Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 01 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Besancenot : "François Hollande a les mains dans la merde et il nous met tous dedans"

Le membre de la direction du NPA était l’invité d’I>Télé ce samedi afin grande manifestation de l'opposition de gauche prévue dans la journée à Paris.

C'est dit

Publié le

Le Front de gauche, le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), un collectif d'associations et plusieurs fédérations syndicales appellent à manifester samedi à Paris "contre l'austérité, pour l'égalité et le partage des richesses". Plus de 200 personnalités ont signé l'appel à manifester "Maintenant ça suffit! Marchons contre l'austérité pour l'égalité et le partage des richesses", dont l'humoriste Christophe Alévêque, l'artiste Ernest Pignon-Ernest, Mgr Jacques Gaillot, les sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, des syndicalistes, Jean-Baptiste Eyraud du DAL (Droit au logement).

<<<<< A lire aussi : Mélenchon, Verts et gauche de la gauche : échographie d’un échec intellectuel et politique en gestation >>>>>

Ce matin, avant le rassemblement, Olivier Besancenot (membre de la direction du NPA) était l’invité de i>Télé afin de développer les raisons de cette manifestation. "C'est la première manifestation de l'opposition de gauche au gouvernement. Il s'agit de fédérer une opposition de gauche décomplexée face à ce gouvernement. Il y aura des suites. Depuis qu'Hollande a été élu, on a surtout vu une opposition de droite, d'extrême droite, voire d'ultra-droite. L'enjeu est de reprendre la rue et de montrer qu’il y a une opposition de gauche", a-t-il expliqué.

Avant de se montrer plus vindicatif à l’encontre de l’exécutif. Olivier Besancenot a notamment estimé que "François Hollande a les mains dans la merde et il nous met tous dedans". Il a ensuite ajouté que "Manuel Valls est un militant du libéralisme. Il prend ce que faisait Ayrault, mandaté par Hollande, en disant ‘il faut aller plus vite’".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Djelmé - 12/04/2014 - 16:05 - Signaler un abus Bien ce garçon

    Besancenot sites vous ? Ah! oui, le facteur communard. Comme quoi ils ont pas tort sur tout. Comment ? Il ne critique pas le Casanova de l’Élysée pour les mêmes raisons que la majorité des Français ? Un demi-point en moins dans ce cas.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€