Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 20 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

« Pour en finir avec le rien à-voirisme » et les lieux communs de la médiatisation du terrorisme

Après le dernier attentat attribué à un Algérien qui s’en est pris à une brigade de du dispositif Sentinelle à Levallois-Perret, Hamou Benlatrèche, la presse nationale et internationale qui fait du terrorisme ses meilleurs choux gras, inonde une fois de plus en non-stop le public des lieux communs du politiquement et de l’islamiquement corrects.

On s'en fiche

Publié le
« Pour en finir avec le rien à-voirisme » et les lieux communs de la médiatisation du terrorisme

Tout  d’abord, on nous répète une fois de plus que les attentats islamistes n’auraient « rien à voir avec l’islam », « rien à voir avec l’immigration et les étrangers », « rien à voir avec les mosquées », puisque les terroristes sont des « ignorants », des « malades mentaux », des « voyous » ou des « mauvais musulmans », et enfin des « loups solitaires », impossible à identifier.

En réalité, même si les profils sont tous différents, comme nombre d’autres jihadistes « désœuvrés » avant eux, Hamou alias Bachir Benlatrèche était connu des services de police : certes, pas fiché S, mais fiché pour infraction à la législation sur les étrangers et faisant donc l’objet d’un ordre d’expulsion.

Pourquoi n’a-t-il pas été expulsé ? Parce que notre soi-disant Etat de droit n’est capable d’expulser que 10 % des illégaux pourtant jugés et normalement expulsés manu militari.

Comme souvent avant lui nombre de terroristes qualifiés de « désœuvrés » ou de « psychiquement faibles » ( à l’instar d’ailleurs du bourreau de la pauvre Sarah Lucie Halimi, vielle femme juive sauvagement assassinée en avril dernier en banlieue parisienne par un jeune black-musulman animé par un antisémitisme islamique pro-Da’ech aux cris d’Allah Akbar), les médias et les autorités ont tout fait pour étouffer les motivations idéologico-religieuses du tueur, d’où les premières informations sur l’état mental de Hamou Benlatrèche Bachir, que certains veulent déjà juger « irresponsable ».

Conformément à la doxa politiquement correcte, il convient de faire croire le plus possible que les terroristes qui frappent régulièrement nos sociétés sont des asociaux, des « fous », des « voyous », des « nihilistes » animés par un ressentiment existentiel ou encore des fanatiques « superficiellement musulmans » et ignorants du « vrai islam » qui se vengeraient contre « l’islamophobie » de l’Occident post-colonial. D’autres analystes un peu moins aveugles osent reconnaître qu’il s’agit de terroristes islamistes, mais ils commettent eux aussi l’erreur de croire que ces jihadistes nous haïssent à cause d’une « humiliation » ou des guerres en Irak, au Mali, en Afghanistan ou en Syrie, etc, alors qu’en réalité, les terroristes-jihadistes qui prêtent tous plus ou moins allégeance à Da’ech ou Al-Qaïda ne sont pas en majorité au départ des personnes haineuses (Mohamed Merah est à cet égard une exception, avec Zarqaoui au niveau d’Al-Qaïda), au contraire, et à commencer par Ben Laden au plus haut jusqu’à maints terroristes du 11 septembre ou de Manchester, Nice ou Bruxelles que leurs voisins jugeaient « sympas » et parfois « timides ».

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par adroitetoutemaintenant - 11/08/2017 - 10:30 - Signaler un abus Islam = ennemi de l’humanité

    Gauche = son complice. Gauche = communistes, socialistes, radicaux, écolos, LGBTQistes, féministes, antifa, élitistes et autres zadistes !

  • Par clint - 11/08/2017 - 10:55 - Signaler un abus "Qui l'aurait cru ! Tellement calme !" etc : argument dangereux!

    On entend toujours de la part des proches ces commentaires ! Soit, mais ça ne voudrait il pas dire que chez tout musulman un extrémiste sommeille ? Donc changez d'argumentaires !

  • Par MIMINE 95 - 11/08/2017 - 12:14 - Signaler un abus http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-8-al-anfal-

    ( le butin ) : [Verset 9. (Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu’Il vous exauça aussitôt: «Je vais vous aider d’un millier d’Anges déferlant les uns à la suite des autres.» V10. Allah ne fit ..... V11. Et ...... V12. Et ton Seigneur révéla aux Anges: «Je suis avec vous: affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous .... V13. Ce, parce qu’ils ont désobéi à Allah et à Son messager.» Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager... Allah est certainement dur en punition! V14. Voilà (votre sort); goûtez-le donc! Et aux mécréants le châtiment du Feu (sera réservé).V15. ..V16. Quiconque, ce jour-là, leur tourne le dos, - à moins que ce soit par tactique de combat, ou pour rallier un autre groupe, - celui-là encourt la colère d’Allah et son refuge sera l’Enfer. Et quelle mauvaise destination! V17. Ce n’est pas vous qui les avez tués: mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre)(6)..., ce n’est pas toi qui lançais: mais ...] (6) voir explication sur le site islam.fr (fin de page)

  • Par MIMINE 95 - 11/08/2017 - 12:24 - Signaler un abus A CLINT

    Je pense surtout que bien des musulmans vivants en France et nés avant les années 70, sont ignorants des textes qui régissent leur religion et qu'ils préfèrent le rester. Quand aux mécréants musulophiles, ils sont d'abord et avant tout, adeptes de la méthode couët, et la méthode couët ça arrange ... bien du monde ! Le Français ne veut pas savoir, il veut rêver .

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 11/08/2017 - 12:25 - Signaler un abus Pourquoi un politique ou un

    Pourquoi un politique ou un média de gôche se suiciderait-il en se privant de 20% de l'électorat, quand on sait en plus que le nombre de ces électeurs augmente 6 fois plus vite que les autres.......C'est ce qu'on appelle une vision d'avenir... Mélanchouille est le premier à l'avoir affiché aussi clairement en allant se faire élire à Marseille.

  • Par vangog - 11/08/2017 - 15:22 - Signaler un abus Politiciens LRPSmarcheursecolococos responsables...

    ET coupables d'avoir empêché l'expulsion de ce Bachir Benlatrèche vers son vrai pays, l'Algerie! Comme le vampire Fabius, ils auront le sang des victimes sur leur conscience rougie...

  • Par moneo - 11/08/2017 - 16:10 - Signaler un abus je vais essayer de faire plus court

    1/i existe un terreau favorable...confessionnel, ne voulant surtout pas s'intégrer ,notre mode de vie étant un repoussoir désormais c'est le mode majeur de fonctionnement des français de papier ( pour faire court) 2/ il existe une état d'esprit Pétainiste tenu par la Gauche qui gangrène la majeure partie de la Droite. on revit les années 30. 3/ on a donc déjà perdu sur le plan extérieur la défense des frontières est devenue impossible , sur le plan intérieur on applique toujours le dispositions de la légitime défense...( ce qui fait bien rigoler nos ennemis) 4/ nos médias continuent de chanter à la population les méfaits de la colonisation et de ta décolonisation ;cette dénonciation à charge met de l'huile sur le feu dans le banlieues 5/ il n' y'a pas à ce jour d'alternative politique corrigeant ces manipulations , permettant le développement économique dans un monde multilatéral bref on ne peut appeler un chat un chat ..que de circonlocutions pour y arriver , la dhimmitude est déjà en place

  • Par JG - 12/08/2017 - 04:14 - Signaler un abus Bravo Mr Del Valle

    Mais les Français ont élu Macron....je crains que vous soyez la voix du prophète qui crie dans le désert.... Quand un peuple ne pense plus qu'à consommer ("panem et circenses"), il réclame du "pain et des jeux" et élit les hommes politiques les plus à même de lui fournir ce qu'il réclame, quitte à ce que ces mêmes hommes politiques trichent et utilisent la pire démagogie pour arriver au pouvoir(suivez mon regard)....tout cela sent la fin de civilisation...Les grandes villes et les banlieues seront dans 10 ou 15 ans des foyers d'émeutes permanente voire pire, lisez Soumission de Houellebecq, c'est peu ou prou ce qui nous attend...Il ne reste donc que 3 solutions : la soumission, la fuite (pour ceux qui le peuvent) et le combat.....Je me prépare aux deux dernières car me soumettre à la Charia...plutôt mourir...et combattre tout seul (ou presque) avec un peuple qui vote Macron...ça va pas être facile

  • Par pierre de robion - 12/08/2017 - 22:20 - Signaler un abus Précision SVP?

    Excellent article qui appelle un chat un chat. Dommage qu'il y ait quelques fautes ou tournures qui risque de faire faire un contre sens sur le fond! Ainsi que signifie les 3 dernières lignes de ce paragraphe: " Les cas anglais et d’Europe du Nord ont montré que ce qu’il faut développer, parallèlement au rétablissement d’une puissante police de proximité et de renseignements généraux, ce sont des brigades mobiles policières et privées armées dans le plus possible de lieux, à l’inverse des polices norvégiennes et des polices municipales de nombreuses ville d’Europe qui n’ont pas le droit de porter d’armes..".

  • Par pierre de robion - 12/08/2017 - 22:23 - Signaler un abus Excuses

    Bien sûr il faut lire: Dommage qu'il y ait quelques fautes ou tournures qui risquent de faire faire un contre sens sur le fond! Ainsi que signifient les 3 dernières lignes de ce paragraphe: Mais vous aurez sans doute rectifié de vous-mêmes!

  • Par julepa - 13/08/2017 - 09:21 - Signaler un abus "ils aient l'Occident"

    Ahurissant. Cet article écrit "aient" pour "haïssent". Toujours aller un peu plus loin dans l'horreur linguistique, on dirait.

  • Par assougoudrel - 13/08/2017 - 10:20 - Signaler un abus Rome a eu des dégénérés qui,

    à cause d'eux, ont contribué à la fin de l'Empire, à présent, nous avons les nôtres, de Giscard à maintenant chez nous et Merkel-Junker en plus élargie. Ces derniers fustigent les pays qui refusent leurs idées, comme la Bulgarie. Nous sommes à l'aube, moment propice où les sentinelles relâchent leur attention; l'ennemi choisit toujours cet instant pour attaquer et ça réussi.

  • Par Anouman - 14/08/2017 - 21:42 - Signaler un abus Lieux communs

    Ce qui est bien avec A. Del Valle c'est que non seulement il a un propos structuré et raisonnable mais qu'exceptionnellement, quand on le lit, on se dit qu'on n'est pas complètement à côté de la plaque. Par contre il y a un réel problème de relecture.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alexandre Del Valle

Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France SoirIl Liberal, etc.), il intervient à l'Ipag,  pour le groupe Sup de Co La Rochelle, et des institutions patronales et européennes, et est chercheur associé au Cpfa (Center of Foreign and Political Affairs). Il a publié plusieurs essais en France et en Italie sur la faiblesse des démocraties, les guerres balkaniques, l'islamisme, la Turquie, la persécution des chrétiens, la Syrie et le terrorisme.

Il est notamment l'auteur des livres Comprendre le chaos syrien (avec Randa Kassis, L'Artilleur, 2016), Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ? : La nouvelle christianophobie (éditions Maxima), Le dilemme turc : Ou les vrais enjeux de la candidature d'Ankara (éditions des Syrtes) et Le complexe occidental, petit traité de déculpabilisation (éditions du Toucan). Son dernier ouvrage paraîtra le 26 octobre 2016 : Les vrais ennemis de l'Occident : du rejet de la Russie à l'islamisation de nos sociétés ouvertes (Editions du Toucan). 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€