Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 18 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Supplique au Parquet national financier pour qu’il ouvre une enquête préliminaire sur Emmanuel Macron

Les analystes ont beau faire chauffer leurs calculettes et s’arracher les cheveux, ils ne comprennent toujours pas comment Macron a pu gagner autant d’argent entre 2009 et 2014 et déclarer si peu d’actifs.

Chroniques du pot aux roses

Publié le - Mis à jour le 10 Mars 2017
Supplique au Parquet national financier pour qu’il ouvre une enquête préliminaire sur Emmanuel Macron

Le merveilleux Parquet national financier que l’affaire Cahuzac a donné à la France s’est illustré par une impressionnante célérité dans l’affaire Fillon. Je ne fais pas partie, et je l’ai souvent écrit, de ceux qui le lui reprochent. Il est bon, il est sain, qu’un individu prétendant devenir président de la République soit examiné sous toutes les coutures. Il vaut mieux découvrir sa face cachée avant qu’après l’élection. Il me paraît donc naturel que ledit Parquet se soit quasi immédiatement saisi des « faits » révélés par le Canard enchaîné et ait fort rapidement transmis le dossier au doyen des juges pour qu’il désigne des magistrats chargés d’instruire une information judiciaire.

Reste que cette méthode ne vaut que si elle est la même pour tous.
 
Les griefs articulés à l’endroit de François Fillon sont connus : détournement de fonds publics, trafic d’influence, recel d’abus de bien social et fraude à la déclaration de patrimoine à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique (HATVP).
Etrangement, la presse - y compris le Canard enchaîné - et d’autres médias se sont faits l’écho de comportements d’Emmanuel Macron qui pourraient tout autant justifier l’ouverture d’une enquête préliminaire. Mais rien à ce jour …
 
Détournement de fonds publics ? N’étant pas parlementaire mais collaborateur de cabinet ministériel puis ministre, l’argent utilisé par Emmanuel Macron dans ses fonctions rentre sans conteste dans la catégorie des fonds publics. Et il est bel et bien question d’un éventuel détournement.
Dans leur livre récemment paru « Dans l'enfer de Bercy : Enquête sur les secrets du ministère des Finances », les journalistes Frédéric Says et Marion L'Hour affirment en effet qu'en 2016 le ministre de l'économie aurait utilisé «à lui seul» 80% de la totalité de l'enveloppe des frais de représentation accordée à son ministère pour toute une année soit 120 000 euros du 1er janvier au 30 août.
Philippe Vigier, député UDI indique avoir alerté Jean-Louis Nadal, président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique : «Les députés sont passés à la moulinette et doivent expliquer comment ils dépensent chaque centime de leurs indemnités. Il n'y a pas de raison que Macron soit traité différemment ».  
 
En outre, selon le même ouvrage, Emmanuel Macron n'aurait pas été pleinement dévolu à sa fonction de ministre lors de son passage à Bercy. Il aurait reçu sur son temps professionnel, dans l'enceinte du ministère et sur ses crédits, des écrivains, journalistes, philosophes, politologues, notamment au cours de dîners, «parfois deux par soir» ! Et ce sans rapport direct avec ses activités ministérielles. 
 
120 000 euros pour préparer les bons esprits à sa candidature ? Est-ce vraiment moins grave que d’avoir affecté un collaborateur de cabinet à un travail d’assistant parlementaire pendant que Pénélope faisait autre chose ? C’est pourtant le seul grief solide qui puisse être reproché à Fillon en matière de détournement de fonds publics. 
 

En effet, le plus gros des accusations qui sont portées contre le candidat des Républicains, à savoir l’inanité du travail de son épouse, est peu démontrable car rien ne définit les tâches réelles d’un assistant parlementaire qui peut se contenter de murmurer de temps à autre à l’oreille de son député. Au surplus, il est douteux qu’il s’agisse de crédits publics stricto sensu, au contraire des fonds de Matignon ou de ceux de Bercy. Dans ces conditions, on ne conçoit pas que l’urgence qu’il y avait à enquêter contre Fillon ne soit pas semblable à celle qu’il y a à en faire de même avec Macron.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gerint - 08/03/2017 - 13:46 - Signaler un abus Il n'y a pas que la malhonnêteté foncière de Macron

    Il y a aussi sa malhonnêteté intellectuelle

  • Par MaryPoppins - 08/03/2017 - 13:51 - Signaler un abus Selon que vous serez Macron ou misérable....

    Vous ne serez pas traité de la même façon par les journalistes et les magistrats de France. Pour une fois, je partage pleinement votre analyse, Monsieur Federbusch! Puisse-t-elle faire frissonner quelques consciences républicaines dans la magistrature parisienne?.....

  • Par Jean-Benoist - 08/03/2017 - 14:21 - Signaler un abus Le Parquet s'est déclaré incompétent pour le

    Financement de la campagne de l'héritier mais il sest auto saisi de laffaire Fillon alors qu'il netait pas competent..Cherchez l'erreur. .. Ce silence assourdissant autour de ce messie, produit arc en ciel pour ses frais de bouche, ses sponsors, son patrimoine rend cet enarque poulain de machiavel, suspect..... A certains magistrats et medias subventionnés par nos impôts, cessez de nous prendre pour des abrutis!

  • Par Bobby Watson - 08/03/2017 - 14:21 - Signaler un abus Chiche !

    Cela fait des semaines que beaucoup s'interrogent, même les journalistes du Monde , sur la déclaration de patrimoine de Macron. Mme Houlette va peut-être nous montrer son impartialité...On peut toujours rêver.

  • Par Deepblue - 08/03/2017 - 15:08 - Signaler un abus Complotisme, oui, non, mais ...

    Il faut aussi préciser que Drahi contrôle L'Express, Libération, RMC, BFM TV et j'en passe, et faire le constat que ces médias ont été les plus virulents à l'encontre de Fillon. Par ailleurs, Bernard Mourad a été par Drahi à la tête de l'ensemble Media avant de rejoindre Macron dans un rôle de conseil : le plus surprenant, c'est qu'il ne figure pas dans l'organigramme et qu'il n'est pas indemnisé. Ceci étant dit, la vraie e=question est : pourquoi la Droite et le Centre n'exploitent-t-il pas ces éléments ?

  • Par PATRICK 62 - 08/03/2017 - 15:14 - Signaler un abus petits voyages

    380 000€ ( petite note de frais de représentation) dont 100 000 € de frais d'hôtel, ce devait être chez ibis? pas grave c'est l'état qui paye, il apprend vite le clone!

  • Par Deepblue - 08/03/2017 - 15:17 - Signaler un abus Justive "indépendante" , république bananière

    Les justifications invoquées par Hollande pour créer le CNPF après l'affaire Cahuzac ne doivent pas nous induire en erreur : son objectif ultime à l'époque, quand il préparait les conditions de sa réélection, a été de l'instrumentaliser et le mettre dans les "dents" Sarkozy ! Malheureusement, le contrôle lui en a échappé et a été repris par les soutiens de Macro, notamment son secrétaire général JP Jouyet, sponsor de Macron et ennemi intime de Fillon.

  • Par JLH - 08/03/2017 - 15:40 - Signaler un abus Pour M. Federbusch

    Je ne vous suis pas sur la nécessité de connaître un candidat sous toutes les coutures, et je conteste au surplus le calendrier. D'une part chacun a droit à ses zones d'ombre, nul n'est parfait et chacun a forcément quelque chose à se reprocher, fusse une lâcheté, un larcin, un coup de canif dans le contrat... Tous les faits de l'affaire Fillon ou des affaires Le Pen sont forcément connus depuis longtemps des "services" et donc au plus haut niveau de l'Etat. En conséquence pour M. Fillon l'attitude de "chien d'arrêt" du parquet national attendant sa proie au bon moment est totalement inacceptable, outre son incompétence en l'espèce et surtout le caractère exceptionnel de ce parquet quelque peu baroque et pour Mme Le Pen pourquoi attendre d’être 60 jours avant les élections pour mettre tout sur le tapis. Evidemment, ce n’est pas un déni de justice, mais un déni de démocratie car il y a un flagrant délit de manipulation des résultats électoraux. A Dieu ne plaise, je ne souhaite pas que tout cela se retourne contre ces manipulateurs, souvent gens honnêtes, mais Mme Le Pen et M. Fillon représentent 45 % de l’électorat…à suivre.

  • Par Jean-Benoist - 08/03/2017 - 15:42 - Signaler un abus Et le fameux attaché parlementaire qui

    Bosse dans la campagne de Macron, que devient il celui là? Et Hidalgo avec ses trois emplois?'quen est il exactement? Et Eve Plenel, la fille de celui qui se prend pour un justicier, celle qui travaille a la mairie de paris tout en residant a ........Berlin? Trop forte. .. Et le modem accusé par C Lepage davoir utilisé largent de leurope pour payer la secrétaire de bayrou? Normal tout cela? Ou fautil etouffer ces scandales?

  • Par 2bout - 08/03/2017 - 15:44 - Signaler un abus Suppliquer, c'est bien, mais ...

    ne vaudrait-il mieux pas que soit établie comme en Allemagne, dixit Jean-Yves Le Borgne, l'automaticité des poursuites ou quelque chose s'en rapprochant, plutôt que ce principe « d'opportunités », source de toutes les pressions imaginables ? Car de l'hypothèse la plus probable à la plus improbable, nous supposerons pour ce cas d'espèce particulier qu'un magistrat ait défalqué de ses revenus la cotisation à son syndicat et que sa nature potache ait rendu difficile la conservation la durée nécessaire du justificatif fiscal motivant la déduction, … serait-il possible de caractériser de façon définitive l’absence totale d'éventuelles pressions à subir par ce magistrat ?

  • Par 2bout - 08/03/2017 - 15:56 - Signaler un abus Tout cela a-t-il un sens ?

    Tout cela a-t-il un sens ? ... sur ce magistrat.

  • Par Beredan - 08/03/2017 - 17:34 - Signaler un abus Les chose à l'endroit

    Le Parquet , dont les membres ne sont pas considèrés par les institutions européennes comme des magistrats , mais comme des fonctionnaires, attend les instructions du Bouffi , lequel fait le mort. Le petit Macron , en regard duquel les griefs articulés contre Fillon ne sont que gamineries , peut dormir tranquille ...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 08/03/2017 - 19:19 - Signaler un abus Talis pater qualis filius !!

    Mi-molette est exactement dans le même cas. Après 40 ans de carrière hyper bien payée, et surtout sans aucun frais, il n'a même pas le patrimoine d'un fontionnaire de catégorie B. Il faut arrêter de choisir des dirigeants assez cons pour tout dépenser, sans être capables d'épargner.

  • Par Eolian - 08/03/2017 - 19:25 - Signaler un abus On nous dira...

    Mais c’est pas pareil. Un fait partie du kamdubien et l’autre du kamdumaaaaal. A vous de deviner qui est qui!

  • Par tapio - 08/03/2017 - 19:43 - Signaler un abus Il y a du pain sur la planche pour le PNF

    Vous l'avez voulu, il faut vous secouer le cul maintenant, les feignasses du PNF ! La Houlette, gentille Houlette, la Houlette je te plumerai ...

  • Par vangog - 08/03/2017 - 21:01 - Signaler un abus Autre supplique: le temps de paroles des journaleux

    soutiens d'Emmanuel Macron doivent être comptabilisés par le CSA dans son temps de parole général! Il y a quelques minutes, sur LCI, un journaleux répondant à Wallerand de Saint Just qu'il "caricature le programme de Macron", et lui réexpliquant tout le programme du minet-à-Cougars, dans les grandes lignes...comment peut-on avoir confiance dans ces journaleux et juges qui s'érigent en porte-parole d'une idéologie rétrograde, de partis politiques ou encore, d'un candidat à la Présidentielle?

  • Par lafronde - 09/03/2017 - 00:11 - Signaler un abus Si Macron passe, recours en annulation des élections

    Deux motifs. 1 le CSA laisse les chaines audiovisuelles faire une campagne de énigrement de Fillon, en donnant à sa procédure une place prépondérante par rapport à la campagne elle même. 2 le Ministère public s'est autosaisit par arbitraire et avec abus d'autorité, pénalisant un candidat en atteignant injustement sa réputation. pour ces deux motifs il y a déjà atteinte à la sincérité du scrutin.

  • Par D'AMATO - 09/03/2017 - 07:08 - Signaler un abus Alors le PARQUET vous êtes tout-en-bois???......

    ....ou bien vous reste-t-il de la matière grise fonctionnelle pour entendre et enfin écouter....: " La SUPPLIQUE DE JUSTICE RAPIDE ET IMPARTIALE POUR TOUS ?" Qui représente les intérêts du peuple NON CONSEILLEUR , MAIS PAYEUR TOUJOURS....?. CELUI QUI COUVRE UNE INJUSTICE.......!!!!!!!.

  • Par D'AMATO - 09/03/2017 - 07:11 - Signaler un abus OK...

    ...avec LAFRONDE ET VANGOG.

  • Par Frani - 09/03/2017 - 11:29 - Signaler un abus nini

    Il faut l'envoyer au Parquet Financier cette supplique

  • Par l'enclume - 09/03/2017 - 11:42 - Signaler un abus Au travail

    Chers toutes et tous, Si vous voulez que ce scandale éclate au grand jour, copiez les références de ce site et, comme le suggère Frani, l'envoyer en très grand nombres au Parquet Financier. http://www.dreuz.info/2017/02/27/macron-une-affaire-de-3-010-996e-si-le-parquet-financier-ne-bouge-pas-cest-quil-y-a-du-pourri-au-sommet-de-letat/

  • Par MGPresse - 09/03/2017 - 11:48 - Signaler un abus Aprés Hollande le Flamby, Macrollande le Flambeur

    On ne peut pas tout avoir, le beur et l'argent du Flambeur (ou de son flagorneur). Il y avait le capitaine de pédalo, il y a le pédaleur du capital.

  • Par kelenborn - 09/03/2017 - 12:18 - Signaler un abus Ah Lafronde!!

    Ah heureusement on a la Fronde qui va noyer dans le sang la rebellion! Non de Dieu!

  • Par Prof et Cie - 09/03/2017 - 12:44 - Signaler un abus il faut faire une pétition

    Au nom d'une égalité de traitement entre les candidats, il est urgent de faire une pétition réclamant l'examen des deux dossiers des 120000 euros et de la declaration fiscale.

  • Par Prof et Cie - 09/03/2017 - 12:44 - Signaler un abus il faut faire une pétition

    Au nom d'une égalité de traitement entre les candidats, il est urgent de faire une pétition réclamant l'examen des deux dossiers des 120000 euros et de la declaration fiscale.

  • Par Prof et Cie - 09/03/2017 - 12:44 - Signaler un abus il faut faire une pétition

    Au nom d'une égalité de traitement entre les candidats, il est urgent de faire une pétition réclamant l'examen des deux dossiers des 120000 euros et de la declaration fiscale.

  • Par lasenorita - 09/03/2017 - 17:55 - Signaler un abus Les magouilles de Macron..

    Un membre de son équipe a dû démissionner parce qu'il faisait partie d'une filiale de Servier (tel le laboratoire Biogaran :médicaments génériques) voir http://m6info.yahoo.com/conflit-dinterets-un-membre-de-lequipe-macron-demissionne-183200723.html ''les soupçons ont été révélés par un tweet de Formindep''.......Chez Macron, on note encore un conflit d'intérêt pharmaceutiques...voir https://www.youtube.com/watch?v=PSiu56jK4ws ainsi que le lobby pharmaceutique du candidat Macron...https://www.youtube.com/watch?v=mU3RhE5Z548.......et les soupçons de favoritisme du candidat Macron...voir https://www.youtube.com/watch?v=wRu80ZCw45c ...toute l'escroquerie Macron voir https://www.youtube.com/watch?v=D9wDvkL46yw nos merdias et Le Canard Enchaîné n'en parlent pas.. pour eux: ce ne sont que les candidats ''de droite'' et du F.N. qui sont à blamer!..

  • Par Rouletabille - 09/03/2017 - 18:05 - Signaler un abus La défense de Fillon

    A mon sens Fillon s'est très mal défendu. Ce n'est pas en insultant les juges "coup d'état institutionnel" etc; qu'il obtiendra gain de cause; Il ne fera qu'exacerber et les juges et le pouvoir en place. Il suffisait de tout nier, c'est à dire l'enrichissement personnel et affirmer la stricte légalité des salaires versés à son épouse et à ses enfants COMME TANT D'AUTRES. Et que si lui est mis en cause, il faudrait ouvrir un dossier sur plus du quart de nos parlementaires (dont Bayrou). Et se demander à chaque interview et à tous les meetings, comment se fait-il que les faits incriminés, qui datent de plus de cinq ans, viennent sur la table des juges juste avant les élections. La défense de MLP a été beaucoup plus intelligente. A aucun moment elle n'a mis en cause directement les juges et le Parquet, celui-ci étant sous les ordres du ministre de la Justice et devant donc s'exécuter.

  • Par lasenorita - 09/03/2017 - 18:07 - Signaler un abus ''Il y a du pourri au sommet de l'Etat''

    lenclume...Je suis d'accord avec vous: ''Il y a du pourri au sommet de l'Etat''.. Trouvez-vous ''normal'' que'' l'affaire Denis Baupin'' soit classée ''sans suite''?.. Ces gauchistes,qui clament haut et fort ''l'égalité des 2 sexes'' et qui nous cassent les oreilles avec ''la théorie du genre'' dès les écoles maternelles...pardonnent à un harceleur du sexe féminin...voir http://m6info.yahoo.com/denis-baupin-l-enquête-classée-193440745.html....

  • Par cavalier26 - 09/03/2017 - 18:51 - Signaler un abus Deux poids deux mesures...

    Deux poids, deux mesures ! Il fallait abattre Fillon. Le parquet s’est saisi de suite de l’affaire Fillon dès publication par le Canard Enchainé. Présomption d’innocence tu parles ? Oubliée ! Tous les média ont chevauché le candidat Fillon. A charge, pas à décharge. Un célèbre socialiste, disait en parlant de Bérégovoy, après son suicide « Ils ont jeté aux chiens… » Le cas se répète, mais le bonhomme a une stature solide. Rappelons simplement que les salaires de Pénélope Fillon s’étalent sur plus de 8 ans et sont anciens. Le simple coiffeur personnel de Hollande aura couté davantage aux contribuables en 5 ans. Qu’a t’il fait après avoir coiffé les quelques tifs sur le caillou du président ? Quelqu’un a une information ? Dans le cas Macron, faux-nez de Hollande, les réactions trainent. On respecte la loi. Pas de fuite de PV, pas de déclaration fracassante, pas d’ouverture d’enquête immédiate pour ses revenus, sa fortune, les dépenses exagérées etc…,Que des articles souvent élogieux. Des chiffres inexplicables. Des questions se posent. Il faut peut être attendre que les gogos électeurs aient porté Macron à la présidence. Gageons que Hollande appellera bientôt à voter Macron.

  • Par D'AMATO - 10/03/2017 - 08:47 - Signaler un abus La JUSTICE......

    ....Mais quelle justice? La justice à différentes vitesses..... CELA FAIT DES SEMAINES QUE DES GENS DEMANDENT UNE JUSTICE ÉGALE POUR TOUS ET ON NE VOIT PAS LA MOINDRE ÉBAUCHE D'UN DÉBUT DE RÉACTION.... On va finir par désespérer..... Que la DROITE réagisse ...Que ceux qui sont pour la clarté dans la vie publique réagissent.... ON A BIEN COMPRIS QUE DANS CE MARASME IL Y AVAIT JUSTE DEUX CANDIDATS A' ABATTRE........Un HEUREUX HASARD qui a bien fait LES CHOSES ??????? ...ET c'est ça qui doit nous pousser à aller voter.....RIDICULE ! ...ET pourquoi ne pas mettre des CROIX pour indiquer les bulletins à utiliser ........

  • Par l'enclume - 10/03/2017 - 10:30 - Signaler un abus Petition en faveur de Pénélope Fillon

    https://www.change.org/p/le-canard-enchaîné-soutien-total-et-entier-du-peuple-français-à-pénélope-fillon?

  • Par Anguerrand - 11/03/2017 - 17:21 - Signaler un abus La justice du mur des cons est gauchistes

    Alors elle n'aura pas la même célérité pour un candidat de gauche rejoint par le gouvernement Valls ou Le très respectable Bayrou toujours du mauvais côté. Si cette affaire se poursuit, tout attendra l'après élection. Macron est l'ami de Hollande et surtout de la gauche hollandiste, pas comme MLP ou Fillon qu'il faut casser AVANT le premier tour de l'élection . Deux poids, deux mesure dans les démocraties de gauche.

  • Par Nicolas V - 14/03/2017 - 19:45 - Signaler un abus La pétition c'est fait

    Vais essayer retrouver, on est à 10000, on espère les 100000 vite De +, Anticor a déposé plainte contre Macron

  • Par Nicolas V - 14/03/2017 - 20:02 - Signaler un abus Anticor

    http://www.delitdimages.org/macron-anticor-saisit-haute-autorite-transparence-de-vie-publique-video/

  • Par Alain THERESE - 19/03/2017 - 22:47 - Signaler un abus la démocratie est réellement en DANGER

    entre l'incroyable partialité de la justice, et l'intolérable médiocrité des médias audio-visuels au pouvoir exorbitant de manipulation de l'opinion dont le sens critique se limite souvent à la zapette, je suis réellement inquiet.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€