Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pour préserver la planète, pénaliser l'obsolescence programmée

Les enjeux de pouvoir d'achat et de respect de la planète poussent nos responsables politiques à s'interroger sur l'obsolescence programmée. Un phénomène qui est devenu la norme dans de nombreux secteurs afin de pousser les consommateurs à acheter toujours plus.

Zegreenweb

Publié le
Pour préserver la planète, pénaliser l'obsolescence programmée

A l'initiative du groupe écologiste, le Sénat a entamé un débat sur l'obsolescence programmée. Crédit Reuters

Bientôt une loi contre l’obsolescence programmée ?

Cela fait plusieurs années maintenant que l’on parle de ce phénomène. Tout d’abord un sentiment diffus parmi les consommateurs qui trouvaient que leur frigo, ordinateur ou lave-linge tombait en panne de plus en plus vite. Puis une rumeur relayée par de nombreux sites Internet et enfin de nombreuses études établies par des associations de consommateurs. Il semble avéré aujourd’hui que les industriels « programment » leurs appareils pour que ceux-ci tombent en panne une fois la période de garantie terminée et poussent ainsi les consommateurs à acheter du matériel neuf.

Eva Joly avait promis pendant la campagne électorale de s’attaquer à ce phénomène d’obsolescence programmée c’est Jean-Vincent Placé qui poursuit aujourd’hui l’effort d’EELV sur le sujet en déposant une proposition de loi débattue au Sénat.

Une proposition de loi qui prévoit des sanctions jusqu’à 37.500 euros d’amende et 2 ans de prison pour les industriels qui font usage de ce procédé. Dans la mesure où il est bien évidemment très difficile de démontrer ce phénomène sur chacun des appareils en question, une piste alternative serait de prolonger obligatoirement la période de garantie des produits concernés. Aujourd’hui s’étendant en général sur une période deux ans la garantie constructeur pourrait être allongée à cinq ans. Espérons que le Sénat prenne la mesure de ce problème qui non seulement pousse les consommateurs à la surconsommation mais génère également des montages de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) notamment, et un gaspillage des matières premières inacceptables au regard du contexte environnemental actuel.

Pour en savoir plus cliquer ici

Prêt à jeter, la preuve visuelle de la mort programmée des objets

Le documentaire Prêt à jeter prend l’exemple des ampoules pour illustrer cette invraisemblable dérive de l'obsolescence programmée et remonte le cours de l’histoire pour expliquer aux téléspectateurs comment cette idée est venue aux industriels. Celles-ci étaient d’abord conçues pour durer. Et puis la baisse des achats, une fois le produit ancré dans la plupart des foyers, les a poussés à développer des ampoules moins résistantes au temps. Le but ? Fidéliser le client et surtout générer plus de profits grâce à des achats récurrents.

Un cartel de fabricants a décidé qu’il en serait ainsi. Une phrase dans une publicité les a interpellés : « un produit qui ne s’use pas est une tragédie pour les affaires ». Regroupés sous le nom de Phoebus, ils ont décidé que dorénavant l’ampoule devait s’user plus vite et ne plus durer que 1000 heures au lieu des 2 500 originelles. Une réduction considérable que l’arrière-petit-fils du fondateur de Philips justifie par le fait qu’« à l’époque, le développement durable n’était pas au centre des préoccupations ». Pas sûr que l’excuse tienne encore longtemps la route, si tant est qu’elle ait jadis été recevable… Le courtier en bourse Bernard London a théorisé l’obsolescence programmée en 1929, année du fameux krach boursier de Wall Street, point de départ d’une crise financière mondiale, en expliquant ses avantages pour relancer l’économie. De magouilles privées en théorie publique, l’obsolescence programmée a fait son petit bout de chemin jusqu’à réguler complètement les systèmes de production. Un produit garanti à vie n’attendra pas que vous mourriez pour cesser de fonctionner.

Pour en savoir plus cliquer ici

Les associations de protection de l’environnement chargent l’iPad 3

Si l’association Les Amis de la Terre concède une amélioration systématique des performances environnementales et énergétiques des produits du groupe à la pomme, elle insiste en outre sur la lenteur des progrès, citant l’exemple de la « baisse de 5 % d’émissions de CO2 pour la conception entre l’iPad 1 et l’iPad 2 ». Et de fustiger l’obsolescence programmée, soulignant une durée d’utilisation de plus en plus réduite et le fait qu’aujourd’hui, « un Européen achète en moyenne un nouveau téléphone tous les 18 mois ». Par ailleurs, « les tablettes ne remplacent pas d’autres produits, mais s’ajoutent aux smartphones ou lecteurs MP3 », et « un iPad, comme tout produit high-tech, contient une dizaine de métaux précieux dont de l’or, de l’argent, du cuivre ou encore du lithium ». Leur demande ne cessant d’augmenter, « en partie à cause de l’engouement pour ces produits high-tech », les gouvernements concernés sont amenés à « ouvrir de nouvelles mines au prix d’impacts sociaux et environnementaux toujours plus importants ».

Un phénomène dont Apple, qui tire si bien son épingle du jeu dans cette société de consommation au sein de laquelle tout s’épuise de plus en plus vite, est en partie responsable. Et en ayant proposé trois générations d’iPad en moins de deux ans, le fait est que son PDG Tim Cook et ses troupes n’ont pas mis toutes leurs chances de leur côté pour se rabibocher avec les défenseurs de l’environnement. «L’entreprise prend le risque d’épuiser le consommateur et surtout les ressources de la planète»,estime Camille Lecomte, chargée de campagne Modes de production et de consommation responsables aux Amis de la Terre. Ne pas limiter la mise à jour du système d’exploitation aux trois dernières générations de la gamme constituerait selon l’association une première évolution satisfaisante. Les chiffres manquent en ce qui concerne la baisse des consommations de papier et d’encres que suscite les iPad. Nul besoin toutefois d’être expert pour comprendre que la multiplication de produits high-tech, si elle exacerbe la concurrence et dynamise le secteur, dessert les intérêts de la planète et participe activement au renforcement des pressions sur les ressources naturelles.

Pour en savoir plus cliquer ici

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Tan - 28/04/2013 - 10:12 - Signaler un abus Fantasme stupide, ridicule, con

    Pour toute personne qui a fait tant soit peu de fiabilité et étudié les matériaux et la technologie, l'obsolescence programmée relève du fantasme le plus total. Prévoir, au mois prêt, sur deux ans, la panne d'un appareil est d'un ridicule sans nom. Supposer qu'il y a un compteur qui mesure le temps dans le programme de votre machine à laver est un fantasme de malade mental. Vous acheter du matériel moins cher, vendu à la sauvette dans les super marché, ne vous attendez pas à avoir de la qualité, c'est comme si vous utilisiez des roulement à billes en plomb pour votre vélo et que vous vous étonniez qu'il tombe en panne. La mode est d'acheter moins cher de la merde, ne venez pas pleurer si vous avez de la merde. Une paire de godasse de marque à 200€ dure beaucoup plus longtemps qu'une paire de godasses à 50€, vous pouvez le constater par vous même, et si vous ne cédez pas aux sirènes de la mode, celles à 200€ vous reviendront à beaucoup moins cher . Enfin bref, l'obsolescence programmée encore une belle ânerie des verts.

  • Par tibounet - 28/04/2013 - 10:41 - Signaler un abus Pas un fantasme, une méthode très simple

    Chaque modèle de produit passe une série de tests de robustesse et de longévité, supposé reproduire ce qu'il subira dans sa vie réelle. Il suffit de calibrer ces tests pour s'assurer qu'il tiendra pendant au moins la période de garantie, et on a cette obsolescence programmée. Bien sûr, cela ne veut pas dire que chaque produit tombera en panne après la période de garantie, mais que la très grande majorité tiendra jusqu'au bout de cette période, et qu'ensuite, ce sera au hasard, suivant le type de pièces qui composent le produit et leur résistance intrinsèque à l'usure. Pour des composants mécaniques, ce sera plus difficile à prédire que pour des composants électroniques (mémoires flash par exemple, pour lesquelles on a un nombre de cycles de réécriture d'une même cellule garanti par le fabricant des mémoires, qui correspond à l'utilisation intensive d'un smartphone de quatre ou cinq ans). Alors si le nom d'obsolescence programmée est exagéré, le concept est simple et appliqué par les méthodes de test.

  • Par Lorenza - 28/04/2013 - 10:52 - Signaler un abus Une loi ??

    en France seulement ? Pour que ça ait le moindre sens, il faudrait que ce soit une loi mondiale. Idiot.

  • Par Vinas Veritas - 28/04/2013 - 10:53 - Signaler un abus Tan

    vous plongez la tête en premier dans l'erreur commune des intelligents qui ne veulent pas voir. personne ne vous dit que l'obsolescence programmée définit la durée de vie exacte du produit mais l'obsolescence programmée est bien l'étude d'une durée de vie moyenne d'un objet. ainsi en va-t-il pour nos lampes qui sont prévues pour 1000 heures dont quelques une claquent au bout de 50 et d'autres résistent 3000 mais dont l'ensemble se remplace effectivement aux environ de 1000 heures de fonctionnement. l'obsolescence programmée, c'est aussi un renouvellement de la mode qui rend l'objet désuet et ringard alors qu'il rempli ses fonctions sans faille. l'obsolescence c'est aussi le changement des techniques associées nécessaires au fonctionnement complet de l'objet. pour preuve mon ordinateur PC 386 qui fonctionne et peut parfaitement rédiger ce texte avec un Word2 pour windows 3.1 mais est incapable de se connecter correctement à internet via l'internet exploreur d'époque ou faire fonctionner IE 8. vous en voulez d'autres plus criants ?

  • Par jurgio - 28/04/2013 - 11:32 - Signaler un abus L'obsolescence est la garantie de l'avancement technique

    J'ai été longtemps fâché contre l'obsolescence. Pourtant, à y réfléchir longuement, elle permet le renouvellement du matériel qui, à rester trop longtemps en utilisation, freinerait le progrès. En réalité, par l'acquisition d'appareils « intermédiaires », nous investissons peu à peu dans la recherche. À petits prix. On ne fait pas d'un coup des Galaxy S4, ni on intègre des millions de transistors sur un millimètre carré... En contrepartie, l'obsolescence autorisera des atermoiements stratégiques pour s'aménager des rentes juteuses, si possible avec une clientèle captive... On peut penser à une firme connue (30 ans pour faire un OS qui fonctionne à peu près...)

  • Par Tan - 28/04/2013 - 13:18 - Signaler un abus @ Vinas Veritas

    Ce n'est pas de l'obsolescence, mais des tests de fiabilité. Ce que vous dites, et ce avec quoi je suis d'accord, quand vous fabriquez de la merde, vous vendez de la merde. Maintenant, si vous êtes un consommateurs moins con, vous n'achetez pas cette merde pour faire des économie de bout de chandelle. Ma voiture, je l'ai payé cher, mais voilà prêt de 15 ans qu'elle me rend service. Elle me revient beaucoup moins cher qu'une voiture lambda achetée à bas prix obsolescence programmée ou pas. L'obsolescence programmée c'est du pipeau, les produits, soit disant à bas coût et qui sont de la merde, c'est une réalité. Accepter de payer le prix de la qualité et vous arrêterez avec ce nouveau fantasme verdate. La recherche du prix le plus bas est une des plus belles ânerie actuelle., ça conduit à de la merde alimentaire, des matériaux de mauvaise qualité... Pour les lampes à incandescences, prenez le coût d'une lampe à filament de carbone (durée infini) et celle d'un filament de tungstène (durée limitée) et dites moi si vous êtes prêts à payer pour une lampe à filament de carbone

  • Par letroll - 28/04/2013 - 14:11 - Signaler un abus mort de rire :-)))

    que de co... ries !! il y a certainement eu des cas d'entente entre industriels, mais de là à en conclure à un complot généralisé , c'est stupide surtout que c'est inutile et contre-productif : A part les cas d'entente et de cartel, toute entreprise a intérêt à fabriquer des produits meilleurs que ceux de ses concurrents. "Meilleurs" ne signifiant pas forcément plus fiables ou plus robustes , cela peut vouloir dire "moins cher" , donc fabrication dans des pays à bas coûts avec des composants bon marché , il n'y a même pas besoin de programmer l'obsolescence. Des entreprises comme Apple et Samsung sont en train de se tirer la bourre dans le secteur des smartphones, faudra-t-il leur demander de cesser d'innover pour que les consommateurs n'aient pas envie de remplacer leurs joujoux ? compliqué à gérer au niveau mondial :-) et on veut régler tout ça avec une loi franco-française ? les cons ça ose tout , c'est même à ça qu'on les reconnait.

  • Par patricck - 28/04/2013 - 16:20 - Signaler un abus il n't a pas que l'obsolescence

    Prenons l'exemple du tel mobile, les gens se chargent d'abonnements à prix élevé pour avoir le dernier modèle quand il sortira grâce à des points acquis à prix fort. Posséder un portable qui a 3 ans est ringard mais un tel qui coute plus de 600€ n'est pas dans les moyens de tout le monde. Les Français veulent de plus en plus d'objets couteux tout en voulant mener la vie de patachon, les Français ne veulent pas se priver de quoi que ce soit, vivent au-dessus de leurs moyens tout en étant insatisfait. Alors on leur promet des lendemains qui chantent, quand il faudrait leur serrer drastiquement la ceinture

  • Par Peter6809 - 28/04/2013 - 17:08 - Signaler un abus Encore

    un article sur cette pantalonnade des "Quechoisir" et autres écolos. C'est une absurdité industrielle. Je travaille depuis plus de quarante ans dans l'électronique et l'informatique industrielle (grand public, aéronautique et militaire, donc des marchés très différents). Il n'a jamais été question de cette politique. Quand j'entends un soit disant spécialiste nous parler des chargeurs de téléphones spécifiques...on voit qu'il n'a pas étudié le dossier depuis longtemps...ils sont tous avec cordon USB standard! Demander des garanties de 5 ans sur du grand public, c'est idiot : on va payer le stockage es éléments sensibles dans notre achats. Et enfin, ce sont souvent les utilisateurs qui causent l'obsolescence! Je n'ai sans doute pas e chance, mais tous les produits que j'achète fonctionnent parfaitement, et pendant des années...et je les change souvent par plaisir et non par nécessité! Encore une loi inutile et coûteuse pour le consommateur à venir.

  • Par Peter6809 - 28/04/2013 - 17:22 - Signaler un abus @ Vinas Veritas

    C'est vous qui êtes à côté de la plaque... Les lampes sont un très mauvais exemple : une lampe à filament de carbone n'éclaire pas franchement bien! Rappelez-vous les lampes du métro des années 50...La durée de vie d'une lampe dépend beaucoup du nombre d'allumage, de sa ventilation, de sa position, etc...Les performances annoncées sont dans certaines conditions...que nous respectons jamais! Prenez des LED, c'est cher mais ça éclaire et ça ne consomme pas beaucoup! La mode, ce n'est pas de l’obsolescence programmée! Quand à votre PC 386...gardez-le! Et pour les sites avec AdobeFlash, certes, c'est râpé!

  • Par Salvatore Migondis - 28/04/2013 - 18:21 - Signaler un abus Euh...

    Une sombre affaire d'ampoules électriques datant de 1929..? Il n'y a pas prescription..?

  • Par Ilmryn - 01/05/2013 - 00:40 - Signaler un abus Le site OnNousCacheTous infecte atlantico ?

    Que viens faire cet article sorti d'un poubelle mystico-complotiste sur un site d'information comme atlantico ?

  • Par Ilmryn - 01/05/2013 - 00:52 - Signaler un abus @Vinas Veritas

    @Vinas Veritas : "mon ordinateur PC 386 qui fonctionne et peut parfaitement rédiger ce texte avec un Word2 pour windows 3.1 mais est incapable de se connecter correctement à internet via l'internet exploreur d'époque ou faire fonctionner IE 8. vous en voulez d'autres plus criants ?" . Il y a aussi l'exemple des moteurs Gnome & Rhône de la 1er guerre qui tournent encore parfaitement et qui ne s'adaptent pas sur les avions moderne. . Vous êtes ridicules.

  • Par Benvoyons - 01/05/2013 - 16:40 - Signaler un abus Vinas Veritas - 28/04/2013 - 10:53 Tu es un revenant

    d'un pape du Moyen-Âge. Finalement les écolos suivent les mêmes raisonnements qu'un certain nombre de personnes du Moyen Âge. LOL

  • Par Duffy - 01/05/2013 - 21:01 - Signaler un abus venant d'un milieu populaire

    j'avait tendance à chercher les prix bas j'ai fini par comprendre, qu'il vaut mieux n'acheter que de la bonne ou très bonne qualité. On retrouve plus que son argent à la revente et on est satisfait à l'usage et ça a une chance élevée d'etre durable.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Zegreenweb

Le site www.zegreenweb.com

propose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts, covoiturage, éco-consommation, etc.)

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€