Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand les Danois nagent dans l’ombre, quand un crâne déclenche une tempête et quand le soleil a rendez-vous avec la Lune : c’est l’actualité des montres…

Mais aussi le macho qui rend un hommage horloger aux femmes, la montre qui se prend pour une règle à calcul et la plus mauvaise idée qui nous arrive des Etats-Unis…

Atlantic-tac

Publié le
Quand les Danois nagent dans l’ombre, quand un crâne déclenche une tempête et quand le soleil a rendez-vous avec la Lune : c’est l’actualité des montres…

Une montre au design avancé pour les nageurs de combat scandinaves (les SEALs danois) spécialisés dans la lutte anti-terroriste et dans les interventions clandestines…

LINDE WERDELIN : Une nouvelle arme fatale pour les nageurs de combat…

Pour les jeunes marques indépendantes à vocation aventureuse, rien ne vaut le banc d’essai d’une adoption par des unités d’élite : il n’y a pas de meilleure preuve qu’une montre a vraiment… l’étoffe des héros ! Les nageurs de combat de la Marine militaire danoise – aujourd’hui déployés sur des théâtres d’opérations comme le Golfe persique ou l’Afghanistan – auront donc droit à leur montre de plongée Oktopus, une création de Linde Werdelin, une marque indépendante danoise lancée au début des années 2000 sur un concept de design rigoureux et contemporain.

Reconnaissable aux lignes anguleuses de son boîtier ultra-résistant en titane, mais pas tout-à-fait conforme au modèle de série, l’Oktopus des hommes-grenouilles danois a subi un an de tests en situation de combat et d’entraînement avant de se qualifier ainsi : sa lisibilité dans la pénombre a été améliorée (procédé exclusif de SuperLumiNova en 3D). Atout supplémentaire : cette Oktopus dispose d’un module électronique de plongée, qu’on peut adapter sur le boîtier pour profiter de ses multiples fonctionnalités avancées. Cette série de montres est réservée aux membres de l’unité des nageurs de combat danois, ainsi qu’à leurs anciens, mais on parviendra tout de même à en trouver quelques-unes sur le second marché…

KLOKERS : La bonne idée horlogère de la rentrée…

Un axe vertical rouge (fixe) devant lequel défilent trois disques rotatifs (mobiles) : grâce à une lentille grossissante, la lisibilité des heures est excellente, tout comme celle des minutes et des secondes. Pour une fois, l’« aiguille » de la montre ne bouge pas, mais les indications du temps qui passe tournent autour du cadran. Ce système de disques concentriques nous rappelle les vénérables règles à calcul d’avant l’informatique miniaturisée, mais il s’agit là d’une vraie montre, au mouvement électronique Swiss Made, superbement dessinée, dont le boîtier de 44 mm propose une astuce supplémentaire : un bouton poussoir (à 8 h) pour changer très facilement de bracelet, dont il existe six versions dans différentes couleurs. On passe ainsi très aisément de la montre de poignet à la montre de gousset. La KLOK-01 de Klokers – retenez bien le nom de la marque, ce sera l’événement de la rentrée – a donc tout pour plaire, jusqu’à son prix très câlin : 199 euros au lieu de 349 euros (futur prix public) si vous faites partie des premiers souscripteurs sur le site de financement collaboratif Kickstarter, où la montre fera son apparition au mois de septembre. Et si c’était la meilleur bonne surprise horlogère de la rentrée ?

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Grégory Pons

Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de la montre.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€