Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 02 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Primaire de la droite et du centre : vers le 21 avril d’Alain Juppé ?

Les médias entretiennent l’idée que Juppé va gagner mais cela ne signifie pas autant d’électeurs voulant sa victoire.

Chroniques du pot aux roses

Publié le
Primaire de la droite et du centre : vers le 21 avril d’Alain Juppé ?

1 -  Tempête sur l’oligarchie

Il y a plus de quatorze ans, le 21 avril 2002, la France vivait un merveilleux moment démocratique.

Les calculs et combinaisons de tous les valets du système socialiste, version jospinienne, qui se partageaient déjà les quelques morceaux que la victoire de 1997 aux législatives  ne leur avait pas donnés, volèrent en éclats. L’hilarité goguenarde de Jacques Chirac était certes pénible à supporter mais c’était le prix à payer pour observer la mine déconfite des gauchos pluriels.

On eut alors droit à un exercice gigantesque de « Hou ! Fais-moi peur », où des masses serrées défilaient dans les rues pour appeler à voter pour celui qu’elles nommaient encore « Supermenteur » et « Supervoleur » quelques mois plus tôt.

En novembre 2017, à l’occasion des primaires auto-proclamées de la droite et du centre, certains à gauche s’apprêtent à faire encore mieux. Voter dès avant le scrutin présidentiel pour être sûrs qu’aucun des candidats de leur camp ne passe le premier tour. La logique bipolaire se transforme peu à peu en troubles bipolaires.

Le motif de ce comportement incohérent ? La haine de Sarkozy, qui dépasse en détestation tout ce que le Chirac de 2002 pouvait connaître. Grand bien leur fasse. Auquel cas, Alain Juppé, sorte de réincarnation politique un peu plus terne de Chirac, entrera à l’Elysée.

Faites le test : écoutez Juppé en fermant les yeux, vous entendrez la voix de son Mentor. C’est qu’ils y ont pris goût à Chirac, nos socialistes !

La France retrouverait ainsi la situation de 2002, dont il ne faut pas oublier qu’elle a conduit à un équilibre politique malsain et cinq années de paralysie. Mais en matière d’immobilisme, nous ne sommes plus à cela près.

Une hypothèse toutefois peut contrarier cette répétition du syndrome de 2002. C’est qu’il aille en réalité jusqu’au bout.

Il suffit en effet de lire les réactions des Internautes ou de discuter avec les citoyens les plus intéressés par la politique pour se dire que les sondages sur les intentions de vote en faveur de Juppé s’apparentent davantage à des prévisions de résultats qu’à des choix. Les médias entretiennent l’idée que Juppé va gagner mais cela ne signifie pas autant d’électeurs voulant sa victoire.

On croise beaucoup de Fillonistes de raison et de Sarkozystes de tempérament mais pas tellement de Juppéistes, ce dernier souffrant du soupçon, aisé à conforter, que sur la question laïque ou sur celle de l’Europe il ne fera pas une politique différente de celle de François Hollande.

S’il y a répétition de 2002, ce pourrait donc être en amont : les partisans de Juppé, déjà modérément enclins à participer aux sauteries des Républicains, se diront que son élection est assurée et attendront peut-être le deuxième tour pour se manifester. Auquel cas il serait plutôt le Jospin que le Chirac de 2017.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 19/10/2016 - 13:52 - Signaler un abus Supermenteur supervoleur

    On s'en souvient très bien c'était Olivier Besancenot qui s'est soudain trouvé sans voix ha ha ! Le 21 Avril se profile , et l' effet surprise sera grand encore une fois ! Mais Besancenot continue â coller ses petites affiches de bienvenue aux Migrants il en veut encore et encore , et les flics sont mèchants etc ..... Rien a changé sous le soleil parisien !

  • Par Borgowrio - 19/10/2016 - 14:05 - Signaler un abus Que se passe t'il

    A propos des sondages sur la primaire de la droite , moi aussi je ne croise quasiment pas de partisans de Juppé , au contraire . Evidemment ,ça ne veux rien dire , mais ! ... C'est troublant quand même ...

  • Par jurgio - 19/10/2016 - 14:31 - Signaler un abus Oui, je me souviens...

    le plus beau jour de ma vie d'électeur ! L'article rencontre une de mes réflexions favorites (d'électeur, bien sûr)

  • Par Camtom - 19/10/2016 - 14:46 - Signaler un abus J'ai failli ne pas lire l

    J'ai failli ne pas lire l'article, j'en ai marre de Juppé... Ça aurait été dommage, ce qu'écrit notre Serge Federbush est toujours un régal!!

  • Par zouk - 19/10/2016 - 14:48 - Signaler un abus 21 avril de Juppé

    Puisse cet article ^^etre prémonitoire! Que ferait-il de sa victoire? Comme Jacques Chirac : RIEN pour rester populaire.

  • Par ALAIN B - 19/10/2016 - 14:52 - Signaler un abus A les mediats !!!!

    Apres Sarko ,Hollande voici l'heure de Juppé. Et les veaux vont foncer comme d'habitude ..

  • Par Orchidee31 - 19/10/2016 - 16:00 - Signaler un abus Si seulement vous pouviez dire vrai....

    Que Dieu vous entende - croisons les doigts ....

  • Par essentimo - 19/10/2016 - 18:19 - Signaler un abus Que faut-il penser

    du déficit camouflé de la ville de Bordeaux (44 millions) par un jeu d'écritures qui laisse pantois le comptable diplômé que je suis. Et les explications fumeuses de Juppé laissent craindre pour l'avenir de la France, en cas que.....

  • Par assougoudrel - 19/10/2016 - 18:52 - Signaler un abus Tout comme le Gros Nain qui a

    coulé sa ville. Il avait même acheté cinq milles tablettes pour les écoliers. Il a toujours été généreux avec l'argent du contribuable, comme tout "bon" socialiste.

  • Par Marie-E - 19/10/2016 - 19:42 - Signaler un abus et bien moi je pense qu'on ne va pas

    vers un nouveau 21 avril. Pourquoi ? parce que les Français en ont vraiment marre et que cette fois ci ils risquent de voter Le Pen. Je en dis pas que c'est mieux, je dis seulement que je ne vois ni ne connais personne qui veut voter Juppé. D'ailleurs moi non plus. Et puis ils en ont marre d'être traités de racistes, d'islamophobes, des agressions qui se généralisent, du chômage, des migrants, des policiers attaqués...

  • Par gerint - 19/10/2016 - 20:09 - Signaler un abus Juppé, jamais pour moi

    On le connaît le Juppé, il a soulevé des foules contre lui sous Chirac et on paye encore ses orientations reprises, par les socialistes notamment dans le domaine de la santé. Raide, méprisant.... Il est le candidat du système mondialiste financier, de Bruxelles à qui il obéira sans sourciller aux dépens du peuple Français au plan économique et social avec une islamisation forcée de la société pour une main d'oeuvre pas chère (de premier abord) et pour effacer la Nation. Il n'a jamais lu le Coran mais il s'en fout, il n'a pas d'état d'âme et jouera le parfait petit soldat. Et ce n'est pas l'âge qui le rendra révolutionnaire. Dans les banlieues, les enfants de 12 ans ne respectent plus rien, ils sont violents et deviennent de vrais combattants contre l'Etat sous toutes ces formes. Que fera-t-il?

  • Par GFD97 - 19/10/2016 - 22:24 - Signaler un abus Une certaine presse roule 100% pour Juppé

    La preuve : Sur Le Point certains posts sous-entendent que leurs commentaires sur Juppé ont été bloqués. J'en ai fait moi-même l'expérience : tous mes commentaires critiquant Juppé ont été refusés, même s'ils étaient tout à fait corrects.

  • Par J'accuse - 19/10/2016 - 22:55 - Signaler un abus Le peuple sonne toujours deux fois

    Ce n'est que si la majorité à l'Assemblée se soumet au président que celui-ci peut imposer sa politique; sinon (cohabitation), c'est le premier ministre soutenue par elle qui gouverne effectivement, et le président peut aller inaugurer les chrysanthèmes pour s'occuper. Autrement dit, si le résultat de mai ne convient pas, on pourra toujours le rectifier en juin. Pour être plus précis : si Juppé gagne, on peut voter FN aux Législatives pour durcir sa politique; si Le Pen gagne, on peut voter LR pour la modérer. Ce qui fait plaisir, c'est que dans tous les cas, la gauche est absente du tableau.

  • Par Deudeuche - 20/10/2016 - 06:16 - Signaler un abus @J'accuse

    oui mais on peut voter aussi cohérent. Je vous laisse le choix des nuances de bleu nautique.

  • Par zouk - 20/10/2016 - 11:30 - Signaler un abus Juppé

    Si les électeurs ont la moindre once de bon sens ou de mémoire, il devrait être éliminé avant même que ne s'ouvre le vote

  • Par vanasall - 20/10/2016 - 18:03 - Signaler un abus INTOX PRESSE de GAUCHE POUR HISSER JUPPé!

    Beaucoup d'étonnement dans beaucoup de commentaires sur beaucoup de sites quant à la 1ère place de JUPPé. Il est carrément à côté de la plaque avec sa pensée bienheureuse sur l'avenir du Pays. je ne peux pas croire, et mon entourage non plus, à cette ascension injustifiée.

  • Par VV1792 - 20/10/2016 - 21:41 - Signaler un abus Ce qui est vrai par contre, j

    Ce qui est vrai par contre, j' en suis temoin, est que tout bon candidat de Gauche nourri a la mammelle marxiste, est sans foi ni loi, l' interet de son ideologie justifie meme le perjure. Et je constate que des gauchistes patentes, vont aller signer l' engagement sur l' honneur ( ils se torchent avec.. il faut avoir des notions d' histoires sur le marxisme leninisme pour comprendre que l' honneur ne se pratique pas chez eux, il faut meme l' exploiter pour tuer l' ennemi..), payer la petite obole et glisser le bulletin a Juppe comme si de rien n'etait., Ils en sont fiers et le crient meme sur les toits: tout, sauf NS, meme le parjure.. Et donc il faut absolument que tous les electeurs sinceres et Sarkozystes se deplacent, se bougent le cul et ne leur concedent aucune voix..

  • Par bd - 02/11/2016 - 14:09 - Signaler un abus Plus de narcissique manipulateur à la présidence!

    Ce message est plutôt destiné aux Sarkozystes. 
Sarkozy n'est pas Donald Trump mais on en est pas loin. 
Il a bon nombre de caractéristiques d'un narcissique... et en neuropsychiatrie, les narcissiques sont classés dans la même catégorie que les sociopathes et les psychopathes. 
Pourquoi lui donner une seconde chance alors qu'il a échoué lors de son précédent mandat et que l'offre politique est pléthorique? L'empathie est un meilleur critère pour un politique et le charisme est malheureusement une qualité bien différente de l'empathie. 
Le charisme de Nicolas Sarkozy cache bien son déficit d'empathie. 
Ne vous fiez donc pas au charisme d'un politicien pour effectuer votre choix. 
Il serait salutaire de débusquer et de neutraliser les narcissiques en politique.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, paru le 6 mai aux éditions Ixelles

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€