasoir pour tel prix dans tel de nos magasins tel jour telle heure) et que pour la première fois nous commençons à avoir les ressources informatiques pour stocker et (peut être) analyser ces données.

L'idée du “Big Data” est donc que les (grandes) entreprises qui sauront se mettre à l'heure du Big Data découvriront énormément de choses et donc pourront être beaucoup plus rentables. (Ceux qui viennent acheter des lames de rasoir entre 4 heures et 6 heures en semaine achèteraient bien aussi du savon.)

Le “Big Data” est donc devenu une grande mode dans les mondes de l'entreprise et de la technologie et tout le monde essaye de faire du “Big Data.”

Une des devises est : “La donnée est le pétrole du 21ème siècle.”

Il n'y a rien de faux dans tout cela. C'est vrai que nous générons plus de données que jamais. C'est vrai que pour la première fois nous avons les capacités informatiques pour les stocker et les analyser. Et c'est vrai que ce fait ouvre de nouvelles opportunités que nous n'imaginions pas avant.

Mais on constate néanmoins autre chose : la plupart des entreprises qui croient qu'elles ont des problèmes de “Big Data” n'en ont pas.

Lorsqu'on parle de “Big Data” on parle de plusieurs téraoctets de données. Google, qui indexe tout l'internet, a des problèmes de Big Data. Facebook, qui stocke les photos d'un milliard de personnes, a des problèmes de Big Data. Les grandes banques, qui brassent des millions (milliards?) de transactions par jour, ont des problèmes de Big Data.

La plupart des entreprises croient qu'elles ont des problèmes de Big Data mais ce ne sont pas des problèmes de Big Data.

Il faudrait inventer une nouvelle expression, qu'on pourrait appeler “Medium Data” : ces problèmes d'analyse de données qui sont trop grosses pour Excel mais pas assez grosses pour être vraiment du Big Data.

Le Big Data est une vraie opportunité. Peut être que le Medium Data l'est encore plus.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lsga - 11/10/2013 - 16:16 - Signaler un abus Parceque ce sont des cancres

    et qu'ils refusent de payer plus de 100K€ un analyste compétent capable de faire de la BI.   enfin... on parle des dirigeants Français, ces bureaucrates avocats, commerciaux, financiers..   Les américains et les allemands, qui ont plutôt des ingénieurs à leur tête, eux savent ce qui rapporte des pépètes.

  • Par jean fume - 11/10/2013 - 19:16 - Signaler un abus “La donnée est le pétrole du 21ème siècle.” ?

    Erreur !!!! “La connerie est le pétrole du 21ème siècle.” Celle qui consiste à croire que les clients sont des gogos que l'on peut manipuler en disposant de données sur leur compte.

  • Par Michel. - 12/10/2013 - 11:33 - Signaler un abus Big data is

    Trash in = Trash out

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€