Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Qu’est-ce qu’un corps désirable ?

Jen Davis a été obèse. Pendant "Onze ans", titre de son livre, elle s'est photographiée dans l'intimité, seule ou avec de faux amants — des amants que son corps lui interdisait d'avoir. Troublantes mais jamais provocantes, ses photos, leur douceur et leur beauté, interrogent le regard, l'essence et surtout la matière du désir...

Un livre, un débat

Publié le
Qu’est-ce qu’un corps désirable ?

Qu’est-ce qu’un corps désirable ?

 

Barbara Lambert : Quand on regarde vos photos, on se sent ému, touché, mais en même temps un peu voyeur... Est-ce que ce sont les sensations que vous aviez envie de provoquer ?

 

Jen Davis : Ce n'était pas le but que je recherchais. Mon projet était de créer un deuxième moi, pour pouvoir me regarder d'une manière différente. Ce que je voulais, c'était trouver ma place dans le monde. J'avais 23 ans quand j'ai fait ces photos, et je ne savais vraiment pas qui j'étais. J'avais envie de m'ouvrir au monde et d'explorer mon intimité, aussi. De là vient le fait que les gens qui regardent mes photos se sentent un peu voyeurs. Ils peuvent avoir le sentiment de regarder quelque chose qu'ils ne devraient pas regarder.

En m'exposant ainsi, il est vrai que je les fais entrer dans mon espace à moi. Je voulais qu'ils me voient, qu'ils sachent comment je vivais... Comme je ne pouvais pas le faire avec des mots, je les fais avec des photos.

 

 

 

Photos de Jen Davis

 

Dans votre livre, vous dites que c'est parce que les gens ne vous regardaient pas que vous avez fait ces photos...

 

Ils ne me regardaient pas en effet : ils me jugeaient, moi et mon corps. Ils ne me voyaient pas comme une femme, comme quelqu'un qu'on peut séduire, aimer. Je voulais ce regard sur moi, je voulais sentir du désir. La photographie permet de créer, de susciter le désir.

 

C'est "le livre du désir inassouvi", dites-vous...

 

Faire ce livre, c'était pour moi le moyen d'obtenir des réponses à des questions que je me posais. Je voulais savoir ce qu'est le désir

 

 Vous vous êtes servi de votre appareil photo comme d'un amant ?

 

Absolument. Mon appareil photo, c'était les yeux de l'amant que je rêvais d'avoir.

 

Mais, du coup, vous êtes à la fois l'aimée et l'amant...

 

Je suppose en effet que j'essayais de m'aimer par le biais de l'appareil photo. 

 

Vous n'avez pas souhaité être photographiée par quelqu'un d'autre ? Vous pensiez être la seule capable de vous regarder comme vous aviez envie de l'être ?

 

J'étais trop gênée, trop embarrassée à l'idée de me montrer à quelqu'un d'autre. Jamais je n'aurais pu m'exposer aussi intimement s'il y avait eu quelqu'un d'autre derrière l'objectif.

 

 Vous avez demandé à des hommes de poser avec vous...

 

Je voulais savoir ce que ça faisait d'être touchée. Mais mon intention n'était pas de faire des photos provocantes. A une ou deux exceptions près, mes photos sont plutôt passives. Je ne regarde l'objectif qu'une seule fois, et cela est en fait arrivé complètement par hasard : j'avais complètement oublié que l'appareil photo était là. Ces clichés ne se veulent pas "érotiques", ce sont des projections de mon désir, de mes fantasmes, de ces relations que je rêvais d'avoir et que je n'avais pas.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 09/12/2014 - 15:37 - Signaler un abus Chirurgie

    C'est un soulagement que de lire que cette dame s'est résolue à la seule solution efficace : la chirurgie (anneau gastrique ou by-pass?) Il va lui falloir maintenant repasser par la chirurgie, pour se faire retirer la ''peau qui pend''... A partir d'un certain niveau, c'est remboursé par la Sécu !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jen Davis

Jen Davis, née en 1978 aux Etats-Unis, a entamé la série "Eleven Years" en 2001, à l'âge de 23 ans. Diplômée du Columbia College Chicago et de l'école d'art de la Yale University, elle vit aujourd'hui à Brooklyn. Son livre, "Eleven Years", vient de paraître aux éditions Textuel.

Voir la bio en entier

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€