Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 22 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

NKM à Paris : Fillon veut-il réactiver la machine à perdre ?

Plusieurs fois au cours de ces dernières années, la présence de NKM a compliqué les élections de la droite. Pour Serge Federbusch, François Fillon serait donc bien inspiré de ne pas l'investir dans le septième arrondissement de la capitale.

Chroniques du pot aux roses

Publié le
NKM à Paris : Fillon veut-il réactiver la machine à perdre ?

1 – Comment perdre une présidentielle l’air de rien

Sarkozy s’en était mordu les doigts.

Par deux fois, comme porte-parole de sa campagne de 2012 ou candidate de la droite à la mairie de Paris en 2014, NKM avait montré que sa présence ne constituait pas forcement un avantage dans une élection.

Perdue dans son narcissisme, sur-déterminée par les opinions d’un petit microcosme de journalistes bobos, elle avait agi et parlé en décalage. L’ancien président avait fini par ne plus écouter la douce Carla qui paraît-il la protégeait.

Après avoir proclamé qu’elle démissionnait de la fonction publique pour l’exemple, voilà soudain NKM, cherchant à se planquer dans la circonscription en or que laissera Fillon à Paris. Elle cabre devant l’obstacle d’une circonscription du quatorzième arrondissement pourtant gagnable où elle a été élue conseillère de Paris.

Cela provoque, disent les gazettes, l’ire de Rachida Dati.

Bien plus grave que ces petites querelles, ce comportement prébendier de NKM, cette fuite devant le verdict du suffrage universel est précisément tout ce qui rebute les électeurs.

François Fillon a sagement refusé de revenir sur l’interdiction du cumul des mandats de maire et de député. Investir NKM dans le septième arrondissement serait un signal détestable, le genre de petite plaie qui s’infecte et finit par provoquer des fièvres fatales.

A suivre …

2 - Fais gaffe Donald !

C’est un vrai miracle politique.

"L’Union européenne s’est transformée en un instrument au service de l’Allemagne, les Britanniques ont eu raison de voter en faveur du Brexit, le libre-échange ne fonctionne que si ses acteurs jouent franc jeu et ne multiplient pas les barrières douanières de facto ou ne manipulent pas leur taux de change, l’ouverture des frontières à des pseudo-réfugiés et vrais immigrants économiques dans le contexte actuel de montée de l’islam fascisant et de faillite des régimes de protection sociale est une hérésie" : Trump a raison sur toute la ligne. Et il ose le dire haut et fort !

La meilleure preuve en est le rejet qu’oligarques, médias et bien-pensants manifestent à son égard.

Il rappelle au même moment à John Lewis, une "icône" des droits civiques que son baratin pro-noirs n’est qu’une couverture pour une carrière construite sur le clientélisme et la fainéantise. Là aussi, bingo ! Que ceux qui veulent boycotter sa cérémonie d’investiture aillent pleurnicher devant des caméras ou gesticuler dans les rues de Washington.

Déjà, la « gauche » américaine, reprise par ses pâles copies européennes, parle de destitution et d’impeachment parce qu’une officine a fabriqué un pseudo dossier sur des histoires de jambes en l’air en Russie ou ailleurs. La « gauche » française s’est-elle autant émue d’apprendre que les services officiels de sécurité étaient mis à l’ouvrage pour protéger les escapades à scooter de Mou 1er rue du Cirque ? Ou le double ménage de Mitterrand pendant quinze ans ? Nenni.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jurgio - 18/01/2017 - 14:01 - Signaler un abus Beaucoup pensent qu'elle a mieux à faire du côté de chez Bayrou

    Ils feraient même un excellent couplage politique.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 18/01/2017 - 14:02 - Signaler un abus Si... Si...

    Il a tout à fait raison..... Elle plaît beaucoup aux bobos, Et après ça ne sentant plus, elle briguera la place de la mère Hidalgo et lui foutra la paix au plan national.....tout le monde en rêvait.... Fillon l'a fait !

  • Par clint - 18/01/2017 - 15:36 - Signaler un abus Fillon ne se trompe pas toujours, la preuve.

    Et il a très bien fait. Comme la plupart des lecteurs d' Atantlico n'habitent pas Paris intra muros, ils ne peuvent pas comprendre ! Laissez nous entre "bobos" du XXIème siècle !

  • Par ikaris - 18/01/2017 - 15:43 - Signaler un abus M. Ferderbush le sniper

    qui vise juste comme toujours ;-)

  • Par cloette - 18/01/2017 - 16:13 - Signaler un abus Oui

    Elle porte la poisse, il ne faudra pas s'étonner s'il n'est pas au deuxième tour . Pas grave, on aura un beau duel : Marine ( à voile) contre un système de mise en marche,moteur à combustion qui transforme la vapeur en énergie mécanique ....

  • Par joke ka - 18/01/2017 - 16:30 - Signaler un abus cheval de Troie

    NKM..un fléau qui a fait perdre Sarko..à l'origine du "UMPS "... alors épouse d'un élu socialiste pendant 12 ans et père de ses enfants ,Jean Pierre Philippe, ex directeur de cabinet sous Mitterrand,le mentor de Flamby.. NKM, comme toute bobo qui se respecte est toujours prompte à donner des leçons de morale...dommage pour Fillon pour lequel j'ai pourtant voté aux primaires pour son programme droitier aux primaires..mais entre Apparu et NKM dans son équipe de campagne, j'ai soudain des doutes!

  • Par 2bout - 18/01/2017 - 17:01 - Signaler un abus Après El Khomri, au tour de NKM …

    de voir contestée son investiture féminine en interne. Hidalgo et Delanopolis (des amis comme ça), le même combat ! (?)

  • Par Beredan - 18/01/2017 - 19:42 - Signaler un abus Le kamikaze craintif...

    Avec Apparu la haine et Nkm la poisse , Fillon , effrayé par son plébiscité , tente désespérément de perdre....

  • Par Flamel - 18/01/2017 - 20:01 - Signaler un abus Règlement de compte avec NKM ?

    Apparemment M. Federsbuch continue dans ces colonnes la campagne des municipales de 2015, où il affrontait NKM... Je n'ai pas une empathie démesurée pour cette dame, mais je ne vois pas en quoi sa candidature sur une circonscription pourrait faire perdre la présidentielle à Fillon ! Par ailleurs, son score à la primaire fut modeste mais honorable, vu le "vote utile" qui s'est déclenché au dernier moment en faveur "des 3 ténors". Et elle a loyalement appelé à voter Fillon... il est donc normal qu'elle ait une bonne circonscription (à condition que les militants locaux soient d'accord).

  • Par jurgio - 18/01/2017 - 20:40 - Signaler un abus Sans doute

    mais personne de superstitieux ne pense à excuser les chats noirs qui croisent sa route.

  • Par Jean-Benoist - 18/01/2017 - 21:15 - Signaler un abus Investir de façon autoritaire

    Sans vote de la commission, cette allumée du bocal, plus proche des idées de Macron que celles de Fillon est une vraie connerie et une insulte pour les vrais gens de droite... Q uelle déception! Mais Rachida aura sa revanche...

  • Par Deudeuche - 18/01/2017 - 23:02 - Signaler un abus En deux mots

    Sortez la!

  • Par bd - 19/01/2017 - 00:39 - Signaler un abus NKM est la plus moderne

    ... Et la mieux à même de porter une réforme.

  • Par JMAndré - 19/01/2017 - 03:05 - Signaler un abus L'impression que cela laisse

    est que FF n'a de cesse de donner des signes de "modernité" à la France bobo et urbaine, à ses adversaires de la primaire, ainsi qu'à tous ceux qui moquent son côté démodé rabat-joie. Le problème est donc qu'entre sa fermeté affichée et ce souci de plaire à tout le monde, il risque de perdre toute lisibilité et peut-être toute crédibilité. Un modeste conseil: Qu'il soit lui-même, sans honte, sans aménagement permanent ! Sinon c'est qu'il est juste un politique comme tous les autres, empêtré dans ses calculs et ses oscillations.

  • Par FIGAROCB - 19/01/2017 - 05:11 - Signaler un abus NKM !

    C'est une vraie "bobo" porte-poisse ! Il ne faut pas"l'utiliser", le mieux, c'est de l'éliminer de l'équipe de direction du parti L.R. Sinon, ce sera effectivement la perte des élections!!!!!!

  • Par Ganesha - 19/01/2017 - 06:35 - Signaler un abus Un petit garçon timide et réservé

    François Fillon n'est qu'un petit garçon, timide et réservé. NKM s'est montrée très maternelle avec lui et elle lui a offert le confort d'un adultère bourgeois. Avec une garce comme Rachida Dati, c’eût été une toute paire de manches : ce genre de femmes ne cède qu'à des machos, des gangsters, comme Sarko. Et il faut des moyens financiers illimités pour assouvir ses exigences délirantes en ''petits cadeaux'' les plus somptueux !

  • Par zouk - 19/01/2017 - 08:25 - Signaler un abus NKM à Paris

    Très mauvais choix, et même le pire de tous les choix possibles. Bobo, et surtout bête par immense prétention selon ses camarades de promotion (Polytechnique)

  • Par Deneziere - 19/01/2017 - 09:33 - Signaler un abus Je n'aime ni les bobis, ni NKM

    ... mais je pense qu'elle conviendrait très bien aux Parisiens.

  • Par Carol Langloy - 19/01/2017 - 10:28 - Signaler un abus Je suis pas intéressé par les

    Je suis pas intéressé par les imprécations : c'est malheureusement le ton de cet article. Je ne comprends pas qu'Atlantico publie ce genre de "choses".

  • Par Yves3531 - 19/01/2017 - 11:44 - Signaler un abus Si on a un article sur chaque investiture...

    ca va surement faire prendre de la hauteur au débat. Perso, le devenir de NKM ou de Dati m'indiffère totalement. Et si Atlantico reprenait de la hauteur ? A moins qu'Atlantico ne se mette à aboyer du Macron comme la médiacratie et perde de son intérêt.

  • Par Leucate - 19/01/2017 - 12:25 - Signaler un abus Elle joue contre son camp

    Elle avait fait perdre Sarkosy quand, poussée dans ses retranchements par Philippot, elle avait déclaré qu'entre Marine et Hollande elle voterait Hollande. Les sympathisants FN avaient bien entendu le message, d'où le nombre important de votes blancs du second tour. C'était pas très malin de la part de la porte parole du candidat Sarko. Elle risque de faire encore perdre le candidat LR. Mais ça c'est son affaire et tant pis pour lui. Il y a des "amis" comme cela qui sont pires que des ennemis - voir la fable "l'Ours et l'amateur de jardin" ou encore la tirade connue "Mon Dieu, protégez moi de mes amis, mes ennemis je m'en occupe".

  • Par moneo - 22/01/2017 - 09:53 - Signaler un abus NKM ?

    mais qui peut bien vous conseiller monsieur Fillon,apparemment vous êtes entourés par des gens qui pensent qu'en ayant un éventail dé toutes les sensibilité politiques vous ratisserez bien large et vous gagnerez... Impossible :vous avez gagné les primaires avec un discours thatchérien devenu déjà" Blairistes" en éléments de langage comme disent les spécialistes du marketing politique....Pourquoi allez vous faire élire des gens qui vous scieront la branche dés l'élection terminée Trump a gagné parc qu'il n' a pas changé son discours suivant le oukases de bien pensants (et en plus il remet cela le jour de son intronisation);vous devriez y réfléchir.. Soit vous avez des convictions et vous pensez réellement que la France est très malade dans ce cas sincèrement est ce avec de l'aspirine et du xanax qu vous allez la soigner? soit c'est juste un positionnement politique variable en fonction de chaque type d'élections ... Dans ce cas , le pays finira dans 5ans ou avant dans la guerre civile et une dictature Nous somme devant une page de l'histoire... A vous de réfléchir si oui ou non vous y laisserez votre empreinte

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€