Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi le péril qui cerne aujourd'hui la France est plus terrible que celui qui l’a mise à terre en 1940

François le pape met les crimes récents au débit de "petits groupes de fondamentalistes". Il se trompe doublement. Rien qu’en France, les individus soupçonnés de faire potentiellement partie de ces "petits groupes" se comptent par milliers. Et ce ne sont pas tant des "fondamentalistes" que des individus au savoir religieux sommaire qui poursuivent un projet social visant à la destruction d’un ordre qu’ils exècrent.

Chroniques du pot aux roses

Publié le - Mis à jour le 4 Août 2016
Pourquoi le péril qui cerne aujourd'hui la France est plus terrible que celui qui l’a mise à terre en 1940

1 - De la faillibilité pontificale

Frères Chrétiens ! Je n’embrasse pas votre foi et suis un ignorant. Aussi pardonnez avec charité et compassion cette incursion délicate en votre théologie. Soumis à la tentation de commenter l’actualité, j’offenserai à coup sûr certains d’entre vous.

L’affirmation dogmatique qui veut que le pape ne peut faillir lorsqu’il parle doctrine n’est pas extensible à ceux qui l’ont désigné, c’est une évidence. Comme les Français ont failli en votant pour un piètre François en 2012, le Sacré collège, en mars 2013, s’est sérieusement fourvoyé en désignant comme souverain pontife un François d’adoption, sorte de figure péroniste versée dans la communication, mal séculaire. Venu de sa lointaine Argentine, l’homme n’a visiblement que peu conscience des forces sauvages qui agitent l’Orient depuis les temps bibliques.

Il croit que l’Islam est religion de paix et d’amour alors qu’il brille surtout des feux de la conquête et de la soumission depuis les premiers temps de sa prédication.

Il existe certes des illuminés chrétiens et on compte quelques meurtriers ces dernières années parmi eux. Mais il s’agit d’une poignée de possédés au sens dostoievskien du terme, isolés et sans aucune doctrine. Les massacres et assassinats commis au nom de l’islam ont fait des dizaines de milliers de victimes dans le même temps. Il existe donc un problème spécifique et politique lié à cette religion. Nier l’évidence est pire que mentir, c’est insulter le réel.

François le pape met les crimes récents au débit de "petits groupes de fondamentalistes". Il se trompe doublement. Rien qu’en France, les individus soupçonnés de faire potentiellement partie de ces "petits groupes" se comptent par milliers. Et ce ne sont pas tant des "fondamentalistes" que des individus au savoir religieux sommaire qui poursuivent un projet social visant à la destruction d’un ordre qu’ils exècrent.

On dirait que l’évêque de Rome, pour fonder sa comparaison, n’a retenu des crimes musulmans que ceux qui frappent spécifiquement les Chrétiens en tant que Chrétiens. Mais le problème est bien plus vaste et, du coup, sa comparaison n’est pas raison.

Quant au fond de cette triste affaire, à savoir l'inflexion (et non l’abandon) de la loi du talion dans les évangiles, je ferai humblement remarquer qu’elle concerne les gifles et les manteaux volés et pas les vies ôtées. On peut sans doute éviter l'embrasement de la vengeance en ne répliquant pas aux atteintes à l’amour propre et aux intérêts véniels. On n'arrête pas l'escalade de la haine en ne répliquant pas durement aux assassins maléfiques. Jadis l'Afghanistan était peuplé d'hindouistes qui ne se protégèrent pas quand les musulmans les exterminèrent. Depuis, ce pauvre pays vit dans les troubles et la misère de ces crimes impunis.

Les principes de Peter et de Pierre ne feraient-ils désormais plus qu’un ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Marie-E - 03/08/2016 - 13:43 - Signaler un abus Tout à fait d'accord

    avec Serge Federbusch. mais ce que je préfère c'est la dernière phrase. Pas mal comme prophétie Pour le reste, rien à faire, il faudra d'autres d'attentats pour sortir les Français de leur apathie. Et quand on voit effectivement les quelques musulmans qui sont allés à l'église et même à une messe, cela prouve quoi ?

  • Par Ganesha - 03/08/2016 - 13:45 - Signaler un abus Infaillibilité pontificale ? ou Fatigabilité ?

    Incontestablement, lors de cette dernière déclaration, le Pape était ''complètement à côté des pompes''. Fatigue du voyage ? Il me semble pourtant que dans les mois passés, notre brave François s'était montré nettement plus perspicace sur les problèmes économiques et sociaux que connaît notre société.

  • Par Deudeuche - 03/08/2016 - 14:11 - Signaler un abus @Ganesha

    encore une fois de plus (qui n'est pas coutume) tout à fait d'accord!

  • Par cloette - 03/08/2016 - 14:14 - Signaler un abus Entièrement d'accord sur tout l'article

    Le pape n'est pas infaillible, trop politiquement correct , trop démagogique, quant au gouvernement qui fait l'autruche il est bien aidé par les médias de la télévision ,de la radio ainsi que d'une grande partie de la presse qui ne cesse de le protéger depuis le début . Mais c'est une protection qui produit l'effet inverse, le bon peuple ne suit pas !

  • Par vangog - 03/08/2016 - 14:21 - Signaler un abus La soumission tue!

    et les soumissions papales et gauchistes, de même obédience, sont responsables des morts et des souffrances des victimes, bien plus surement que les quelques âmes perdues qui profitent de cette soumission...

  • Par jurgio - 03/08/2016 - 14:39 - Signaler un abus La Gauche et la guerre des gangs

    Les socialistes attendent la fin des tueries pour compter ceux qui restent. Donc, nul besoin d'intervenir, surtout que la religion traditionnelle n'a pas le droit à l'hypocrisie et se laisse massacrer. Un pape qui vient d'un pays essentiellement latino-catholique, pourri par la seule misère ne peut comprendre tout de suite que l'Occident est en guerre depuis 14 siècles contre l'islam.

  • Par kiles - 03/08/2016 - 14:54 - Signaler un abus Pas prêt d'y retourner, à la messe.

    Dimanche je suis allé à la messe de mon bourg de 4000 habitants dont quelques familles muslims comprenant quelques femelles corbeaux. 1) aucune présence musulmane.Jusque là, ça va. Je sais combien "ils" sont faux lucs. 2) Un prêche exclusivement de pardon, aucune velléité de défense. Faut prier pour eux, car ils savent ce qu'ils font, dans la lignée de la pensée de ce pape qui n'a rien compris........Là ça va pas. Pas du tout. J'y retournerai à Noël pour admirer la crèche et sentir le sapin, hors messe.

  • Par kiles - 03/08/2016 - 14:57 - Signaler un abus ERRATUM

    car ils ne savent pas ce qu'il font. Bien sûr.

  • Par viandapneu - 03/08/2016 - 15:53 - Signaler un abus "Paris vaut bien une messe "

    "Paris vaut bien une messe " ...on prête cette phrase à Henri IV (qui ne l'a peut être jamais prononcée) ! peut être demain seront-ce des musulmans qui la reprendront. Votre article est le bon-sens mêmeL'Islam ne prône pas la fraternité ni la tolérance, puisqu'il prétend transmettre "en direct" les prescriptions de DIEU qui aurait pris la peine d'envoyer l'archange Gabriel pour les dicter à un illettré. Pour ce qui est des assassinats de chrétiens, les massacres innombrables et répétés de chrétiens en Orient n'ont jamais entrainé la moindre déclaration de compassion d'aucune autorité musulmane. leur attitude actuelle n'est dictée que par le souci de s'assurer du soutien de la "majorité silencieuse" au cas où des groupes commenceraient à vouloir se former en réaction à la multiplication des évènements.

  • Par AvecNS - 03/08/2016 - 16:09 - Signaler un abus Quand Plenel

    approuve le pape, c'est qu'il y a un problème et même un très gros problème.

  • Par winnie - 03/08/2016 - 16:12 - Signaler un abus meme le pape est de gauche!

    c est un lecheur de babouches, mais quand il se soumetera se sera trop tard pour tout l'occident chretien. De toute facon se ne sera pas le pape qui nous sauvera, ce pape est comme les autres politicards; un collabo!

  • Par adroitetoutemaintenant - 03/08/2016 - 17:07 - Signaler un abus Ça me rappelle

    qu’il y a quelques années, quand le terroriste en chef Yasser Arafat était encore vivant, « que Satan le fasse bruler jusqu’à la fin des temps », des terroristes palestiniens avaient envahis l’église de Bethleem et pris en otage les fidèles qui s’y trouvaient. La presse française s’était extasiée sur leur co-voisinage avec la chrétienté alors que tout ce qu’ils avaient fait était de transformer l’église en chiottes. Les quelques musulmans qui sont venus dans les églises en visiteurs après l’égorgement du prêtre repéraient leurs futures chiottes !

  • Par ISABLEUE - 03/08/2016 - 17:11 - Signaler un abus Bon, le Pape ne peut pas se permettre de parler trop cru...

    guerre civile ?? je rejoins lange de Pivert (joli oiseau). Mais attendons la rentrée et les blabla des futures élections..... Les Français ne sont pas dupes... simplement fatigués... pour le moment.

  • Par schmurtz - 03/08/2016 - 17:41 - Signaler un abus Staline

    Paraphrasant le dictateur, François ( pas le teinturé), combien de divisions ? Plus beaucoup en vérité surtout quand on voit sa naïveté désarmante. Il est bien loin Jean-Paul II , malheureusement pour la chrétienté.

  • Par schmurtz - 03/08/2016 - 17:46 - Signaler un abus @Isabelle

    Je doute fort qu'un réel changement arrive en 2017 en France . Avec 15 millions de gens dépendants de près ou de loin de la Fonction Publique qui verraient leurs privilèges rognés, ce pays est condamné au ventre mou qui se terminera dans un bain de sang.J'espère me tromper mais ...

  • Par Wortstein - 03/08/2016 - 18:23 - Signaler un abus je vais rejoindre l'Armée du Christ

    et prendre les armes. Faut bien que certains protègent ce qui est sacré du diable à figure de fourbe qui nous a colonisé. les bombes là-bas, les balles ici. Y en aura pour tous.

  • Par kronfi - 03/08/2016 - 20:40 - Signaler un abus ecouter ce que dit zineb el rhazoui journaliste a charlie.

    c’était sur RTL avant hier .. ce qu'elle pense de l'islam... et des islamistes édifiant.... http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentats-le-seul-denominateur-commun-aux-terroristes-c-est-l-islam-selon-zineb-de-charlie-hebdo-7784292061

  • Par JLH - 03/08/2016 - 21:06 - Signaler un abus tout à fait d'accord

    malheureusement d'ailleurs ! Je vais régulièrement à la messe, et je suis effaré sur le discours actuel de la miséricorde, sorte d'abandon complet de toutes volontés de réaction. Certes, on peut tendre la joue gauche quand on est giflé sur la joue droite si et seulement si on est en position de force et que le geste désarme l'agresseur, c'est très clair dans le nouveau testament. Sinon, tous les penseurs, les Pères de l’Église ont justifié la guerre contre l'agresseur. Les cathos qui vont à la messe sont trop souvent béats devant le Pape François, sans esprit critique. Mon Dieu, la force de la théologie, la rigueur intellectuelle et la force de conviction du Pape Benoit 16 sont trop vite oubliées. Mais soyons rassurés, l'infaillibilité papale ne porte que sur les dogmes, et encore dans des circonstances particulières, prononcés ex cathedra, et c'est au maximum une ou deux fois par siècle. Tout le reste du magister n'est pas de "foi". Dire de l'autre François qu'il est mou est lui faire trop d'honneur, il est insignifiant, ectoplasmique, voilà : François l'ectoplasme, c'est moins que mou !

  • Par Texas - 03/08/2016 - 21:47 - Signaler un abus Que rajouter...

    ....à ce constat de suicide collectif si bien décrit par Serge Federbusch ?

  • Par raslacoiffe - 03/08/2016 - 22:10 - Signaler un abus Excellent article.

    Merci Atlantico de nous offrir d'autres points de vue que ceux dégoulinants de "bisounourserie" infligés à nos cerveaux à longueur de journée. L'attentat de St Etienne de Rouvray exploité jusqu'à l'indécence par le pouvoir en place et repris en boucle par les médias sans aucun discernement en est l'illustration.

  • Par vemache - 03/08/2016 - 23:00 - Signaler un abus absolument d'accord avec Serge Federbusch!

    Vous exprimez clairement le malaise que ressentent les catholiques avec ce pape (leur pape) qui les insulte en traitant l'Europe de grand mère fatiguée, en parlant de violence catholique etc. Il est allé à Lampedusa 1 mois après son élection. Des chrétiens orientaux ont dit sur radio Notre Dame que c'était une erreur, ce que les esprits sensés pensaient. Je pense quant à moi, que, bien que les voies du seigneur soient impénétrables, le Saint Esprit s'est un peu planté en le faisant élire ! Par ailleurs, mais là, c'est vrai, je provoque, je me demande si ce pape n'est pas tout simplement prêt à se convertir à l'islam et à y inviter ses 1,2 milliards de coreligionnaires... ! Cordialement

  • Par D'AMATO - 03/08/2016 - 23:12 - Signaler un abus Ah, ça, qu'ils sont gentils.....

    .....ils ont été à la Messe....Un énorme effort devant la peccadill d'un égorgement.. Alors notre président applaudit l'autre François qui a perdu non seulement les pompes, mais la tête... Par contre quand l'autre François lui signifie (selon la religion) que le mariage gay est horrible aux yeux de l’Éternel.......EH BIEN : MOTUS....MOTITUS.... MOTITIBUS..... BRAVO !!!! Self service quoi....!

  • Par Liberte5 - 03/08/2016 - 23:41 - Signaler un abus L'esprit de Munich règne au Vatican.

    Les islamistes doivent être ravis de trouver un tel allié. Quant aux patriotes Français ils ne devront compter que sur eux même pour mener la résistance.Ce qui est loin d'être gagné.

  • Par rffly - 03/08/2016 - 23:47 - Signaler un abus il ya un progres.

    On ne tend plus l'autre joue. On tend l'autre carotide !!

  • Par thymthym711 - 04/08/2016 - 00:01 - Signaler un abus Areligieux

    Quelle que soit la religion, si dans les textes qui la fondent il y a le moindre appel à la violence, ou la moindre prétention à être la seule à détenir la vérité, ou la moindre velléité de s’imposer aux hommes, ou la moindre menace de châtiment éternel alors il faut lui tourner le dos et surtout ne rien faire qui puisse l'aider à se développer ou simplement à exister. Au point où je me trouve sur le chemin de la vie je ne peux que me dire areligieux. Cela ne signifie pas que je pense que la vie, y compris celle des hommes, est le fruit du hasard et qu’il n’y a rien après la mort. Par contre, même si l’on pouvait me prouver que tout se termine à la mort biologique cela ne changerait rien à l’idée que j’ai de l’honnête homme, de l’homme de bien.

  • Par Anguerrand - 04/08/2016 - 09:04 - Signaler un abus La France entière est mitée par l'islam

    C'est véritablement un drame sans précédent qui se prepare en France. Dans chaque ville des cellules dormantes nous ont envahi à cause du pas d'amalgame. Ces terroristes attente un ordre de Daech pour agir, je crains une " JOURNÉE DE TERREUR" ou des attentâts se produiraient interviendrait partout afin de terroriser les français. Quand je vois des panneaux " meme pas peur " je rêve, les français ont la trouille. Tant que l'on laissera des milliers d'islamistes en liberté, les risques seront maximum. Oui il faut un Guatamo à Cayenne.

  • Par GP13 - 04/08/2016 - 10:15 - Signaler un abus L'infaillibilité papale n'a qu'un périmètre limité.

    Le Pape est infaillible en ce qui concerne les questions de doctrine catholique. Pour le reste il n'est qu'un homme comme les autres. Contre les persécutions des chrétiens d'Orient le pape a justifié la guerre. Contre les attaques des terroristes islamistes il ne la justifie plus. Comment y voir clair ?

  • Par zouk - 04/08/2016 - 10:17 - Signaler un abus Islam et terrorisme

    Le chapeau de cet article est probablement un excellent résumé du problème. Mais nos gouvernants, et pas seulement nos tristes pitres actuels, en sont responsables: nous avons détruit tous les leviers efficaces d'intégration des immigrés, école primaire, apprentissage, formation professionnelle et pour couronner le tout SERVICE MILITAIRE! pourtant moyen très efficace de faire se rencontrer les jeunes populations de toutes origines. Sur ce point, un "hommage" particulier à J. Chirac cherchant les faveurs de toute l'opinion "progressiste"

  • Par adroitetoutemaintenant - 04/08/2016 - 10:20 - Signaler un abus @Anguerrand

    Bonne idée ! Mais deux gros problèmes : les prisonniers de Guantanamo ont été capturés hors USA et sont retenus hors USA. Ils ne tombent donc pas sous la juridiction civile des USA.

  • Par Eugénie - 04/08/2016 - 11:26 - Signaler un abus Paroles de pape !

    Il faut reconnaitre que ce n'est qu'une parole d'évangile non adaptée à la période terroristes que nous vivons !! C'est bien connu le pape vit dans sa bulle !

  • Par MGPresse - 04/08/2016 - 13:10 - Signaler un abus Soyons clairs

    Nous parlons ici de ce que nous ne connaissons pas. JP II : le réel mal du siècle est l'ignorance. Commençons donc par lire l'Evangile et le Coran, les écrits des Papes et les Hadiths dans le texte. Mais avant, pour comprendre les pourquoi profonds commençons par le commencement : l'Histoire. Entre juifs et chrétiens nous avons une connaissance précise de l'histoire biblique. Les chrétiens (catholiques et protestants) ont une histoire publique clairement datée et archivée. L'histoire de l'Islam entre Abraham, Jésus, Mahomet et Omar semble TRES intéressante, et commence à être pas mal documentée malgré les efforts d'Omar pour brûler les archives. Un très bon livre pourrait donner la clé : "diviniser pour regner" (cherchez sur amazon). Un site s'impose (le plus scientifique est bien sur de rechercher pour le contredire) : https://legrandsecretdelislam.com/. Pour ne pas dire de con... dans un sens comme dans l'autre, cherchons d'abord à comprendre, pas seulement les gens, mais ce qui les désinforme et pourquoi. Nous saurons mieux comment les/nous désintoxiquer.

  • Par Hassan - 04/08/2016 - 14:26 - Signaler un abus Analyse juste sur l'État socialiste et fausse sur les religions

    Il est clair que l'état socialiste n'a rien compris ni au rôle d'un gouvernement, ni à ce qu'est l'état de droit, ni à la menace salafiste jihadiste radicale qui a ciblé prioritairement la France. En revanche, il semble à la lecture de l'article que l'auteur ait aussi une profonde méconnaissance de ce qu'est l'islam.

  • Par Chevalter - 04/08/2016 - 14:41 - Signaler un abus Ça pue le vocabulaire de l'arrière-boutique d'extrême droite

    Oser écrire que la source interne du nazisme( très partagée dans la population) était inférieure sous Htler au danger réel de l'islamisme actuellement en France est une vue de l'esprit embué par une arabophobie basique qui disqualifie la qualité de cette opinion ( et non pas de cette analyse). .

  • Par essentimo - 04/08/2016 - 16:34 - Signaler un abus Pourquoi

    parce que Hollande fait ce que Pétain a fait en 40. La mettre en veilleuse. Mais en40, il y a eu De Gaulle, les résistants, les anglais et les américains. Pétain avait peut être une excuse, Hollande et sa clique, pas . Manifestement, il y en a qui sont réfractaires aux leçons de l'histoire

  • Par essentimo - 04/08/2016 - 16:41 - Signaler un abus @ certains commentateurs

    Né en 39, je me fiche de ce que peut être l'Islam ou le nazisme : je n'en connais que les horribles conséquences.

  • Par OLYTTEUS - 04/08/2016 - 16:54 - Signaler un abus Incompétence et relativisme du pape

    Ce pape me fait regretter Benoit XVI qui lui, avait une analyse trés informée de l'islam. Méconnaitre quatorze siècles de combat de l'islam pour se propager en Occident, mettre sur le même plan un crime passionnel et le crime terroriste est lamentable et peu digne du jésuite qu'il est.

  • Par Borgowrio - 04/08/2016 - 19:33 - Signaler un abus Opinion papale insignifiante

    De tout temps , l'église en général et les papes en particulier se sont trompés ..Il fallait christianiser les "sauvages" La terre n'était pas ronde, après , elle ne tournait pas , l'homme n'était pas né d'une évolution , mais créé tel quel par Dieu .... Le préservatif , le sida comment prendre ces clowns blancs au sérieux

  • Par D'AMATO - 04/08/2016 - 22:51 - Signaler un abus Le Pape pourrait quand-même...

    ...se permettre de perler vrai Puisque il devrait être la propagateur de la VÉRITÉ.... Cependant depuis 1900 ans (C. de Nicée) ils racontent n'importe quoi ....et le Pape parlerait EX CATHEDRA ....Bonjour les dégâts...il n'y a qu'à voir les richesse accumulées depuis le début......

  • Par vangog - 04/08/2016 - 22:54 - Signaler un abus Ce pape est un cadeau d'Allah...

    comme les socialistes, à force de vouloir tordre la réalité à ses propres désirs, il s'en est éloigné au point d'en être totalement déconnecté...la folie le guette...

  • Par Paul Emiste - 05/08/2016 - 06:37 - Signaler un abus Je proposerais..

    Au lieu d´avoir le coq comme symbole nous devrions avoir l´autruche, celle avec le tête enfoncée dans le sable idéologique "faites ce que vous voulez tant que vous votez pour moi".

  • Par Gémap - 05/08/2016 - 11:21 - Signaler un abus Un ennemi mortel

    Oui, un ennemi mortel est dans notre sein c'est l'islam.

  • Par hmrmon - 05/08/2016 - 23:07 - Signaler un abus Péril.

    La pire aliénation qui affecte sur bien des plans, plus d'un quart de l'humanité réside dans sa religion obscurantiste. Il est à espérer que lorsqu'on enverra bientôt un groupe d'homme et de femmes commencer à coloniser Mars, qu'ils ou elles soient athées, hindouistes, chrétiens, bouddhistes, shintoïstes, juifs, agnostiques peu importe, mais il serait à éviter, quand on voit ce qui se passe actuellement, sur la terre, d'y joindre, un ou une adepte de cette religion...mieux vaut prévenir que guérir!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€