Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Travail conjugal à la Fillon ou revenu universel façon Hamon : la France innove !

La polémique sur les travaux de Pénélope, qui ne furent pas ceux d’Hercule à croire le Canard Enchaîné, nous rappelle la détestable habitude des politiciens français d’arrondir leurs fins de mois familiales en employant leurs proches.

Chroniques du pot aux roses

Publié le
Travail conjugal à la Fillon ou revenu universel façon Hamon : la France innove !

1 – Dépôt de bilan

Mai 2012 : 4 888 260 chômeurs toutes catégories.

Décembre 2016 : 6 319 840 chômeurs toutes catégories.

Bilan de l’inversion de la courbe : presque 30 % de chômeurs en plus selon Pôle emploi.

Tout le reste est littérature.

2 - Petites affaires de famille

La polémique sur les travaux de Pénélope, qui ne furent pas ceux d’Hercule à croire le Canard Enchaîné, nous rappelle la détestable habitude des politiciens français d’arrondir leurs fins de mois familiales en employant leurs proches.

Dans le cas précis de Fillon, les déclarations de son épouse sur le fait qu’elle ne participait pas aux activités politiques de son mari et plus encore un emploi à la Revue des deux mondes que son directeur même ignorait auront du mal à passer !

Fillon n’a plus qu’à compter sur la fidélité de son électorat et l’accoutumance perverse des Français au côté obscur de leur vie politique. N’avouez jamais, ne démissionnez jamais, enseignait jadis Mitterrand à ses pairs …

Après tout, qui s’est soucié de demander à Anne Hidalgo ce qu’elle faisait vraiment pendant les dix années où elle était censée œuvrer à l’Inspection du travail et où elle cumulait parallèlement les lourdes charges de premier adjoint au maire de Paris et de conseiller régional, sans compter ses fonctions au PS ? Personne, sauf votre serviteur sur Atlantico et Delanopolis.

Lien : http://www.delanopolis.fr/Qu-a-donc-fait-Anne-Hidalgo-dans-l-administrat...

On attend toujours les enquêtes du Canard enchaîné à ce sujet …

3 – Le hamonisme, stade terminal du socialisme

Osons immodestement corriger le grand, l’immense Spinoza. Contrairement à ce que disait le sage d’Amsterdam, l’essence de toute chose n’est pas son « conatus », son effort pour persévérer dans son être. Quand il s’agit de socialisme, elle est de s’anéantir dans l’absurde.

Voilà donc Benoît Hamon en passe de remporter les primaires de la belle mésalliance populaire. Son projet ? Ecraser les actifs pour financer l’assistanat généralisé, taxer les robots – du moins ceux qui ne peuvent prendre leurs roues et boulons à leurs cous -, accueillir généreusement les migrants pour les faire bénéficier de tous ces bienfaits et parfumer l’air ambiant d’une âcre odeur de cannabis. Le paradis de la gauche ne saurait être qu’artificiel. Que les cadres de Solférino planquent leur moquette : elle sera bientôt fumée par leur nouveau chef.

Dans les bars à chicha où se réuniront alors les sections du parti, les femmes seront-elles tolérées ? N’oublions pas qu’Hamon mettait leur absence de certains établissements de Seine-Saint-Denis sur le compte de traditions pour lesquelles il avait de la mansuétude. « Le problème c'est que quand vous faites en France plus souvent l'expérience de l'inégalité que de l'égalité, de la contrainte que de la fraternité, vous vous dites à un moment, même quand vous avez eu un parcours remarquable qui a respecté toutes les lois, vous vous dites : vivre ensemble en France, ça ne marche pas, donc je choisis l'entre soi … Arrêtons de créer des guerres tout le temps. Oui, il y a des problèmes, mais ce n'est pas en jetant l'opprobre systématiquement qu'on arrivera à les résoudre ».

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 25/01/2017 - 13:43 - Signaler un abus Erreur (petite), Federbush! 6 575 000 chômeurs...

    pour la France entière! car il faut comptabiliser les DOM-TOMs dans cette courbe du chômage ré-enchantée à la mode socialiste (Et bonjour à nos amis-chômeurs ou RSAstes des Provinces Réunionnaises, neo-Calédoniennes, Guyannaises, Guadeloupéennes, Martiniquaises etc...!). Cette légère erreur rectifiée, tout le reste est exact, notamment la peinture acerbe de Hamon-Robespierre, certain de provoquer, lui aussi, une inversion de la courbe des migrations, dans le sens d'un exode massif des Francais-de-souche vers des pays non-socialisants mais néanmoins amis. Mais tel est ce qui est désiré sincèrement par Hamon-Robespierre (avant j'écrivais Hamon-tête de con, mais c'est nul!): la ré-education au socialisme universel ou l'exode!

  • Par thymthym711 - 25/01/2017 - 13:48 - Signaler un abus Charybde et Scylla

    Grâce à M. Hamon - avec le revenu universel et une plus large ouverture des frontières - la France sera très vite le pays le plus peuplé d'Europe (après la Russie). Avec Monsieur Hamon nous voyons la gauche en plein jour alors qu'avec M. Valls nous la voyons derrière un filtre. Dans la somme des devoirs parentaux il y a celui qui consiste à épargner aux enfants les duretés de la vie car ils sont des enfants et ne sont pas encore assez robustes pour les affronter. La gauche prend le peuple français tout entier pour un enfant en faisant comme si la réalité des difficultés de l'existence était nulle et non avenue. Dans une univers concret, matériel, la vérité des lois naturelles finit toujours par s'imposer. Le principe de réalité n'est pas l'invention que l'on devrait aux pessimistes. Si j'étais un enfant je boirais les paroles de M. Hamon comme du petit lait et me méfierais de celles de M. Valls, car étant un enfant je ne serais pas bon en calcul.

  • Par ISABLEUE - 25/01/2017 - 13:54 - Signaler un abus Excellent....

    tout à fait cela, hélas, l'homus politicus version 2016... Viendra mai 2017, ouf.....

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 25/01/2017 - 14:03 - Signaler un abus Incomparable.....

    D'un côté on a un député qui rémunère sa femme comme souvent les artisans le font. Mais c'est avec son argent, et il ne lèse personne... De l'autre un gars qui veut payer les feignasses avec l'argent de ceux qui bossent....et là il y a vol manifeste des travailleurs...

  • Par Beredan - 25/01/2017 - 14:10 - Signaler un abus Pourquoi accabler Fifi ?

    Après tout , Pénélope n'occupait qu'un CDD...

  • Par vangog - 25/01/2017 - 14:14 - Signaler un abus @Paulquimousse grosse différence entre l'artisan

    et le politicien professionnel de naissance Francois Fillon-Ulysse...la femme de l'artisan bosse à la comptabilité et au Secretariat, elle! Pénélope n'a travaillé qu'à sa tapisserie en son château-gentilhommière de la Sarthe....Et l'artisan ne rémunère sa femme, qu'après avoir payé force taxes et impôts sur cet argent gagné à la sueur de son front (national...). Quant à l'argent qui servit à rémunérer l'emploi fictif de Pénélope la brodeuse, il provient du peuple, et c'est l'argent de nos impôts...nuance!

  • Par Camtom - 25/01/2017 - 16:20 - Signaler un abus c'est ainsi quand on

    c'est ainsi quand on instrumentalise à outrance la morale pour virer celui qui n'a pas le charme discret de la bourgeoisie... c'est balot, lui dont le nom n'avait jamais été cité dans une "affaire", bah ça y est l'enquête preliminaire est ouverte! Il faut avoir le cuir tané et l'armature souple pour prétendre à la plus haute fonction et lui n'a ni l'un ni l'autre...

  • Par cloette - 25/01/2017 - 16:33 - Signaler un abus Irresponsable

    Hamon qui ouvre grandes les portes de l'immigration, avec le chômage et tous les autres problèmes dûs à cet afflux . Et cerise sur le gâteau , un revenu universel donc pour tous . Et il croit dur comme fer qu'il va être élu président ? Ne parlons pas de son charisme, ce serait méchant ! Et bien entendu il chante la gloire de Bruxelles et ses 2000 lobbies , son conseil d'apparatchiks qui font les lois , et la prédominance de l'Allemagne merkelienne .

  • Par Bertrand DARGNIES - 25/01/2017 - 17:27 - Signaler un abus LA RESERVE PARLEMENTAIRE doit impérativement être supprimée !

    La solution pour les parlementaires : Un SALAIRE éventuellement revalorisé point final . Le parlementaire par ailleurs propose les noms de 3 assistants n'ayant pas de liens familiaux . C'est l'assemblée ou le sénat qui leur verse leur salaire avec l'accord du parlementaire . Suppression de la RESERVE PARLEMENTAIRE qui est à l'origine de très nombreuc abus et sert beaucoup à faire du CLIENTELISME avec les ASSOCIATIONS . Chaque candidat à LA RESIDENTIELLE devra pour être crédible le préciser sa position dans son PROGRAMME PRESIDENTIEL si il ne veut pas perdre une bonne partie de son électorat ...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 25/01/2017 - 18:07 - Signaler un abus @vangog

    Le budget prend en compte la rémunération des attachés parlementaires pour aider le député dans son travail. Il faut bien que quelqu'un fasse le job..Le député capable de rémunérer sa femme sans qu'elle l'aide est un peu con car soit il se tape tout le boulot tout seul, soit il paye sur ses revenus perso quelqu'un pour le faire . En outre la majorité des parlementaires emploient leur femme , leur fille, ou plus fréquemment leur maÎtresses.....et tout lmonde le sait.... dans tous les cas jamais le fisc ne nous remboursera....alors ou la loi l'interdit, ou alors on l'accepte

  • Par kelenborn - 25/01/2017 - 18:14 - Signaler un abus question

    Juste une incidente La revue des Deux Mondes aurait employé Penelope pendant 18 mois à 5 000 euros par mois soit 60 000 par an. La revue, selon Wikipedia a un tirage de 8000 exemplaires dont 5000 abonnements, l'abonnement annuel étant à 59 euros (voir site) ,ce qui fait donc une recette de 300 000 euros à laquelle il faut ajouter ce qui est vendu en kiosque mais, en étant optimiste, on doit atteindre péniblement un CA de 500Keuros. Il y a un directeur lequel déclare à l'époque n'avoir jamais vu Penelope!!Il doit y avoir quelques personnels et il faut payer les intrants divers et variés. Question: comment cette grande entreprise peut elle affecter 20% de son CA à la rémunération d'une collaboratrice que l'on n'a guère vue? A moins que Mr Laidret de Lacharrière, propriétaire et ami du candidat qui lave blanc ne puisse nous en dire plus! Je précise que je n'ai jamais lu la revue, qu'elle est classée à droite, accueille Zemmour et notre comte Frankencroute ( ce qui est bien) mais aussi FOG , ce qui est moins bien Une idée? J'ai posé la question aussi aux Causeurs

  • Par kelenborn - 25/01/2017 - 18:21 - Signaler un abus ar Paulquiroulenamassepasmousse -

    Ah pas étonnant que vous soyez sur la paille (je rigole) Y a une autre solution qui est que...le député ne fout rien.... Bon admettons que ce soit peu probable... car il ne suffit pas de faire tous les comices agricoles! Mais quand on est en même temps maire, on doit facilement trouver des agents communaux, un chargé de mission pour faire le boulot! C'est pour cela qu'à la mairie de Sablé il était nécessaire de travailler 39 heures payées 35! falait faire le boulot que n'avait pas fait Penelope! Vous comprenez maintenant?

  • Par edac44 - 25/01/2017 - 19:04 - Signaler un abus Revenu universel c'est possible mais pas pour tout le monde !...

    Les dépenses de protection sociale en France représentent 33,8% du PIB, soit 715 milliards d'euros en 2013 (source La Tribune 27/05/2015). Voyons le revenu de base pour tous (750€/personne/mois) calculé de manière absurde : 65 millions x 750 x 12 = 585 milliards d’euros pour un revenu universel de 750 € par personne et par mois. Ici, même un nouveau né y a droit tout autant qu'un contribuable imposé dans dans les hautes tranches de revenu, ce qui complétement débile !... En considérant qu'il y a à l'heure actuelle quelques 9 millions de personnes au chômage, indemnisées ou pas, au RSA, ou en situation précaire, voir sans ressources et complètement dans la merde, cela couterait toujours au contribuable, bien sûr, puisque c'est le seul qui paie pour les autres, 9 millions x 750 x 12 = 81 milliards d’euros, soit le montant de la fraude fiscale annuel. Pour en savoir plus et éviter de dire en permanence des conneries, voir ici =======================================================================> http://bit.ly/2jxJF4p =======================================================================> Autre solution : on supprime toute protection sociale, chacun se démerde (à la méthode TRUMP)

  • Par cloette - 25/01/2017 - 19:16 - Signaler un abus Grillés

    Donc je résume : Fillon grillé si l'affaire est avérée . Hamon à 8% , un gros missile ne va pas tarder â frapper Macron qui de toute façon est surévalué. Marine Le Pen n'est pas épargnée. Que reste t il ? Mélenchon !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 25/01/2017 - 22:33 - Signaler un abus @kelenboum

    Je comprends surtout que vous connaissez très mal les fonctionnaires municipaux, à 90% mèlanchoniste à qui jamais un maire de droite n'oserait demander une telle chose à moins de vouloir quitter la politique dans les 6 mois ...ou plus vite.

  • Par Deudeuche - 25/01/2017 - 22:54 - Signaler un abus Si Fillon ne prouve pas très rapidement

    Le bien fondé du travail de son épouse, MLP bénéficiera du report de voix LR ainsi que Macron (les Juppéistes). Au 2eme tour le Trump français sera une femme blonde et la Hillary française un homme brun.

  • Par edac44 - 26/01/2017 - 08:34 - Signaler un abus Fillon se voulait droit dans bottes, il finira droit dans les ..

    chiottes. Pour Fillon c'est déjà foutu !... droite/gauche, c'est toujours "un pour tous et tous pourris", ça fait des années qu'on vous le dit. Un parlementaire sur cinq fait vivre sa petite famille aux frais de la princesse, il parait que c'est légal et quand cela ne le sera plus, il suffira que deux députés s'entendent pour échanger leurs "assistés parlementaires. Petit rappel sémantique : si la dictature, c'est "ferme ta gueule", la démocratie, c'est "cause toujours,tu m'intéresses" !... Une sacrée différence, non ???

  • Par Benvoyons - 26/01/2017 - 10:36 - Signaler un abus En fait le fait est: Qu'il est impossible de se passer

    d'un attaché parlementaire pour un parlementaire Député,Sénateur et tout le monde le sait mais fait semblant de croire le Canard ! En effet si un député peut se passer de son attaché parlementaire il faut de suite interdire cette fonction et enlever le poste financier pour les 965 parlementaires Députés & Sénateurs. En effet cela veut dire que tous les députés & Sénateurs peuvent le faire et donc font semblant d'utiliser une personne juste pour leur gloire et faire croire. Donc: Si un député est capable de travailler seul il n'y a aucune raison pour que les 965 autres parlementaires ne puissent le faire. Ainsi 965 x9000€x12= 104 Millions d'€ en moins sur le budget de l’État

  • Par vangog - 26/01/2017 - 12:17 - Signaler un abus L'erreur est de ne pas avoir fait passer une loi...

    imposant aux attachés parlementaires d'être rémunérés directement par l'AN...Francois Fillon, en 36 ans de sacerdoce politique n'en a pas eu le courage...car il savait que Pénélope la Galloise ne pourrait plus tisser sa toile en sa gentilhommière sarthoise...peut-être même vendre la gentilhommière, imaginez la plaie!...

  • Par Aghir - 26/01/2017 - 16:25 - Signaler un abus Fillon

    n'innove rien du tout! Depuis que ce système existe, c'est une pratique courante que l'on fait semblant de découvrir.........

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€