Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 20 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Macron : n’ayez pas peur !

Ils ont beau faire mine de dédaigner les sondages, la fièvre commence à monter chez les dignitaires socialistes, frontistes et républicains à propos de Macron.

Chroniques du pot aux roses

Publié le
Macron : n’ayez pas peur !

1 - Faux Guépard

Depuis le fameux roman du prince de Lampedusa, nul n’ignore en effet qu’en politique : « Il faut que tout change pour que rien ne change » ; bref que le discours prétendument révolutionnaire, l’invocation du Grand soir, sont les meilleurs instruments des oligarchies pour se perpétuer en faisant croire au peuple que son destin va prendre un nouveau cours.

Macron est la parfaite illustration de ce principe. Il se gargarise des mots de progressisme, de changement ou de révolution comme s’il s’agissait d’un bain de bouche. Et cela semble mordre, on évoque même sa possible élection à la présidence de la République dans un deuxième tour face à François Fillon.

Bien sûr Macron n’est que le nouvel homme-sandwich de la caste qui plombe la France depuis quarante ans. Il n’entend s’attaquer à aucun des trois maux qui nous minent : le corporatisme - notamment celui des grands corps de l’Etat -, l’islam réactionnaire et la captation de notre souveraineté par une technostructure européenne qui nous tient par la dette. Rejeton de l’Inspection des finances, il en a les réflexes nobiliaires. Capitulard face aux islamistes, il ne veut surtout pas s’en prendre à la prolifération des accoutrements bigots, symbole de leur avancée dans l’espace public. Pro-européen bêlant, il n’envisage que de renforcer les pouvoirs de ces institutions hors-sol. Là où François Hollande s’accommodait cyniquement de ces forces, Macron s’en fait le serviteur zélé. Il faut l’entendre saluer la politique migratoire de Merkel pour comprendre où l’amènent ses vraies alliances.

Hormis la référence à des principes aussi généreux que vagues et un jeunisme de magazine, le projet de Macron se résume à des esquives ou des flatteries électoralistes. Prenons l’exemple de ce qu’il présente, gauchisant soudain son discours, comme sa défense de la politique de santé, menacée par une droite croquemitaine. Macron, qui se prétend soucieux de contenir les dépenses publiques, n’y va pas de main morte : remboursement intégral des soins et appareillages dentaires, auditifs et opticiens d’ici 2022, prise en charge du traitement de la tension artérielle, création d’un service sanitaire où tous les étudiants dans le domaine médical officieraient au moins trois mois en province, doublement du nombre des maisons de santé en cinq ans, etc. Face à ces très lourdes dépenses, la seule économie envisagée est la vente au détail des médicaments, une goutte d’eau difficile à extraire de la fiole des laboratoires. Bref, une démagogie tout à fait ordinaire.

Reste que la très grande majorité des organes de presse commentent le moindre de ses déplacements avec bienveillance. Reste aussi que, dans le naufrage du PS, l’hypothèse que son radeau puisse recueillir les désespérés du socialisme prend corps peu à peu.

Alors, faut-il craindre le grand méchant Macron ? Va-t-il réussir un hold-up politique façon Trump, transformer le trou de souris en boulevard ? Devrais-je fourbir des machroniques du Pot-aux-Roses pour les cinq ans à venir ? Ce serait horrible et mes lecteurs en auraient assez ...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 11/01/2017 - 14:50 - Signaler un abus Vente au détail de médicaments?????????

    L'économie de la santé est un diplodocus, très difficile à réformer. Il y a beaucoup de réformes intelligentes à effectuer, ARS à éliminer physiquement, hôpitaux à faire gérer par des médecins, et non des comptables, actes à revaloriser, infirmières à payer, numerus closus à augmenter suffisamment à l'avance pour qu'il n'y ait pas de pénurie de médecins, comme aujourd'hui, arrêt des tracasseries adminisratives en tout genre etc....mais absolument pas la vente au détail de médicaments!!!!!! Car les boitages (quantités de médicaments dans les boîtes) correspondent aux remboursements assimilables par la SS (boites de 28 comprimés ou boîtes de 84 Comprimés) pour les traitements continus, et aux traitements courts pour les antibiotiques, par exemple. Il n'y a quasiment aucun gaspillage (excepté pour ceux qui ne prennent pas leur traitement...). C'est donc, typiquement, une fausse mesure de banquier qui ne connait rien à la Santé publique! Macron-Rothschild, va!

  • Par J'accuse - 11/01/2017 - 15:16 - Signaler un abus Il faut recentrer les débats

    Tous ceux qui ont voté pour Hollande en 2012 (Montebourg, Valls, Macron, Mélenchon, Bayrou) sont disqualifiés pour 2017. Restent donc Fillon et Le Pen: en fait, on ne devrait parler que d'eux, qui réuniront tous les deux plus de 80% des Français début mai.

  • Par moneo - 11/01/2017 - 16:05 - Signaler un abus Macron rejoint par Pisani Ferry

    j'espère que LR reprendra immédiatement la critique des 2 principales propositions de Pisani Ferry 1/ augmenter ou faire payer l'impôt sur le revenu de tous les français qui ont eu le malheur d'épargner pour s'acheter un toit ,puisque la proposition est de créer un revenu fictif comme si le domicile était loué à soi même et l'incorporer aux revenus imposables 2/augmenter encore l'impôt sur les successions et faire en sorte que l'impôt final soit encore plus lourd il faut rappeler que les économies , le capital d'une vie a déjà payé l'impôt tout au long de cette vie .Quant aux vrais vrais riches , ils partiront tous définitivement vous nous dites ou va t il trouver l'argent voila 2 mesures que préconisent mr Pisani Ferry insuffisant mais il convient à Fillon de contre -attaquer et de mettre ce genre de propositions face à leurs contradictions et à leurs effets pervers Si les centristes veulent aller dans ce genre de politique ,tant mieux ;j'en ai marre d ces gens qui savent faire des omelettes sans casser des oeufs

  • Par cloette - 11/01/2017 - 16:32 - Signaler un abus Le choix

    Pour moi Macron est une fabrication , de qui ? Des lobbies qui gouvernent l'Europe évidemment ! Donc mon choix se fera entre Fillon ou MLP , les voir à la télé c'est bien , en meeting c'est encore mieux . Il y a la personnalité et les qualités, le programme économique ( je ne suis pas sûre que celui de Fillon soit le meilleur car les temps ont changé ce qui était vrai hier ne l'est plus aujourd'hui ,) et plein d'autres choses importantes . En tout cas c'est sûr ce ne sont pas les médias ni les sondeurs qui influenceront mon choix !

  • Par edac44 - 11/01/2017 - 16:34 - Signaler un abus Signes extérieurs de richesse

    Si on en est rendu à faire payer un impôt sur la valeur locative de son domicile qu'on a mis 20 ans à se payer en se privant de tout ou presque, alors pourquoi ne pas considérer que celles et ceux qui vivent en couple comme un signe extérieur de richesse passible de l'impôt au titre que se payer en exclusivité (ou presque), un gigolo ou une "pute régulière" a une certaine valeur sur le marché de la luxure !...

  • Par ISABLEUE - 11/01/2017 - 16:43 - Signaler un abus Bizarre tous ces articles sur Macron dans la presse tous les jou

    jours. Ce qui me fait rire, les supers articles élogieux sur l' "Ouverture des Magasins le dimanche" !!! quel exploit;;;;; macron, le candidat des journaleux qui s'ennuient..... en marche ?? Non qui nous font marcher...

  • Par abracadarixelle - 11/01/2017 - 18:36 - Signaler un abus N'ayez pas peur ??!!

    Pourtant observez bien ce regard en dessous du genre : " je vous ai bien eus...." Vivement qu'il se ramasse 9 % au premier tour !

  • Par langue de pivert - 11/01/2017 - 19:06 - Signaler un abus Puissiez-vous dire vrai ! ☺

    M. Federbusch a une haute idée de l'électorat français ! Personnellement je me méfie d'un peuple qui a mis deux fois de suite Mitterrand (la première ça devait bien finir par arriver mais la deuxième ?) aux manettes et Hollande il y a 5 ans ! Hollande doit son élection en partie aux merdias ! Les mêmes à l’œuvre en ce moment ! J'ai vu sur un tourniquet un titre de je ne sais plus qu'elle journal "Macron le candidat amoureux" (avec photo romantique à l'appui) ! ☺Je n'ai pas peur mais on ne peut pas dire que je sois rassuré ! Les ménagères de plus de 50 ans votent et se rappellent des romans-photos de gare de leur enfance !

  • Par emem - 11/01/2017 - 20:54 - Signaler un abus Une petite erreur

    Tout cela est assez juste mais les Juifs n'appellent jamais leur dieu Yahvé

  • Par JG - 11/01/2017 - 23:38 - Signaler un abus Bien dit Mr Federbusch

    Et entièrement d'accord avec vous, je pense que Macron est une jolie construction médiatique qui a sûrement dû promettre aux journalistes de ne pas toucher à leur niche fiscale contrairement à Fillon (cf mon commentaire sur le papier parlant de Fillon...) et qui remplace avantageusement Alain Juppé, car il est plus jeune et plus frais que lui, aussi débile, islamolâtre, eurolàtre, Merckelocompatible que lui et en plus il émoustille toutes les couguars célibataires qui hantent les rédactions des journaux gauchistes... J'ai confiance : à priori ce sera MLP ou FF, mais je me méfie des français comme @langue de pivert : ils ont été trop cons pour élire Mitterrand une deuxième fois et Mollandouillle 1er une seule fois....que nous préparent-ils comme connerie en mai prochain....?

  • Par Winter - 12/01/2017 - 00:03 - Signaler un abus Ce que vous dites semble

    Ce que vous dites semble raisonnable. Mais la raison peut-elle guider un peuple excédé par les folies de notre roi fainéant? Il faut compter sur le sang froid de Fillon et sur le travail de son équipe.

  • Par zouk - 12/01/2017 - 09:16 - Signaler un abus Affolement , ou effondrement à gauche?

    C'es assez pitoyable. Mais un discours de rupture résolu, à la Trump (fort simpliste) est-il possible en France? Il se heurtera inévitablement aux cris d'orfraie de toute la presse.

  • Par langue de pivert - 12/01/2017 - 12:56 - Signaler un abus mea culpa !

    n'importe quel journal !

  • Par Texas - 12/01/2017 - 13:32 - Signaler un abus L' électorat se situera

    ...entre les lecteurs du Monde , de l' Obs , des Inrocks , et téléspectateurs de ONPC , Yann Barthes , Télé-Bocal ....etc . Le réseau Niel -Pigasse-Drahi pour faire court . Enfin ceux qui mouchent encore du lait .

  • Par Texas - 12/01/2017 - 13:32 - Signaler un abus L' électorat se situera

    ...entre les lecteurs du Monde , de l' Obs , des Inrocks , et téléspectateurs de ONPC , Yann Barthes , Télé-Bocal ....etc . Le réseau Niel -Pigasse-Drahi pour faire court . Enfin ceux qui mouchent encore du lait .

  • Par Texas - 12/01/2017 - 13:35 - Signaler un abus Aujourd'hui , on rase gratis...

    Un clic , deux posts !

  • Par lafronde - 12/01/2017 - 16:07 - Signaler un abus Macron, baudruche médiatique à dégonfler.

    merci Mr Federbush pour cet estoc sur le candidat des medias mainstream qui nous avainent déjà vendu Hollande 2012. Notre oligarchie au pouvoir réunit un Etat social-démocrate déficitaire, ses banquiers qui se paye sur notre dos, et leurs medias partisans stipendiés. Leur humanitarisme et leur aveuglement face à l'invasion-colonisation-islamisation vaut bien le pacifisme et l'incompétence de la IIIe République radical-socialiste face à la volonté de revanche hitlérienne. La République française a déjà trahi une fois les français. Ce fut tragique pour eux, plus encore pour ceux à qui ils avaient donné asile, et pour toute l'Europe.

  • Par ikaris - 12/01/2017 - 18:20 - Signaler un abus Encore un article vif et bon de M. Ferderbusch

    Effectivement, tout est souvent affaire de timing : Trump a été élu il y a trop peu de temps pour que ça ait une influence déterminente sur l'élection française et concernant Macron, son OPA verbale sur la "révolution" ne va pas durer éternellement ... son surgissement un peu trop précoce va attirer les critiques de ceux qu'il gène le plus (PS et Fillon voire Bayrou) et son procès en normalisation va le ramener à ce qu'il est : un baudruchon

  • Par bd - 12/01/2017 - 19:59 - Signaler un abus Macron très moderne... et avec un programme plus complet!

    Emmanuel MACRON est le plus équilibré et le plus intelligent des candidats et il a désormais le programme le plus complet de toute la classe politique. «La vérité est un miroir brisé, et chacun en possède un petit morceau», chantait le poète mystique persan Rumi. Emmanuel Macron est le seul des candidats qui a eu le courage de sortir de son positionnement historique (de gauche) pour aller puiser les meilleures solutions partout et les combiner en un programme humaniste, démocrate, très complet et crédible. Lors de son discours, il a surpris tous ceux qui le trouvaient atone en révélant un vrai talent de tribun. Il est tellement habité par ses convictions qu'il s'est éraillé la voix à la fin de son discours. Il est le seul candidat qui a osé briser un tabou: Lancer réellement des ponts entre le socialisme et le libéralisme. Il ne se positionne pas vraiment sur le clivage social-démocratie/ordo-libéralisme mais plutôt sur le clivage progressiste/conservateur. Ce clivage progressiste/conservateur est, aujourd'hui, devenu bien plus significatif... et il est clairement du côté des progressistes. http://vision-macron.fr/

  • Par bd - 12/01/2017 - 20:04 - Signaler un abus Article PUANT et manipulateur!

    Désormais menace pour tous les candicats, donc...Haro sur Macron! NON, Il n'a manifestement pas la presse "à sa botte" ... et NON sa campagne n'est pas une campagne "de luxe" mais une campagne populaire. Comparez ses 4 millions de Budget principalement obtenu grâce à des petits dons... avec les 30 millions obtenus par Marine Le Pen auprès des oligarques Russes!

  • Par Deneziere - 12/01/2017 - 20:33 - Signaler un abus Macron, c'est le nouveau général Boulanger

    Du vide... et un look de sous-lieutenant. Puisse-t-il finir comme cela, ainsi que le faisait remarquer Clémenceau.

  • Par kelenborn - 12/01/2017 - 20:41 - Signaler un abus Macron très moderne... et avec un programme plus complet! Read m

    Encore!!! Normalement les propagandistes se mettent en tutu plutôt qu'en bleu de travail mais vous c'est carrément les boeux et la charrue La seule faiblesse de Macron tient en ses propos. S'il tient les ouvrières d'une entreprise bretonne pour illettrées, c'est aussi qu'il les croit assez connes pour voter pour lui! Et la....il se trompe Son programme ou ce qui en tient lieu c'est bien de la camelote mais lui est un très mauvais camelot!!!

  • Par JG - 13/01/2017 - 00:18 - Signaler un abus @bd

    1°) D'où sortez vous que MLP a obtenu 30 millions d'euro d'oligarques russes ? (des sources sérieuses s'il vous plaît et non pas des bruits de couloir tout droit sortis des médias gauchistes aux ordres de Macron) 2°) Même Mélenchon trouve que c'est un scandale qu'aucune banque française ne veuille financer la campagne de MLP.... 3°) Je ne doute pas que compte tenu de son ancien travail et du soutien d'une grande quantité de patrons ex hollandistes, Macron n'aura aucun mal à se financer contrairement à MLP....le candidat du système je vous dis....qui n'a pas réussi à placer Juppé et qui essaye avec un plus jeune et plus "fashionable"

  • Par Fredja - 18/01/2017 - 15:12 - Signaler un abus Par rapport au titre de l'article...

    il y a bien de quoi avoir peur. Si vous vous rappelez de Hollande en 2010, qui éructait contre Sarko... Cet homme au charisme de beignet a quand même réussi à se faire élire président de la république ! Donc si les Français ont été assez c... pour élire Hollande, il y a bien des craintes à avoir vis-à-vis de Macron. Les mêmes medias et propagandistes qui avaient poussé Hollande en 2012, sont à la manœuvre pour Macron. Même le medef le soutient et critique Fillon. C'est totalement le monde à l'envers ! Macron, c'est le statu-quo assuré, rien ne bouge, et le paquebot continuera à couler... Juste avec un capitaine plus jeune à la barre. Vous comprendrez donc que je pousse mes enfants à faire des études à l'étranger ??

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€