Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Grand seigneur : une citadelle médiévale au cœur des Pyrénées pour 1 530 000 euros

Chaque semaine, visite d'une maison de rêve avec Sotheby's International Realty. Aujourd’hui, petite escale au cœur de la vallée verdoyante des Pyrénées dans une citadelle dont les bases remontent aux XI-XIIème siècles.

Ça, c'est palace !

Publié le
Grand seigneur : une citadelle médiévale au cœur des Pyrénées pour 1 530 000 euros

Nichée au sommet d’une motte : une citadelle médiévale défensive . Crédit Foch Sotheby’s International Realty

En exclusivité, Immobilière Foch Sotheby’s International Realty propose à la vente une magnifique citadelle de 1 600 m², nichée au sommet de son piton rocheux de 4,5 ha surplombant la vallée pyrénéenne.

Un bien immobilier de haut vol

Le château robuste et pittoresque, résidence principale de la propriété, dont les bases datent du XI-XIIème siècle, est classé Monument Historique et dispose de deux ailes pour une superficie totale de 800 m². Ce lieu chargé d’histoire a été en grande partie restauré par des passionnés soucieux de garder toute l’authenticité des lieux.

Le Roi Lion se promène dans la vallée des Pyrénées

L’aile Est se répartit sur trois étages empreints de charme.

Le rez-de-chaussée s’ouvre sur un vaste hall de 18 m² avec un large escalier à vis du XVIème siècle. Viennent ensuite deux importantes salles de réception avec une cheminée monumentale, une salle à manger de 37 m², un jardin d’hiver de 25 m², des pièces aménagées ou à restaurer et un imposant escalier du XIXème siècle desservant les trois niveaux.

Grand salon pour grands invités et grandes réceptions (ou pas)

Salon de musique sans fausses notes

Le premier étage de cette aile est doté de 6 chambres avec salle de bains et, cerise sur le gâteau, d’une petite chapelle privée de 18 m². Pour le 2ème étage, les nouveaux propriétaires pourront jouer en créativité avec 390 m² de combles aménageables.

Dieu es-tu là ?

L’aile Ouest du XIXème siècle, communicante avec l’aile Est et aménagée en 2009 avec confort, comporte deux niveaux, avec entre autre au rez-de-chaussée un hall d’entrée de 29 m², une cuisine, une salle à manger de 28 m² et un bureau de 20 m². Enfin, on trouve deux chambres et une salle de bains au premier étage. Reste ensuite l’extrémité de l’aile Est à restaurer, soit 150 m²  répartis sur trois niveaux.

Pour inviter famille et amis, la propriété dispose aussi de dépendances : deux importants corps de bâtiment représentant une surface de 540 m² au total. Répartis en deux ailes, ils sont développés en équerre autour d’une tour de défense carrée délimitant l’entrée sur le jardin en terrasses basse avec son bassin du XIXème siècle et ses deux jolies serres. Ce jardin avec bassin et serres permet une parfaite communion avec la nature.

 Petite cure de verdure

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ignace - 02/01/2014 - 16:54 - Signaler un abus l'immobilier reprend

    c'est le prix d'un F5 dit de classe a Paris

  • Par Le Lampiste - 04/01/2014 - 13:59 - Signaler un abus Faut plus rêver, c'est la hollandouil-socialie !

    Du côté espagnol, on pourrait surement en faire un gite de luxe, un hôtel de rêve. Ici, c'est plutôt réservé aux traders de Londres ou NY, ou aux Chinois. Une société immobilière aux Bahamas ou Singapour, et pas d'ISF. Encore un Cathare qui va manger ses nouilles avec des baguettes.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€