Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 27 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

4 histoires d’entreprises… à acheter !

Il est en effet probable que l’éventuelle "consolidation" soit assez courte : il faudra donc être prêt !

Atlantico Bourse

Publié le
4 histoires d’entreprises… à acheter !

La période actuelle est propice à l’analyse d’entreprises. Comme nous l’avons indiqué ces dernières semaines, les marchés européens subissent globalement une certaine défiance de la part des investisseurs internationaux. En effet, les élections à venir en France, en Allemagne ou en Italie pourraient, dans certains cas, être lourde de conséquences pour la construction européenne ou, au moins, générer des doutes et des questions. 

Dans ces conditions, nous avons globalement réduit légèrement l’exposition aux risques de marchés en prenant quelques bénéfices. Notre situation est donc assez confortable : si les marchés corrigent un peu, nous avons des liquidités pour acheter, inversement nos positions actuelles nous permettrons de profiter d’une poursuite de la hausse.

Nous profitons donc de cette période pour préparer nos prochains achats. Il est en effet probable que l’éventuelle « consolidation » soit assez courte : il faudra donc être prêt !

4 entreprises ont retenu notre attention. Ces entreprises ont leur activité sur des secteurs très différents. Plusieurs scénarios de baisse sont en effet possibles, il faut donc être en mesure d’intervenir sur des secteurs ou valeurs qui pourraient connaître des situations différentes suivant l’évolution des marchés.

Comme toujours lorsque nous communiquons sur des valeurs, il faut bien prendre en compte certaines précautions : un portefeuille doit être diversifié et tout achat de valeurs doit s’inscrire dans une logique d’investissement à long-terme. Enfin, il ne faut investir que des entreprises dont on comprend parfaitement le business…en bourse on achète des parts de capital d’une entreprise pas seulement un « cours de bourse ».

Nos 4 entreprises sélectionnées sont : Amer Sports ; Korian ; Nexans et Teleperformance.

Amer Sports : Il s’agit d’une société finlandaise qui conçoit fabrique et commercialise des articles de sport. Elle possède un portefeuille de marques qui couvre bon nombre de disciplines très différentes et parfois célèbres : Salomon et Atomic dans le Ski ; Wilson dans le Tennis et le Golf, parfois un peu moins connues mais réputées dans les équipements pour la montagne (Arc’teryx) le vélo avec Mavic ou le fitness avec Precor. L’entreprise a annoncé son plan d’action, très ambitieux, pour 2020. Plusieurs aspects nous paraissent particulièrement intéressants : La société va accroitre son effort de recherche pour continuer à innover et lancer de nouveaux produits ; Amer Sports devrait aussi augmenter sa couverture géographique et viser les pays émergents dont la population croît et pratique de plus en plus le sport. Amer Sports vise à augmenter ses ventes via internet et a la capacité d’acquérir d’autres marques, ce qui permettra très rapidement d’augmenter les ventes de ses nouvelles marques mais aussi des anciennes. Tout ceci se retrouve dans les prévisions chiffrées : Le Chiffre d’Affaires devrait croitre de 8 à 10% par an, la rentabilité progresserait à un rythme supérieur et les marges s’amélioreraient encore par rapport à la situation actuelle. Le titre est actuellement sous pression, Achats possibles sous 20€.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Pitous

Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).

Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de placement en actions.

Précédemment, il a été pendant 5 ans (2009-2014) Deputy CIO d’Amundi (850 Milliards d’Euro sous gestion) et gérant du fonds Amundi Patrimoine de 2012 à juillet 2014.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€